Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

: See our friends, see the sights, feel alright.

ϟ ÂGE : 22
ϟ FONCTION : Surveille les hiboux de la poste de Pré-au-Lard en duo de choc avec Dean
ϟ AVATAR : Joseph Dempsie


ϟ LIENS :
fiche
liens
courrier

Something to believe in. ▬ DEAN
MessageSujet : Something to believe in. ▬ DEAN Mar 31 Déc 2013 - 1:47

I swear
I never meant to let it die

Il marche rapidement, il se presse. Il court presque. Il n’a qu’une seule envie, rentrer dans la salle commune de Gryffondor et se coller près du feu pour oublier sa ballade dans le parc. Au chaud. Quelle idée de sortir à peine couvert juste pour prouver que les irlandais sont plus résistants que les anglais. Des fois, il lui arrive de se poser des questions sur sa santé mentale à toujours vouloir montrer qu’il peut être plus fort que les autres. Ce n’est pas réellement de sa faute, il est susceptible et ses amis le savent mieux que personne. Au bout de sept ans, ce n’est pas très difficile en même temps. Il arrive enfin devant le tableau de la Grosse Dame. Victoire. Il était temps. C’est dans ce genre de moment que le trajet qu’on fait tous les jours nous paraît étonnement très long, surtout qu’il est poli. Il a dû s’arrêter plusieurs fois pour dire bonjour à des Serdaigles et des Poufsouffles qu’il connaît. C’est la moindre des choses à ses yeux, même s’il était incapable d’avoir son entrain habituel. Il soupire en entendant les bêtises du tableau. En sept ans, ça devrait lui paraître totalement normal mais ce jour-là, il a froid et son humeur en prend un coup. Il aurait mieux fait de rester au chaud dans son lit, à dormir une heure de plus et à embêter Neville et Ron.

Il entre enfin dans la salle aux couleurs de sa maison et se dirige d’un pas décidé vers le feu, près à virer les premières années qui auraient pris cette place si convoitée. Tant pis pour la gentillesse, pour une fois il compte bien profiter du fait d’être plus âgé. Mais pas de gamins, juste Dean et quelques autres élèves plus jeunes qui se mettent à rire quand ils le voient dans cet état lamentable. Il leur jette un regard presque méchant – même si personne n’y croit vraiment – avant de se tourner vers son meilleur ami. Lui il a été suffisamment intelligent pour ne pas le suivre dans son délire matinal qui consistait à montrer qu’il était encore plus débile que ce que certains dans cette école pensait. Il se laisse tomber à côté de lui, en le poussant un peu.

    — Deeeeeeean, j’ai froid. Donc je me colle à toi pour me réchauffer, même si t'es pas d'accord.

Sauf que ça, il ne le dit pas. Ça paraît totalement évident et il n’aime pas dire ce qui est évident. Déjà qu’il a parlé avec une voix de gamin qui réclame des sucreries. Il a le droit d’avoir honte face à cette situation. Il est censé être plus ou moins adulte, mais il ne sait pas se comporter comme tel. Il aime s’amuser, faire le gamin sans réfléchir aux conséquences. Il cherche à oublier tout ce qui se passe dehors. La création de la SEPPOM, ce n’est pas bon. Il voudrait pouvoir garder son innocence mais à quelques mois de quitter Poudlard définitivement, ce n’est pas possible. Il ne sait même pas ce qu’il va bien pouvoir faire après et réfléchi à la situation du monde magique n’a pas vraiment pour but de l’aider.

Il finit par soupirer. Il n’ose même pas regarder Dean en face parce qu’il sait très bien que son ami en a parfois marre de ses bêtises. Ça le fait peut-être rire comme tout le monde mais ça s’arrête là. Dean est clairement plus sérieux que lui, personne dans tout Pourdlard n’irait contredire cette information. Heureusement d’ailleurs. S’il n’avait eu durant sa scolarité que des amis aussi peu matures que lui, il y aurait eu un réel problème. Mais son meilleur ami possède un don, il est le seul à pouvoir le raisonner. Il aurait mieux fait de le faire au matin, avant qu’il aille se les cailler dehors.

    — Tu dessinais ? J’te dérange pas au moins ?

Et s’il le faisait, ce ne serait pas vraiment son problème. Enfin, si bien sûr. Il ne veut pas être un poids pour son ami, au contraire. Mais là, il n’a envie que de deux choses, se réchauffer en paressant près du feu, ce qu’il a déjà commencé à faire, et parler à Dean. C’est comme ça. Il lui arrive d’être très simple. De toute façon, c’est ça ou travailler, le choix est loin d’être difficile. Alors, il ignore les autres. Il s’en fiche pas mal après tout. Il les aime bien, évidemment, ce sont ces amis et l’irlandais est une personne tout à fait adorable avec ses amis. Quand il en a envie et uniquement. Il sourit à son ami. Lui aussi, il a à subir ses sautes d’humeurs. Il est juste devenu un professionnel dans ce domaine. Super Dean.

    — En fait, tu sais pas quoi ? Il marque une pause, l’information qu’il a apprise plus tôt dans la matinée est intéressante mais il s’en fiche. J’ai appris que les Serpentards ont décidés de faire une blague aux premières années. Comme d’habitude, ils ont aucune imagination. T’en penses quoi toi ?


_________________

We wake up, we go out
smoke a fag, put it out
See our friends, see the sights
feel alright
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 21
ϟ FONCTION : Ex Gryffondor, ancien surveillant de Hiboux et futur stagiaire en sortilège.
ϟ AVATAR : Nathan Stewart-Jarrett


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — courrier

Something to believe in. ▬ DEAN
MessageSujet : Re: Something to believe in. ▬ DEAN Sam 15 Fév 2014 - 23:12

Something to believe in.
« Il y a toujours un avenir pour ceux qui pensent à l’avenir. »

Il connaissait par cœur cette salle, ce mur, ce fauteuil et tout ces gens, c'est pour cela qu'il aimait rester la pendant des heures a dessiner. Les gens avaient l'habitude de voir le jeune Dean assis en tailleur sur le fauteuil placé face a la cheminé de la salle commune.
Pas un week-end où il n'était pas là à dessiner les merveilles de Poudlard, pour les envoyer a ses frères et sœurs qui ne pourront jamais être là, assis dans cette salle qui respire la joie grâce à lui et aux garçons qui jouaient aux cartes un peu plus loin.
Aujourd'hui il avait décidé de dessiner ses amis avec qui il avait partagé bien plus qu'une chambre. C'était devenu sa deuxième famille. Sur sa feuille on pouvait voir se former peu a peu des visages, quatre visages infiniment différents. C'est d'ailleurs à ce moment que des rires le sortirent de sa bulle. Ces rires s'adressaient à une personne qu'il connaissait très bien, un de ces quatre visages, Seamus Finnigan.
Dean avait en effet remarqué l'absence de Seamus ce matin mais ça n'avait rien de surprenant. Il faut dire que son ami était parfois... étonnant.
Il leva un sourcil en voyant arriver son ami sur le fauteuil, attendant déjà de savoir quel truc stupide il avait encore bien pu faire.

Deeeeeeean, j’ai froid.

Seamus prit rapidement son aise sur ce canapé, ce qui fit sourire Dean qui au bout de ses sept ans passés à Poudlard s'amuse encore du comportement de son ami, un comportement qui en soûlerait sûrement plus d'un. Mais Dean avait apprit a vivre avec, à le connaître et même si parfois cela l'agaçait il ne pouvait plus vivre sans son partenaire de tous les jours, notre Seamus international.

Me dis pas que tu es allé dehors...

Bien sûr qu'il était allé dehors. "Pourquoi" aurait été plus judicieux comme question, mais Dean savait déjà qu'il n'y aurait pas de réponse. Son ami avait le don de faire n'importe quoi sur un simple coup de tête. Heureusement, entre nous, qu'il ne travaille pas au ministère.

Tu dessinais ? J’te dérange pas au moins ?

Dean cacha discrètement son dessin. Il ne voulait pas vraiment que Seamus le voit de peur de passer pour un sentimental, bien qu'au final ce n'était pas vraiment un secret. Son ami continua de faire la conversation, il parlait fort se fichant bien des autres élèves qui passaient dans la salle. De toute manière aucun autre pensionnaire n'irait leur demander le silence. Aucun sauf peut-être Hermione Granger, mais heureusement pour eux elle n'était pas là.

En fait, tu sais pas quoi ? J’ai appris que les Serpentards ont décidé de faire une blague aux premières années. Comme d’habitude, ils ont aucune imagination. T’en penses quoi toi ?

L'information avait l'air intéressante, du moins assez pour attirer l'attention de Dean qui se décida enfin a écouter son ami.

-Tu as appris ça ou ? Leurs blagues ne sont jamais drôles de toute façon.


Dean attrapa au passage l'exemplaire de la Gazette du Sorcier qu'un troisième année avait oublié sur la petite table. Encore une fois les gros titres mentionnaient la SEPPOM ce qui agaça Dean, qui en avait plus que marre des problèmes aux gouvernements. Il soupira.

- Seamus ça me fait penser qu'il va falloir qu'on réfléchisse à notre avenir.



PS: C'est un peu nul mais il était temps de répondre.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: See our friends, see the sights, feel alright.

ϟ ÂGE : 22
ϟ FONCTION : Surveille les hiboux de la poste de Pré-au-Lard en duo de choc avec Dean
ϟ AVATAR : Joseph Dempsie


ϟ LIENS :
fiche
liens
courrier

Something to believe in. ▬ DEAN
MessageSujet : Re: Something to believe in. ▬ DEAN Mar 18 Fév 2014 - 14:39

I swear
I never meant to let it die

Il se sent bien. Tout simplement. Mieux que lorsqu’il est tout seul, mieux que n’importe quand. C’est parce qu’il est là, lui, son meilleur ami. Le seul qui pourra avoir un jour autant d’importances à ses yeux. Dis de cette manière, ça peut paraître méchant envers les autres. Il a plein d’amis à Poudlard, il y a juste à voir l’ambiance dans leur dortoir. Mais avec Dean, ça sera toujours différent, ça sera toujours mieux aussi. Il a vraiment cette impression de pouvoir être lui-même, de ne pas avoir besoin de respecter cette foutue image qu’il s’efforce de donner à tout le monde depuis sept ans. Dean connaît le vrai Seamus. Dean est clairement privilégié mais personne n’ira se plaindre. Quand on vit entouré de personnes de son âge, il y en a forcément avec qui on s’entendra mieux. Lui, il est heureux d’avoir trouvé. S’il devait donner un exemple d’une chose qu’il a réussi dans sa vie, ça serait sûrement ça. Parce que Dean est génial, le seul capable de le supporter sans réellement s’énerver, sans du jour au lendemain en avoir marre et se barrer.

    — Dehors ? Non, jamais !


C’est avec lui qu’il se permet de faire ressortir son côté gamin. Habituellement, il le cache assez bien. Ou du moins, il essaye. Il est vu comme quelqu’un de très maladroit, mais peu de personnes ont un jour eu la chance de le voir avec le grand sourire qui est à ce moment affiché sur son visage. Il n’est destiné qu’à lui, et quelques autres de ses amis qu’il aime vraiment. L’Irlandais n’a rien de sérieux à ce moment-là. Il est juste là, affalé dans un canapé collé à son meilleur ami en espérant se réchauffer. Il est loin le Gryffondor trop direct qui n’hésite pas à dire tout ce qu’il pense quitte à blesser. Là, on dirait plus un gros chat qui fait tout pour se mettre à l’aise en prenant la place de l’autre. Il finit par rigoler légèrement en posant son regard sur Dean. Il ne ment pas réellement en affirmant qu’il n’est pas sorti dehors. Il sait que son ami connaît la réponse, qu’il n’avait pas besoin de la poser. Alors, il n’y a pas le moindre problème là-dessus.

Les choses sont simples, belles et lui, il est heureux. Il aime ce quotidien. Dean qui dessine et qui ne le laisse pas voir. Pour la forme, il fait mine de bouder en grognant quand son ami cache le dessin. Rien d’anormal, au contraire. Au fond de lui, il aimerait que les choses restent ainsi toute leur vie. Poudlard. Le dortoir avec Harry, Ron et Neville. Pouvoir voir Dean tous les jours, ne jamais, vraiment jamais, être séparé de lui. C’est beau, utopique mais ça paraît tellement irréalisable. Tout dans ce monde semble vouloir s’y opposer, que ce soit les problèmes politiques avec la SEPPOM, Celui-qui-sait ou pire encore, ses doutes personnels. Ces derniers temps, il se sent mal, n’arrive plus à comprendre ses sentiments un peu trop contradictoires vis-à-vis des autres, ou ses attirances envers des personnes envers qui il ne devrait rien ressentir. Il s’inquiète de tout ça. Il se demande toujours comment Dean réagirait en l’apprenant, est-ce qu’il voudra toujours être son ami. Rien n’est certain et c’est pour ça qu’il n’ose même pas aborder la question avec ses amis.

Je sais plus, c’est des Poufsouffles qui m’ont dit ça je crois. Ils l’ont entendu dans un couloir. Les Serpentards sont leur première source de moqueries. Après tout, ils ne les aiment pas vraiment. Il y a et il y aura toujours des exceptions, mais dans le fond, il faut sauver les apparences, se faire la guerre.

Avenir ?

On lui demande souvent ce qu’il veut faire et il répond toujours qu’il ne sait pas. Comme la plupart des gens, il a des rêves. Quand il était petit, il voulait faire partie des Crécelles de Kenmare. C’était il y a longtemps, depuis il a changé d’avis. Le Quidditch est sa passion mais il se voit mal comment travailler de ça. Il refuse d’entrer au ministère. Il tient à la vie mais ce n’est pas le plus important Il a des convictions Peut-être pas autant marqué que celle d’Harry ou Ron, mais il en a quand même. Et puis, s’il devait aujourd’hui voir son avenir, il voudrait rester avec Dean. Et Dean est né-moldu. Il a peur pour son ami, plus qu’il n’aura jamais peur pour lui-même.

    — T’as raison Deanou. Tu veux faire quoi l’an prochain ? Il se décharge de répondre le premier, il n’en a pas envie. Et puis, il n’en a pas envie.


Le passage à l’âge adulte a quelque chose d’inquiétant. Sa mère lui a déjà proposé de rentrer en Irlande mais il a refusé. Il n’a pas envie d’être isolé. Pas du tout.

_________________

We wake up, we go out
smoke a fag, put it out
See our friends, see the sights
feel alright
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 21
ϟ FONCTION : Ex Gryffondor, ancien surveillant de Hiboux et futur stagiaire en sortilège.
ϟ AVATAR : Nathan Stewart-Jarrett


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — courrier

Something to believe in. ▬ DEAN
MessageSujet : Re: Something to believe in. ▬ DEAN Jeu 20 Mar 2014 - 0:23

Something to believe in.
« Il y a toujours un avenir pour ceux qui pensent à l’avenir. »

Il se doutait bien que Seamus n’avait pas vraiment d’idée. Mais il avait besoin de l’entendre, besoin d’entendre qu’il n’était pas le seul à ne pas savoir.
La fin de l’année arrivait vite et bientôt, ils seraient tous les deux de jeunes sorciers fraîchement diplômés, abandonnés sur le marché du travail. Et quand on est sang-mêlé, on a l’embarras du choix. Un choix dont parfois on se passerait bien.
D’une manière générale, Dean a toujours rêvé d’être professeur. Pouvoir apprendre aux plus jeunes est de toute évidence une seconde nature chez lui.

“ Eh bien, je pense que tu sais déjà que j’aimerais bien devenir Professeur. ”


L’ennui c’est de savoir où et de quoi ? En effet Dean hésitait depuis un moment entre deux voies très différentes. Soit il restait avec tous ses amis magiques et ne quittait jamais Poudlard en devenant professeur d’astronomie, soit il retournait chez lui avec ses frères et soeurs afin d’enseigner sa passion, le dessin a de jeunes moldus. Mais qui dit magie dit loin de Jude et qui dit moldus dit loin de Seamus. Le combat amis-famille il l'a toujours redouté. Toutes ces années il savait qu’un jour il devrait faire un choix.
Il n’avait pas vraiment envie de parler de ça à Seamus, il ne voulait pas que son ami se sente coupable d’un tel dilemme. Un dilemme qui pour le moment n’en était pas vraiment un puisque pour devenir Professeur, et ce peu importe le monde, il fallait un certain âge ou certains diplômes pour lesquels il devrait travailler dans son coin. Autrement dit, il ne deviendrait pas professeur l’an prochain.

“ Mais du coup je pense que je vais devoir travailler de mon côté avant d’atteindre un tel poste. Et toi Seamus, dis-moi ce que te réserve ton avenir ? ”


Les imitations c’était un de ces talents dont lui seul avait le secret, et il devait avouer que la divination était sa spécialité. Si bien qu’aujourd’hui il était incapable de dire le mot “avenir” sans une intonation stupide et suraiguë. Malgré son ton anodin, la question ne l’était pas. En réalité, Dean voulait connaître les projets de son ami pour savoir si l’an prochain il y avait une chance qu'ils puissent rester ensemble. Il espérait au plus profond de lui que son cher Seamus ne lui répondrait pas éleveur de Dragons en Roumanie.
Alors qu’il attendait la réponse, il essaya de rester neutre, le regard plongé dans le feu de la cheminée.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: See our friends, see the sights, feel alright.

ϟ ÂGE : 22
ϟ FONCTION : Surveille les hiboux de la poste de Pré-au-Lard en duo de choc avec Dean
ϟ AVATAR : Joseph Dempsie


ϟ LIENS :
fiche
liens
courrier

Something to believe in. ▬ DEAN
MessageSujet : Re: Something to believe in. ▬ DEAN Dim 6 Avr 2014 - 18:39

I swear
I never meant to let it die

Le bruit de la salle commune lui rappelle que tout le monde n'est pas dans sa situation. La plupart des Gryffondors n'ont pas ce stress horrible qui naît progressivement au fil de la septième année. Personne ne leur a demandé de se choisir un avenir comme ça, du jour au lendemain. Il déteste faire des choix tout simplement parce qu'il a peur. Il y a cette crainte qui prend chaque jour un peu plus d'ampleur au fond de lui. Et si ce métier ne lui convient pas ? Et s'il n'est pas capable d'aller jusqu'au bout ? Et si quitter Poudlard le sépare de ses amis ? Il se traite lui-même de gamin quand il se rend compte que c'est cette dernière question qui est en tête de sa liste. Il se dit qu'il devrait un jour revoir ses priorités mais en est incapable. Il est perdu. Il hésite à répondre favorablement aux hiboux de sa mère qui lui demande de rentrer en Irlande à la fin de l'année. Elle préférerait l'avoir près d'elle et il est capable de comprendre ce raisonnement. Avec tout ce qui se passe dans le monde magique, n'importe quel parent donnerait tout ce qu'il a pour avoir la possibilité de protéger son enfant.

L'idée de fuir, de ne pas être là pour protéger ses amis s'ils ont besoin de son aide le dégoûte. Et c'est ce qui a dicté son dernier courrier. Dans sa dernière lettre à sa mère, il lui a finalement annoncé qu'il ne rentrerait pas en Irlande, ou du moins pas pour une durée plus longue que celle des vacances. Il a besoin de rester ici, que ce soit à Londres ou à Pré-au-Lard. Il ne sait pas encore réellement où en fin de compte, et n'a pas la moindre idée du pourquoi. Seulement, quand il voit Dean à côté de lui, il n'a juste aucune envie de le quitter. Il ne sait pas ce que compte faire son meilleur ami. Au fond de lui, il sait très bien que celui-ci a des choix plus difficiles à faire. Avec les événements récents, c'est dangereux de venir d'une famille de moldus. Et il ne pourra peut-être pas aller les voir autant qu'il le souhaite l'année suivante. Et cette conclusion est parvenue à lui briser le cœur. Il connaît l'attachement que l'autre Gryffondor porte à ses frères et sœurs. Et il trouve ça horrible que le simple fait de rester avec eux les met en danger.

Il rigole pour se moquer de lui, juste pour la forme. Dean professeur. Oui, il le sait très bien. Il l'imagine parfaitement dans le rôle d'ailleurs. Pour lui, ça ne fait aucun doute que son ami deviendra un excellent professeur, un peu comme Clément. Le genre gentil, que les élèves apprécient suffisamment pour ne pas grogner en allant dans un de ses cours. Il sera doux, à l'écoute des soucis de chacun. Il aura la patience suffisante pour gérer les cas difficiles. Autant dire que pour ça, il a eu de l'entraînement durant ces sept années. Supporter l'Irlandais n'est peut-être pas ce qu'on peut qualifier de reposant, mais il peut être sûr que ça lui servira plus tard.

    — Ouais ouais. Mais tu imagines, prof. Tu auras comme élèves les gosses d'Harry, de Ron... J'espère que tu mettras de mauvaises notes à ceux de Draco ! Ce sont des propos dits à la va-vite, il ne les pense pas réellement. Il trouve ça stupide que des élèves doivent payer parce que leurs parents ont été jeunes de véritables cons. C'est ce que Rogue n'a toujours pas compris. Moi je sais pas trop ce que je veux faire... Mais j'ai une idée. Enfin, quelque chose à quoi j'ai déjà pas mal réfléchi.

D'un geste brusque, il se tourne vers son meilleur ami. Il a ce petit sourire gêné qui apparaît sur son visage que quand il s’apprête à dire une chose très honteuse. Il hésite, chose rare pour le garçon réputé comme l'un des plus directs et francs de Gryffondor. Son regard est à la fois remplie de joie et d'appréhension. Et qu'est-ce que dirait Dean s'il n'apprécie pas son idée ? Et s'il le juge, le trouve bizarre ? Ce raisonnement est parfaitement stupide. Son meilleur ami ne le peut pas se mettre à le fuir pour une chose du genre. Ce serait totalement stupide.

    — J'ai dit à ma mère que je rentrais pas vivre en Irlande avec elle et papa. Du coup, j'me disais, vu qu'il vaut mieux peut-être pas que tu rentres vivre avec ta famille qu'on pourrait peut-être vivre ensemble ? Ses joues prennent une petite teinte rouge, comme à chaque fois. Foutu gêne, ce moment n'est pourtant pas supposé être gênant. Il propose juste à son meilleur ami de ne pas partir trop loin de lui. Enfin, en coloc tu vois. Ça serait sympa non ?

Vivre avec Dean. Il adore cette idée. Au fond de lui, il sait que c'est la solution à ses problèmes. Parce que même s'il ne sait toujours pas ce qu'il fera l'an prochain, le problème principal serait réglé. Il ne vivrait pas loin de Dean. Ils seraient toujours aussi proches l'un de l'autre. Il s'est déjà imaginé la scène une bonne centaine de fois. Il voit l'appartement qu'on pourrait qualifier de propre pour une colocation entre garçons, parce que Dean passerait sa vie à l'engueuler pour qu'il ramasse son bordel et nettoie ce qu'il a cassé. Il prévoit très bien les soirées affalées sur le canapé comme ils ont l'habitude de le faire dans la salle commune. Et il s'imagine parfaitement accompagné Dean à la porte un matin alors qu'il partirait avant lui au bureau, en peignoir, juste pour lui rappeler de ne pas oublier le pain. Oui, ce serait la vie rêvée.

_________________

We wake up, we go out
smoke a fag, put it out
See our friends, see the sights
feel alright
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 21
ϟ FONCTION : Ex Gryffondor, ancien surveillant de Hiboux et futur stagiaire en sortilège.
ϟ AVATAR : Nathan Stewart-Jarrett


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — courrier

Something to believe in. ▬ DEAN
MessageSujet : Re: Something to believe in. ▬ DEAN Jeu 24 Avr 2014 - 16:41

Something to believe in.
« Il y a toujours un avenir pour ceux qui pensent à l’avenir. »

Vous savez ce qui rend Seamus si attachant? C’est que les problèmes paraissent toujours moins grandw avec lui, il a ce don de rendre les situations bien moins complexes. L’irlandais ne le sait sûrement pas mais sans lui, Dean serait un angoissé de première.
Bien sûr son ami était aussi perdu que lui et sûrement que derrière ce sourire se cachait un sentiment de peur et de tristesse mais comme toujours, Finnigan faisait de l’humour.

“Les Weasley ne seront rien face au futur Seamus Junior.”

Il faisait son faux regard noir, comme il aurait fait à ses petits frères quand ils ont fait une bêtise. Mais quand son ami parla d’avoir une idée, il ne pouvait cacher sa hâte.
En effet, s'il était venu à parler de ça à Seamus, c’était en connaissance de cause. L'irlandais était malgré lui le cerveau. Ne rigolez pas, il a toujours une idée : bonne ou mauvaise, il en a toujours une. Dean quant à lui jugeait si l’idée était bonne ou si ça ferait boum.
Et pour le coup l’idée était bonne, très bonne, à vrai dire c’est l’idée du siècle. Il avait envie de serrer son ami si fort dans ses bras qui l’aurait étouffé. N'étant de toute évidence pas un meurtrier, il tenta tant bien que mal a rester calme. Son corps se relâcha dans le sofa et avec un air faussement sérieux il regarda l’irlandais.

“Euh le prends pas mal Seamus, mais je sais pas si je pourrais supporter de vivre tout le temps avec toi. Et puis ma famille me manque…”

L’instant d’après il éclata de rire en attirant au passage tout les regards sur eux.

“Évidement, c’est la meilleure idée que tu ai jamais eu. Encore mieux que celle de la coupe du monde de Quidditch!”

Il se leva d’un mouvement rapide comme un enfant qui aurait apprit que ce week end il irait a Disney land. Les autres élèvent avaient finit par détourner le regard, sûrement habitués à voir ces deux là comploter. Il imaginait déjà la vie a l'extérieur de Poudlard et pour la première fois, elle semblait joyeuse.
Bien sûr, Jude et les autres seront tristes de ne pas le voir plus souvent mais comme il ne sera plus étudiant, il pourra se rendre régulièrement à Londres pour leur rendre visite. Et puis il avait déjà eu cette conversation avec sa mère, et il savait que cette dernière l’encouragerait, peu importe la voie qu’il emprunterait.
Le problème était donc résolu mais il y avait un autre petit problème, un problème qui ne devrait sûrement pas en être un pour longtemps. Pour faire une coloc il faut un appartement, et pour avoir un appartement il faut de l’argent et pour avoir de l’argent à moins de s’appeler Malefoy il faut mieux avoir un travail. De plus c’est la seule raison valable pour qu’il puisse rester dans le monde magique.

“Tu peux me passer le journal s’il te plait Seam’ ?”

Quand il a quelque chose en tête il ne la lâche pas, il avait décidé de mettre une priorité sur la recherche d’un job pour Seamus et lui. Page 36 les petites annonces et une longue liste de jobs pour sorciers débutants.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: See our friends, see the sights, feel alright.

ϟ ÂGE : 22
ϟ FONCTION : Surveille les hiboux de la poste de Pré-au-Lard en duo de choc avec Dean
ϟ AVATAR : Joseph Dempsie


ϟ LIENS :
fiche
liens
courrier

Something to believe in. ▬ DEAN
MessageSujet : Re: Something to believe in. ▬ DEAN Mar 29 Avr 2014 - 19:34

I swear
I never meant to let it die

Durant un instant, il a ce regard gêné qui lui ressemble si peu. Seamus, gêné. Ces deux mots sont incompatibles. Une bonne partie de Poudlard l'a entendu dire des choses plus blessantes les unes que les autres à ses amis ou connaissances sans qu'il ne se sente mal vis-à-vis de ça. Non, Seamus est franc, direct. Il ne connaît pas le principe de gêne, ou alors il l'a très rapidement oublié. Mais là, pendant une seconde ou deux, son regard prouvait le contraire. Bien sûr, il s'est repris. Il affiche désormais son expression habituelle, à la fois sûr de lui et un peu malicieuse. Il ne va pas se formaliser parce qu'il a eu un instant de relâchement, ce sont des choses qui arrivent à tout le monde. Mais il n'y peut rien. Il ne se sent toujours pas capable d'avouer à Dean que non, il n'aura sûrement pas d'enfants. Il se cache. Il n'a pas honte, il a toujours un peu plus peur de la réaction que pourrait avoir l'autre Gryffondor. Au fond de lui, il y a cette petite voix qui cherche à lui dire que les choses vont bien se passer, que jamais Dean ne l'abandonnera. Seulement, il n'ose pas lui faire confiance. Il devrait, il le sait très bien. Alors il se contente de rigoler à la remarque de son ami. Oui, l'hypothétique Seamus Junior aurait été juste invivable. Personne n'aurait aucun doute sur ce sujet et si par le plus grand des hasards, Rogue aurait encore été professeur, il aurait peut-être pleuré en le voyant. Dommage, ça n'arrivera pas.

Le choc. Il sent son cœur se serrait. Il n'est pas sur le point de pleurer, il a des limites quand même. Seamus qui pleure, ce serait l'attraction de la journée, on en parlerait encore dans plusieurs années. Ce n'est pas quelque chose qui peut arriver facilement. Il faut vraiment qu'on le blesse à un poids presque inimaginable. Il faut qu'on le fasse souffrir comme jamais. Il faut qu'il sente ses amis directement en danger à la limite. Dans ce genre de moment, il peut se laisser aller, il peut facilement pleurer. Là, ce n'est pas pareil. Il ne peut paraître si faible pour une chose aussi futile qu'une collocation. Mais pendant le court moment où Dean avait réussi à garder cet air sérieux, il en a presque eu envie. Il se serait bien vu partir, rentrer dans le dortoir en claquant la porte. Il aurait donné un coup de pied dans la première chose qui traînait, aurait passé sa crise de nerfs contre un mur avant de partir s'isoler sous ses couvertures. Il ne peut pas le nier. Dean ne voulant plus de lui, c'est la pire chose qui puisse arriver.

Aussi, quand il l'entend qualifier son idée de « meilleure idée qu'il n'ait jamais eue » c'est un poids qui disparaît miraculeusement de sa poitrine. Pendant une seconde, il le déteste de lui avoir fait ce coup-là. Sérieusement, il faudrait vraiment qu'il prenne le temps d'expliquer à Dean qu'il n'est pas drôle. C'est lui le comique du duo, c'est bien connu. Enfin, un comique de situation. L'autre Gryffondor n'a pas son talent pour faire exploser tout ce qui passe à proximité de leurs personnes.

    — T'es pas marrant Deanou. Il a pris cet air boudeur qu'il ne réserve qu'à Dean, parce que juste lui a la capacité de l'embêter autant. Son ami le connaît trop bien, il sait exactement quoi dire pour le faire passer d'une émotion à l'autre en quelques mots. J'ai cru que tu étais sérieux moi. Il hésite entre lui sauter dessus pour le taper afin qu'il paye pour la blague de mauvais goût qu'il vient de lui faire ou rester les bras croisés dans le fauteuil à lui faire qu'il est vexé. Forcément, il choisit la deuxième solution, mais face à l'entrain de son meilleur ami, il ne lui faut que quelques secondes pour qu'il se mette à soupirer en souriant.

Il l'adore. Il a toujours été impressionné par la capacité de son meilleur ami à rentrer dans ses délires, à suivre ses idées parfois improbables. Et là, il est tout simplement heureux de voir que sa proposition de colocation intéresse tellement Dean qu'il est pressé à ce point de trouver un boulot. Il lui passe le journal, le sourire aux lèvres. Ce qu'il n'a pas encore dit c'est qu'il a déjà une superbe idée de travail. Parce que oui, il a toujours pleins d'idées. On a beau croire que ce qu'il y a autour de lui ne l'intéresse pas, il fait attention à tout. Et là, il a trouvé l'idée du siècle.

    — Tu trouveras que des trucs nuls. Parce que moi, ben j'ai trouvé le boulot parfait pour nous. On va s'occuper des hiboux de la poste de Pré-au-Lard. Un sourire d'enfant s'affiche sur son visage. T'en penses quoi ?

_________________

We wake up, we go out
smoke a fag, put it out
See our friends, see the sights
feel alright
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 21
ϟ FONCTION : Ex Gryffondor, ancien surveillant de Hiboux et futur stagiaire en sortilège.
ϟ AVATAR : Nathan Stewart-Jarrett


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — courrier

Something to believe in. ▬ DEAN
MessageSujet : Re: Something to believe in. ▬ DEAN Mar 29 Avr 2014 - 22:58

Something to believe in.
« Il y a toujours un avenir pour ceux qui pensent à l’avenir. »

Je ne sais pas si c’est Dean qui n’a pas d’humour ou si c’est Seamus qui est trop crédule, mais je peux vous dire que ce duo est bien comique.
Tandis que l’un se demandait si son ami était un monstre, l’autre lisait la page 36. Dean ne s’était même pas rendu compte du coup de flip que sa blague avait plus faire à son ami, la seule chose qu’il avait vu c’était la longue liste de jobs fastidieux. Qui voudrait apporter le café à un stupide bourgeois de sang pur a part Percil Weasley?
Ne voyez pas là une critique, mais Dean est plutôt d’avis a trouver un travail un peu plus stimulant. Et puis le mieux serait de trouver un boulot qu’il pourrait faire avec son ami.
D’ailleurs ils pouvaient faire quoi? Ils étaient doués pour quoi? Faire des blagues, mais à moins de travailler pour les Weasley, c’était pas très utile...
Puis soudain Dean s’arrêta et observa son ami, il le connaissait tellement bien qu’il pouvait déjà dire ce que cette tête voulait dire. Il faisait la même à chaque fois qu’il cachait quelque chose, et entre nous Seamus est très, mais alors très mauvais menteur.
Il ne mit pas longtemps à voir qu’il avait vu juste, son ami avait finalement tout planifié, je vous l’ai dit un génie quand il s’y met !

“Tu trouveras que des trucs nuls. Parce que moi, ben j'ai trouvé le boulot parfait pour nous. On va s'occuper des hiboux de la poste de Pré-au-Lard. T'en penses quoi ?”

Bon je vous l’accorde l’idée la était moins vendeuse que l’autre, mais pas moins drôle. Dean lâcha un petit rire et referma le journal avant de s’enfoncer dans le sofa. L’idée n’était pas forcement mauvaise, il fallait peser le pour et le contre.
Comme il était de nature plutôt optimiste, Dean pensa d’abord aux avantages. Déjà, ils pourraient faire une colocation à Près au Lard. De plus, il resterait d’une certaine manière à Poudlard. Mais Pré au lard c’est loin de Londres, donc loin de la famille quoiqu’il y a le train… Bon finalement le véritable problème c’est que pour le coup ils sont pas vraiment qualifiés.

“Depuis quand Chewby est devenu spécialiste en Hiboux?”

Dean aimait bien se moquer de Seamus encore plus que n’importe qui, et si il avait prit l’habitude de le surnommer Chewby en référence a tout ces longs débats sur Star Wars c’est pas pour rien. Mais au final il avait pas tord, pourquoi des hiboux? Il se demandait bien comment son ami avait bien pu avoir cette idée, personne n’a de telles idées.
Pourtant il ne pouvait s'empêcher d’imaginer la scène de lui et Seamus en train de courir après les chouettes dans la tour. En fait maintenant qu’il y pense, est-ce vraiment un métier? Il se souvient pas d’avoir croisé quelqu’un dans la tour. Les hiboux avaient besoin d’aide?

“Mais je t’accorde que ça peut être drôle, tu as trouvé ça où ?”

Si Seamus c’est le cerveau, Dean lui n’est autre que la voix de la sagesse. Sans lui, ils auraient sûrement finit en Roumanie à dos de sombral pour chasser les géants. J’exagère mais on n'en est pas loin, il faut savoir que le cerveau de Seamus ne fonctionne pas comme le votre ou même comme le mien, mais soyons déjà heureux qu’il fonctionne.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: See our friends, see the sights, feel alright.

ϟ ÂGE : 22
ϟ FONCTION : Surveille les hiboux de la poste de Pré-au-Lard en duo de choc avec Dean
ϟ AVATAR : Joseph Dempsie


ϟ LIENS :
fiche
liens
courrier

Something to believe in. ▬ DEAN
MessageSujet : Re: Something to believe in. ▬ DEAN Ven 6 Juin 2014 - 22:25

I swear
I never meant to let it die

Il a l'impression que c'est un nouveau départ, une magnifique aventure qui commence enfin. Désormais, les choses iront pour le mieux. Dean a accepté de vivre avec lui, l'année prochaine s'annonce particulièrement éprouvante. Et puis, il imagine à quel point la vie sera facile à deux, à quel point ils seront heureux. L'autre Gryffondor est peut-être la seule personne sur terre capable de faire une collocation avec lui. Les autres sont trop faibles pour ça. En réalité, ils ont simplement besoin de calme, ce qui n'est pas compatible à la vie avec l'Irlandais. Bien sûr, Dean aussi a besoin de calme, il le sait que trop bien. D'ailleurs, il les imagine déjà dans leur nouvel appartement, en train de mettre au point des règles stupides, sous la forme des dix commandements, sur ce qu'ils ont le droit de faire ou non pour le bon fonctionnement de leur foyer. Bizarrement, il est persuadé que Dean lui interdira l'accès à son lit, comme dans le dortoir. Mais bon, tout ça ne l'empêchera jamais d'y aller pour un concours de chatouilles.

Son sourire se transforme en une grimace boudeuse quand il en entend le surnom que lui donne son meilleur ami. Chewby. Il a beau l'adoré, être prêt à donner sa vie pour lui, il y a une chose qu'il n'acceptera jamais. Peut-être encore pire que la préférence de Dean pour le foot et son manque d'intérêt cruel pour le Quidditch. Oui, pire que ça, c'est tout dire. Il y a ces moments horribles où son ami parle de Star Wars, honte de la science-fiction moldu. Il a beau avoir une éducation exclusivement sorcière, ces dernières années, ses vacances d'été lui ont majoritairement servi à se rapprocher de son père en regardant l'intégrale – films et séries – de Star Trek. Bien sûr, ça n'a pas plus à Dean qui est un défenseur de l'autre saga. Depuis, ce sont des combats sans fin entre les deux, des disputes horribles où ils finissent par en venir aux mains – même si dans le fond, les deux savent que ça reste amical – pour savoir quelle saga est la meilleure.

Il marmonne alors un « foutu Klingon » juste pour montrer son désaccord avec ce que vient de dire son ami. Au fond de lui, il sait que ce n'est pas le moment de partir dans un énième débat Star Trek contre Star Wars. Il se contenterait d'interdire le second dans leur appartement. Cela fera partie des plus importants des dix commandements d'ailleurs. Enfin, s'il s'en rappelle à ce moment-là.

Il est fier de lui. Ce n'est pas simplement la meilleure idée du monde qu'il a eu, mais c'est aussi un moyen de mettre de l'humour dans leur quotidien. Ça, il en est persuadé parce que sérieusement, s'occuper de hiboux. Il ne sait pas pourquoi mais il sent que ça risque d'être une connerie sans précédent. Il n'a pas réellement la patience avec les bêtes, le pauvre. Mais bon, au moins, les cours de défense contre les forces du mal seront enfin mis en pratique. Il n'aura pas supporté toutes les lubies d'Hagrid toutes ces années pour rien. Cette simple idée est d'ailleurs plus que présente. Il touche les poches de sa robe de sorciers à la recherche du prospectus qu'il a ramassé lors de sa dernière visite à Pré-au-Lard.

    — J'ai trouvé un papier à Pré-au-Lard la dernière fois, qui disait qu'ils cherchent des employés à la poste. Pour la deuxième fois depuis ces deux dernières minutes, son visage se fait boudeur alors qu'il se rend compte qu'il a oublié le papier, sûrement quelque part dans son dortoir. Mais il est où ? Il soupire. Il doit absolument montrer ce papier à Dean, c'est primordial. Alors il lui attrape la main de son meilleur ami avant de se lever d'un bond pour courir vers le dortoir, sous le regard amusé de la salle commune. Viens, on va le trouver !

Il sait plus ou moins c'est où. En gros, quelque part dans son bordel. Bon, d'accord, Seamus n'est pas la personne la plus organisée de la planète. Mais il a un bordel organisé, il est persuadé de pouvoir retrouver ce qu'il cherche en moins de cinq minutes. Au final, il n'aurait peut-être pas dû amener Dean avec lui. Celui-ci va encore se moquer, lui faire des réflexions sur son talent inégalable pour le rangement. Franchement, ça risque de promettre pour l'année prochaine. D'ailleurs, une idée stupide finit par naître dans sa tête. Une proposition qu'il est sûr que Dean s'empressera de refuser. Arrivé à la porte du dortoir, il s'arrête et se tourne vers lui.

    — En fait Deanou, je pense que pour des questions d'économies de places, on devrait se prendre qu'un lit pour deux l'année prochaine. Il lui dit tout ça avec un air grave, presque sérieux, avant d'exploser de rire et de sourire comme un gamin. Pauvre Dean, la folie de son meilleur ami a dû finir par le contaminer vu dans quoi il vient d'accepter de s'embarquer.

_________________

We wake up, we go out
smoke a fag, put it out
See our friends, see the sights
feel alright
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Something to believe in. ▬ DEAN
MessageSujet : Re: Something to believe in. ▬ DEAN

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dean Moriarty
» Dean Thomas ( Parti )
» Loterie Dean Youngblood
» Dean Stark est dans la place !
» Kofi & Rey vs Dean & Seth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: Poudlard :: Étages supérieurs :: Salle commune de Gryffondor-