Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

: Do you want my PERE NOEL ?

ϟ ÂGE : 34
ϟ FONCTION : Vendeur de glaces chez Florian Fantarôme ; Mangemort dévoué sous couverture ; Ex-Poufsouffle obsédé par les hommes.
ϟ AVATAR : Joseph Gordon-Levitt
ϟ ABSENCE ? : Your butt is mine.

I'm wearing a bowtie now. Bowties are cool.

ϟ LIENS : I'm not a gangster tonight.
Don't want to be a bad guy.

I'm not a gangster tonight. Don't want to be a bad guy ;
MessageSujet : I'm not a gangster tonight. Don't want to be a bad guy ; Lun 4 Mar 2013 - 21:17


Theodore Philibert Warren


carte d'identité
ϟ ÂGE & DATE DE NAISSANCE : Vingt-neuf ans. Né le 14 février 1969.
ϟ LIEU DE NAISSANCE : Ste Mangouste. Je vous dirai pas d'où c'est sorti, en revanche.
ϟ ANNÉE & MAISON : Ancien Poufsouffle surexcité, reconverti en mangemort insoupçonné et totalement timbré.
ϟ ORIENTATION SEXUELLE : Excessivement gay. A cette fâcheuse tendance à draguer tout ce qui a un pénis.
ϟ DESCRIPTION DE LA BAGUETTE MAGIQUE : Bois de cornouiller. Coeur de crin de licorne. 28,7 cm. Très souple, elle peut faire tous les mouvements que vous souhaitez et elle est très agile. /Se fait frapper/ Ah, on ne parlait pas de cette baguette-là ? ♥

ϟ PATRONUS : Bien qu'il n'ait pas l'occasion de s'en servir très souvent, fréquentant un univers plus que douteux, le patronus de Theo est un mélange de Blobfish et de Beluga. Mais la question ayant été soulevée par un première année de Gryffondor, il est vrai que ce à quoi ressemble le plus son patronus est en réalité un pénis. Ou plutôt un Blobfish qui ressemble à un beluga qui ressemble à une bite.

ϟ AMORTENTIA : Il a juré devant témoins que son amorentia sentait la saucisse, la peinture bleue avec un soupçon de choux de bruxelles.

ϟ ÉPOUVANTARD : Un tampax usagé, tout simplement. Depuis ce jour où Théodore est tombé sur une poubelle dans les toilettes des filles dans le but d'y trouver un sandwich - sait-on jamais, on peut trouver des trucs merveilleux dans les ordures - il en est ressorti traumatisé à vie.
ϟ ALBUS DUMBLEDORE OU BELLATRIX LESTRANGE ? : Bellatrix Lestrange, même si elle le traumatise.

ϟ CELUI-QUI-SAIT OU PHILÉAS FOLENGRAIN ? : Les fesses de Philéas valent tout l'or du monde.

ϟ SUCRÉ OU SALÉ ? : Sucré, plein de litres de sorbets à banane et à la crème chantilly.

ϟ BUT DANS LA VIE : Absolument aucun. Qu'on le laisse vendre ses glaces tranquillement en tuant de temps à autre un parent moldu devant son gamin et lui faire une double-glace gratuite parce que ... Cadeau de la maison : La part de tes parents. Sourire compris, et sortilège d'oubliettes en bonus.

ϟ CE QUI COULE DANS VOS VEINES : Sang pur, Bob l'a d'ailleurs confirmé plusieurs fois. Saloperie de moustique.
ϟ VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE : Aux dernières nouvelles, Bob, son moustique domestiqué. Personne ne veut le croire quand il dit que Bob sait réciter l'alphabet morse à l'envers, et qu'il est polyglotte sauterelle, éléphant, moustique et caniche.
ϟ SIGNE PARTICULIER : Il s'est lancé à lui même le défi de lécher 1000 paires de boules ... de glace d'ici ses 30 ans. Il en est actuellement à 487.


physionomie

ϟ DESCRIPTION PHYSIQUE ; « Mon père était un fermier moldu qui aimait beaucoup son mouton. Oui, on peut dire ça. Il l'aimait tellement que par une belle nuit d'été, après un peu trop de boisson et un peu trop de flirt de la part du bel animal qui bêla toute la nuit, il s'est rendu compte qu'il avait un peu trop d'attirance envers sa surface laineuse ... »
C'est comme ça que Théo vous expliquera la nature de ses cheveux de « sorti du lit » qu'il pointera avec encore plus de fierté qu'une mannequin anorexique dans une publicité de Frisota Malétrange. A moins qu'il ne vous explique qu'une coiffeuse a si bien réussi sa mise en pli pour le mariage de tante Monique que sa tignasse en est restée bouche bée et a décidé de protester en restant bouclée toute sa vie.

Théodore Warren, c'est ce type a l'air cool et bienveillant sous tous les angles, et qui répand sa bonne humeur partout là où il passe à coup de sourires niais. C'est ce type à la barbe de plusieurs jours. Comme un dangereux aventurier qu'il vous dira; une adorable boule de poils dont on grattouillerait bien les cheveux, qu'ils vous diront. Qui irait soupçonner cet adorable type qui déborde de sympathie d'avoir de si sombres activités les soirs de semaines ? Car oui, participer à des réunions aux côtés du seigneur des ténèbres en personne avec la même expression que s'il venait de voir le dessin animé le plus hilarant du monde lorsqu'il voit un pauvre moldu se faire abattre ou endoloriser juste sous ses yeux, on peut commencer à considérer ça comme de la folie. Derrière ce sourire chaleureux aux joues tantôt rosées d'alcool ou d'attirance à peine masquée envers son meilleur ami, se cache dangereux psychopathe à faire enfermer sur le champ. Un manipulateur né qui arrive tellement bien à berner son monde que lui-même a tendance à oublier avoir cette marque, bien cachée sur l'avant bras par des chaussettes dont il a soigneusement découpé le bout, et le tout saupoudré de bracelets multicolores.

Vendeur de glaces chez Florian Fantarôme, ce serait mentir de dire que Théodore n'a pas suçoté un bon paquet de boules de glace. Pourtant, malgré tous ses excès en sucre et graisses saturées, il sait comment brûler ses calories pour garder une silhouette digne d'une publicité de publicité pour céréales Fitness. Malgré un impressionnant record d'une minute et quarante-neuf secondes sans bouger de sa chaise en août 1992, montre en main, Théodore est incapable de rester en place. Heureusement pour lui, son job de mangemort lui permet de se défouler autant qu'il veut. Et les soirs où il n'a pas de missions ténébreuses, il sort en bar et tripote aisément tout ce qui est de sexe masculin, et de préférence de sang sorcier. Quitte à utiliser quelques potions pour se rendre plus beau ... Ou les rendre plus inconscients.

En somme, bien qu'il ne soit pas laid au point d'en faire frémir un troll, on ne peut pas dire que notre ancien Poufsouffle soit un top-model. Chacune de ses qualités annule un défaut, et ses défauts annulent ses qualités. Bref, il est juste extraordinairement normal. Du moins en apparence, quand il ne porte pas ses lunettes semblables à celles d'un pervers de Central Park.

Autre fait intéressant à noter sur Théodore : Il a un orteil légèrement plus gros que l'autre.




psychologie

ϟ AIME : Silentius Black. Les granités à la banane pétillante. Les licornes. Les poteaux électriques. Coller des Post-its sur les gens. Plonger dans les toilettes pour se rendre au ministère. Les fesses d'Asterdre Wilde. Les confessionnals. Asterdre lui-même. Le steak de Kangourou. Les dents en or. Troubler la boisson des autres garçons. Les concours de T-Shirt mouillés. Se cacher dans les vestiaires de l'équipe masculine de Quidditch tapis dans l'ombre. Les percussions qu'il confectionne lui même avec deux pots de yahourts, de la glue de limaces et des champignons bondissants à l'intérieur, Shake Shake ! Les kilts écossais. Son papa. Le lait, et autres substances demi-écrémées

ϟ N'AIME PAS : Que Silentius l'ait abandonné. Le bruit des tondeuses dans les banlieues moldues. L'accent espagnol. Les aurors. Les femmes. Les Gryffondors, anciens comme actuels. Peter Pettigrew. Les sandales dans les chaussettes. Les sucres d'orge. Les tampax usagés. Le caramel au beurre salé. Les téléphones portables de couleur ROSE. Les faux ongles. Les pailles bicolores. Les livres dont la dernière page se termine par un chiffre impair. Les garçons qui se lissent les cheveux. Les sortilèges Doloris de Bellatrix Lestrange. Les huîtres. Les talons aiguilles.

ϟ DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE ; Il y a deux choses qui sont certaines au sujet de Theodore Warren. La première est qu'il a probablement la plus grande collection de slips sales au monde, fièrement rangée dans un sac à linge sans fond et dans lequel il adore plonger pour se sentir comme une sirène dans une mer d'odeurs masculines douteuses. La seconde est que quelque chose ne tourne foncièrement pas rond dans sa tête. Il serait folie d'affirmer que Theodore ne souffre pas de graves troubles mentaux, et pourtant personne ne semble se rendre compte que ce soi-disant innocent vendeur de glaces est en réalité bien plus sombre qu'il n'y parait. Il y a bien trop de coïncidences douteuses et de cadavres de nés-moldus et sang-mêlés retrouvés non loin de la rue où travaille l'ex-Poufsouffle pour que ce soit un simple fruit du hasard. Et pourtant, personne n'a jamais été le suspecter de quoi que ce soit. Après tout, Théodore était incapable de faire mal à une mouche. Et quand bien même un micro-doute planait lorsqu'on le voyait traîner un peu trop longtemps dans la ruelle sombre de l'arrière boutique, à attendre quelque chose ou quelqu'un, dès qu'on le voyait revenir pour nous tendre innocemment une glace avec son éternel et stupide sourire en croissant de banane, toutes nos incertitudes se volatilisaient. Théodore pouvait être beaucoup de choses. Un simple d'esprit, bourré de talents inutiles cachés, sans nul doute. Mais jamais un meurtrier.

Et pourtant, Théodore avait un secret. Un terrible et lourd secret qu'il cachait aussi facilement qu'une crotte de nez dissimulée sous la table quand tout le monde a le dos tourné. Il était mangemort, et ce de son plein gré. Et un des fidèles les plus redoutables qui plus est, même s'il avait beau sortir son petit oiseau dans les moments les plus incongrus pour créer l'effet de surprise et la confusion.. Jamais il n'avait froid aux yeux. Toujours partant pour aller massacrer du moldu, participer à des raids ou capturer des victimes de choix. Au final, tout ça n'était qu'un jeu. Lorsqu'il enfilait son masque de mangemort, le monde ressemblait à une gigantesque cour de récréation à ses yeux, et il occupait un rôle de choix et des plus amusants : Celui d'un super-vilain insaisissable, répandant la crainte et la mort partout où il passait. Lancer des sortilèges impardonnables devenait presque jouissif; apparaître au moment où ils s'y attendaient le moins avait quelque chose de très cocasse et réjouissant. Surtout depuis qu'il était en compagnie de son meilleur ami Silentius. Se couvrant mutuellement les arrières — et ce dans tous les sens du terme — il avait l'impression que rien ne pourrait lui arriver. Jamais. Il serait toujours libre comme l'air, et personne ne pourrait l'arrêter.

Theo, c'est aussi ce type qu'il vaut mieux éviter de croiser en soirée. Surtout quand on est un homme. Surtout quand on est un homme seul. Surtout quand on est un homme seul ayant un peu trop abusé de la boisson. Il est clair que ce type-là en aura après vos fesses, que vous le vouliez ou non, d'ailleurs. D'ailleurs, autre petit secret très intéressant à savoir au sujet de ce cher Théodore : Il a perdu sa virginité dans les bras de son cousin — Après tout, comment croyez-vous que les vieilles familles sorciers arrivent à garder la pureté de leur sang ? — qui n'est autre que — et tenez-vous bien — le ministre de la magie en personne : Phileas Oscar Merlin Folengrain, de son nom entier.

Vous l'aurez compris, Thedore Philibert Warren est loin d'être aussi stupide qu'il en a l'air, bien au contraire ! Et paradoxalement, c'est un imbécile heureux. Toujours radieux et plein d'idées de divertissements inutiles dans la tête, c'est un véritable anti-dépresseur humain sur pattes. Quel que soit la situation, il sera capable de l'accepter avec joie. C'est sans doute pour cette raison que le seigneur des Ténèbres aime à l'envoyer avec Silentius sur des missions de la plus haute importance. Car il sait qu'il ne bronchera pas et y mettra toute son énergie. C'est sans doute pour cette raison que les autres mangemorts tiquent un peu en entendant son nom, comme si on venait de leur faire une grosse blague de mauvais goût. C'est sans doute pour cette raison qu'il est si proche de Silentius Black. Après tout, leurs différences sont comme les pôles opposés de deux aimants donc ils ne peuvent qu'être amis.


Notez aussi que notre ex-poufsouffle est une véritable pile électrique, non seulement incapable de tenir en place, mais changeant d'avis toutes les cinq secondes et lunatique à souhait. S'il s'est levé du mauvais pied ou qu'une idée de folie lui trotte dans la tête, rien ne pourra le retenir tant qu'il ne l'aura pas réalisée. Même si c'est d'apprendre à jouer de la clarinette avec ses pieds, oui m'sieur !



histoire


« — Hey, hey, papa ! Regarde, regarde ! J'ai visé la tête de la bonne femme. Tu m'dois trois chocogrenouilles.

— C'est promis. Mais d'abord, tu ferais mieux de courir, fiston.
» Il lui avait ébouriffé les cheveux en attrapant sa main. Tous deux détalaient à une vitesse folle à travers les rues, afin d'éviter la moldue qui venait de se recevoir un chewing-gum à moitié mâchouillé en plein milieu de sa mise-en-pli de vieille mégère. On aurait dit un taureau enragé. C'est le visage cramoisi de colère et le sac à main tournant dans les airs qu'elle leur criait des insultes essoufflées. « Attendez un peu que je vous rattrape, espèce de père indigne ! Ce n'est pas ça qu'on apprend à ses enfants, c'est la—  Puf. Puf. La discipline : Vous n'êtes qu'un gueux de sale engeance. Vous m'entendez ?—  » Eux riaient comme deux gamins. Théo n'était qu'un gosse, après tout. Quand à son père... Disons que c'était un grand adulescent qui avait décidé d'accepter et de cohabiter avec son syndrome de Peter pan.

C'est en fronçant doucement les sourcils d'un air faussement sévère que madame Warren les attendait, bras croisés sur le pas de la porte. Théodore l'aimait beaucoup quand elle était dans un état stable. Le truc, c'est qu'on ne pouvait jamais prévoir quand elle allait se mettre à se transformer en monstre ragnagnesque sur pattes et leur lancer des casseroles ébouillantées sur la tête. Bipolaire que les médecins disaient. Mon roudoudou-adoré à la crème de marrons que Monsieur Warren disait. Mangemorte folle à lier, qu'elle disait avant de se recevoir un avada kedavra en plein milieu du nez. Les avis étaient variés. Toujours est-il que quand elle rentrait en crise, Théodore la craignait comme la peste noire et filait se cacher dans un coin sombre de la pièce, barricadé derrière des piles de coussins péteurs.

« Où étiez-vous ? Je vous ai préparé du pudding à la confiture d'ananas. Ton plat préféré, Théo. » Sa voix était mielleuse. C'était bon signe. Autant ne rien dire concernant la moldue. C'était souvent comme ça, les repas de famille. On contournait avec soin les sujets qui fâchent. Monsieur Warren faisait des sous-entendus sexuels sur la crème aux oignons, afin d'esquiver le sujet concernant la date à laquelle il recevrait la marque du serpent, et Theo se re-servait trois fois de la gélatine pour ne pas dire qu'il avait malencontreusement embrassé à pleine bouche un autre garçon moldu, avant de le réaliser et de partir les bras en l'air et hurlant. Car on ne mélangeait pas les sangs, c'était la règle d'or ici. N'ayant pas trop d'avis sur la question, Marcel Warren haussait les épaules en se comportant comme un parfait Suisse lorsqu'elle évoquait ses réunions très importantes. Il aimait sa femme, et n'avait rien contre le fait d'appeler sang-de-bourbe les moldus, si ça pouvait lui faire plaisir. Il irait même jusqu'à rejoindre le gourou de sa secte par amour pour elle. Le truc, c'est qu'il avait une peur bleue de ce tatouage qui avait l'air de brûler la peau dès qu'un appel était passé, alors il trouvait 1001 moyens de repousser l'échéance.

« — J'ai tapissé un paillasson de centre commercial moldu de bombabouses. Tu aurais vu leurs têtes, c'était encore plus drôle que cette fois où tu as lancé un sortilège à un rat de goutière pour le transformer en une boule de disco, à mon anniversaire !

— Je suis fier de toi, Théo. Tu devrais aller te nettoyer les mains et raconter ça à maman. Elle sera fière que tu enquiquines un peu les moldus. »

Un éclair vert traversa la cuisine. Jérôme, cinq ans, cocker de Theodore, venait de tomber raide mort sur le sol. Paix à son âme. « Ne retourne plus jamais là-bas. Il ne faut pas se mélanger avec cette vermine. » Theodore ne sut jamais si elle était encore rentrée dans une réelle crise, ou si elle l'avait fait en étant parfaitement consciente de son geste. Toujours est il que Jérôme eut un bel enterrement, durant lequel il chanta des chansons de Cristina Moldubec, il sacrifia un chat en son offrande —  Jérôme détestait ces créatures sournoises, ça ne pouvait QUE lui faire plaisir — et lui fit un magnifique monument au mort en collant des emballages de sucreries les uns aux autres. Comme une Madone, le pauvre animal —  désormais empaillé —  trônait au milieu d'un autel de cartons, dans la cave où jamais personne ne mettait les pieds à cause de l'affreux fantôme qui y avait élu domicile. Mais attention ! Ce n'était pas n'importe quel fantôme, hein. Croyez-le ou non, mais le fantôme de Claude François en personne avait élu domicile dans la cave de la famille Warren, et n'hésitait pas à pousser la chansonnette quand l'envie le prenait. Certains moldus se battraient pour venir dans la cave de Théo, en fermant les yeux sur les photos de petites filles de papy Warren cachées sous un vieux tricycle ou sur les objets un peu trop étranges comme ce rappeltout brisé dans un coin de la pièce mal éclairée.

C'est dans cette ambiance peu commune que Theodore grandit. Toujours le sourire aux lèvres et prêt à faire les 400 coups avec son super-pôpa. Depuis l'accident du chien, il avait gardé une certaine distance de sécurité avec sa mère. Il l'aimait toujours, évidemment. Mais comme un disciple aime son seigneur des ténèbres. Avec la crainte dans le regard, et l'admiration la plus dévouée. Depuis lors, il n'avait plus jamais protesté lorsqu'elle lui servait des légumes verts et allait toujours dans son sens. C'est probablement à ce moment-là que son traumatisme lié aux femmes a commencé à germer dans sa tête. Oui, Théodore avait toujours préféré les hommes. Mais les quelques femmes ayant joué dans sa vie n'y étaient probablement pas pour rien. Mais nous y reviendrons plus tard lorsque nous évoquerons Bellatrix Lestrange.

Chaque être humain nait avec une phobie plus ou moins importante. De la peur du noir à la peur d'autrui, en passant par des vertiges ou allant jusqu'à la claustrophobie pour certains. Mais quand on est le fils Warren, on nait avec des peurs pourries. Vraiment pourries pour le coup, même. C'est donc par sa peur chronique des oiseaux que la magie se manifesta à Theodore. Stupeur ! Un petit matin, alors qu'il venait de faire un merveilleux rêve de monsieur tout nu lui proposant une gaufre à la glace depuis sa camionette, une horrible mésange vint le réveiller en s'introduisant dans sa chambre, pour sauter sur son oreiller et pousser son affreux piaillement. Terrorisé, aucun son n'échappa de la gorge du gamin qui se recroquevilla sur lui même en fermant les yeux de toutes ses forces et se bouchant les oreilles. Mais à sa grande surprise, quand il les rouvrit, cet affreux piaf s'était transformé en pochoir à bougies. « Félicitations Theodore, tu es un sorcier» « Tu es le digne fils à ta maman. Quand ma copine Claire va l'apprendre, elle sera verte de jalousie d'apprendre que mon fils a manifesté ses pouvoirs avant le sien. Tu feras de grandes choses, Theo. Je suis sûre que tu feras un excellent mangemort dans un futur proche. »

« Poufsouffle ! » C'était forcément une erreur, disait ta Serpentarde de mère. Tu vas voir, ta salle commune sera juste à côté des cuisines, c'est l'idéal pour aller voler de la nourriture dans la cuisine sans être repéré par ce SM de Rusard, disait ton Poufsouffle de père avant de se faire pincer les oreilles par cette dernière. Ta scolarité avait été tout ce qu'il y a de plus sympathique. Surtout quand, en troisième année, tu fis la connaissance de ce Serdaigle de Septième année. Phileas Oscar Merlin Folengrain, de son nom complet. Un cousin éloigné, apparemment. Ce n'était pas quelque chose de rare dans les familles de sang pur que de se rendre compte que sa femme était en fait sa tante éloignée. C'était presque pire que les endroits réputés pour leur consanguinité comme certains villages de Picardie ou d'Irlande. Et vous savez que j'exagère à peine. Bref, Philounet —  De son surnom intime avec Theo — était quelqu'un de très séduisant et déjà réputé pour être un très bon orateur, attirant tous les regards sur lui. C'est pourtant lui qui se chargea de l'éducation sexuelle de Theodore. Bitch Please, mon premier coup était le Ministre de la magie. Ça a de la classe sur un CV, non ?

Ironie du sort, quand il obtint ses buses, Theodore finit vendeur de glace dans la boutique de Florian Fantarôme. Un véritable rêve de gamin qui se réalisait. Il allait pouvoir passer ses journées à vendre, fabriquer et goûter des glaces aux parfums différents, dans la joie et la bonne humeur. Comme d'habitude, papa se réjouissait de la nouvelle et maman grognait un peu. Mais très vite, berné depuis l'enfance dans l'idéologie de Lord Voldemort, le fils Warren se proposa de rejoindre ses parents —  Car entre temps, son père s'était laissé convaincre —  pour aider le seigneur des ténèbres qui était pour lui ce que Robert Pattinson est à une fanatique de Twilight. Sans le côté phéromones sexuelles, peut-être. Le côté yeux rouges et pas de nez a quand même quelque chose de trop nécrophile. Même pour Theo. Bien sûr, ses parents allaient sur des tout autres types de missions et ils ne se croisaient quasiment jamais, mais il avait réussi à s'intégrer assez facilement chez les mangemorts, malgré son côté gentil-poufsouffle. Car oui, Theodore avait quand même un gros grain dans la tête, et c'est en souriant qu'il tua de sang froid son premier moldu.

C'est en vous vendant une glace, un grand sourire innocent dessiné sur les lèvres que Théo vous mènera dans l'arrière boutique pour vous tuer de sang froid. Deuxième glace pour le prix d'une, déclarera t'il sur son éternel ton insouciant à votre gamin pleurant sur votre cadavre. Monstre, vous êtes un monstre. Mais le lendemain, tout le monde aura oublié. Le sort oubliettes est super, n'est-ce pas ? Grace au priori incantatem et à une couverture parfaite, Theodore est le parfait psychopathe du coin de la rue dont personne ne se méfiera jamais. « Il est trop insouciant pour avoir la marque. » « Il est bien trop adorable. Il m'a donné une double ration de chantilly en plus ! »

Depuis quelques temps, on le voit souvent traîner avec un type peu fréquentable. On se frotte les yeux étonné, et on se rend compte qu'on a rêvé. Non, Theodore ne peut décemment pas fréquenter Silentius Black, ce mangemort dont la tête figure sur tous les avis de recherche. Pourtant, croyez-moi ! Ils font plus que de passer du temps ensemble. Meilleurs amis ? C'est le titre qu'ils se donnent, mais Dieu... Ou plutôt Celui qui sait sait que c'est bien plus que ça. D'ailleurs, si une certaine Bellatrix — Vous savez, cette femme mangemorte qui lance des Doloris sans raison et qui terrifie Theo, au point qu'elle est la seconde raison qui le traumatise des femmes — l'apprenait, je ne donnerais pas cher de sa peau.



hrp

ϟ COMMENT NOUS AS-TU DÉCOUVERT ? J'ai suivi un chemin de miettes de Chips.

ϟ LE NOM DE LA PERSONNE SUR TON AVATAR ; Joseph Gordon-Levitt.

ϟ QUE PENSES-TU DU FORUM ? Les admins sont parfaites, j'en suis grave amoureuse d'elles. Surtout Pringles, elle c'est ma muse, mon dieu, ma source de lumière divine ! Oh, et le design est grave parfait aussi. ♥ Et les membres sont adorables tout plein, tout plein.

ϟ AS-TU LU/VU TOUS LES HARRY POTTER ? Je les ai tous lus, vus et revus et je suis en train de les relire.

ϟ SUR COMBIEN D'AUTRES RP ES-TU INSCRIT SANS COMPTER CELUI-CI ? Un seul ! ♥

Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
avatar

: Look at all the fucks I give.

ϟ ÂGE : 32
ϟ FONCTION : Directeur des Serpentards, professeur pratique de DCFM, tireur d'élite de baguette magique, membre de l'Ordre, BAMF.
ϟ AVATAR : Matthew Gray Gubler
ϟ ABSENCE ? : Activité principalement le week-end pour cause de Terminale sauvage /o/



ϟ LIENS : It'll be alright
We may make it through the war
If we make it through the night

I'm not a gangster tonight. Don't want to be a bad guy ;
MessageSujet : Re: I'm not a gangster tonight. Don't want to be a bad guy ; Lun 4 Mar 2013 - 22:38

    JE T'AIME

_________________

Your doctor put you on milk, cream and alcohol ; he told you that's why you can't sleep at night — from nerves, so bad, yeah
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 36
ϟ FONCTION : Psychologue scolaire ; Fantôme en déni ; Ex-Serdaigle.
ϟ AVATAR : Hugh Dancy
https://redcdn.net/hpimg11/pics/256635tumblrmo8pqsLzd81r0jkkko2r1250.gif

ϟ LIENS : You won't like me when I'm psychoanalyzed.
Therapy doesn't work on me.

I'm not a gangster tonight. Don't want to be a bad guy ;
MessageSujet : Re: I'm not a gangster tonight. Don't want to be a bad guy ; Lun 4 Mar 2013 - 23:28

    T'es le plus beau, le meilleur et tu es celui qui sent le meilleur (à une certaine distance). Et je te re-valide, Theodore.

    ET MOI AUSSI, JE T'AIME LAW. Tout comme Theo aime ta splendide paire de fesses.

_________________
Rudolph with your nose so bright,
Won't you guide my sleigh tonight ?

« Rudolph the Red-Nosed Reindeer
Had a very shiny nose
And if you ever saw it
You would even say it glows
•• .unbreakable »
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé


I'm not a gangster tonight. Don't want to be a bad guy ;
MessageSujet : Re: I'm not a gangster tonight. Don't want to be a bad guy ;

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: La Bible du Forum :: Choixpeau Magique :: Présentation du personnage :: Présentations validées-