Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

ϟ FONCTION : Maître incontesté des ragots.



GAZETTE DE SEPTEMBRE 1998 ϟ Émeutes d'Août
MessageSujet : GAZETTE DE SEPTEMBRE 1998 ϟ Émeutes d'Août Dim 7 Sep 2014 - 4:34

La Gazette du Sorcier

7 SEPTEMBRE 1998


Émeutes d'Août
Après la douleur, la colère

ÉDITORIAL 1995, encore une fois. C'est ainsi que les habitants du centre de Londres décrivent les terribles affrontements qui ont secoué tout le pays, de fin Août au début du mois de Septembre. Les émeutes qui ont éclaté rappellent à certains la douloureuse bataille de 1995, qui avait permis l'évasion des Mangemorts et entraîné la mort du Premier Ministre de l'époque, Cornelius Fudge. Les victimes sont heureusement bien moins nombreuses : on dénombre des centaines de blessés, mais moins d'une dizaine de morts. Mais qu'est-ce qui a mis le feu au poudre ? Qui sont ces sorciers qui ont décidé de se révolter ? Qui sont ceux qui s'y sont refusé ? Retour sur des émeutes qui cristallisent les tensions politiques et sociales de tout un pays.

Les mouvements sociaux convergent vers le même fait : le suicide supposé d'un jeune étudiant de 21 ans, mi-Août dernier. Ce triste geste faisait suite à une interrogation prolongée par la SEPPOM, qualifiée d'« injustifiée et abusive » par les médias indépendants qui l'ont rendue publique. Des manifestations se sont déclenchées dès le lendemain dans le centre de Londres, puis dans d'autres grandes villes d'Angleterre, avant de gagner tout le Royaume-Uni. Des sorciers de toutes les classes sociales sont pacifiquement descendus dans la rue pour protester contre le Ministère de la Magie, tenu pour responsable du suicide de cet étudiant. Le pouvoir a réagi en mobilisant la SEPPOM et les forces spéciales au sein des Aurors pour faire face à ces manifestations — mais les manifestants les accusent d'avoir fait preuve d'une force démesurée et injuste, entraînant la plus grosse vague de blessés. La violence ne fait qu'escalader : les manifestations deviennent des émeutes. Des vitres fracturées, des boutiques ravagées, des rues enflammées — les dégâts s'élèveraient à plusieurs centaines de milliers de gallions, et auraient même alerté certaines communautés moldus, obligeant l'intervention d'une brigade spéciale d'Oubliator.

Ces émeutes laissent plus que des dégâts et des blessés : elles représentent surtout la fracture de plus en plus importante de la société sorcière britannique. Un grand nombre de sorciers se sont toutefois refusé à y participer, les condamnant comme ni plus ni moins que du « vandalisme » et du « saccage inutile », affirmant qu'elle ne fait qu'accentuer le malaise au sein du pays. Les émeutiers les qualifient, eux, comme un « ras-le-bol général », entraînant une violence en conséquence. Le calme est aujourd'hui revenu dans tout le pays, mais une chose est sûre : ces évènements ne rendront certainement pas service à la cote de popularité du Ministre, Philéas O. Folengrain.

Des manifestations ont toutefois émergé un nom depuis longtemps oublié : de plus en plus plane sur le Royaume-Uni l'ombre de l'Ordre du Phénix. Désormais considéré comme terroriste, ce groupe clandestin, créé dans les années 70, semble vivre une véritable renaissance. Ses agents se seraient déployés pour protéger la population des forces de police et des autres violences, notamment à caractère discriminatoires ou touchant à la magie noire. Des rapports évoquent la preuve d'une activité de plus en plus soutenue, apparentée aux idéaux de l'Ordre, au point d'être classée par le Ministère comme "activité paramilitaire illégale", au même titre que les Mangemorts. Le fait le plus inquiétant est cependant le soupçon d'une infiltration au sein même de la SEPPOM, faisant une fois de plus douter de son efficacité : de nombreuses sources, apparemment appuyées sur les dires de Celui-qui-Sait, évoquent que l'Ordre aurait profité de la confusion des manifestations pour détruire certaines des informations dont disposait la SEPPOM... Et pour en récupérer d'autres, apparemment axées sur le Ministère, les Mangemorts et Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Au lendemain même des émeutes, des sorciers ont reçu un même tract de la part de l'Ordre, appelant à un mouvement social de masse. Ce message a été condamné par le Département de Justice qui le qualifie comme un « appel à la violence », et qui a demandé à chaque foyer l'ayant à disposition sa destruction. Mais cela suffira-t-il à arrêter la renaissance de l'Ordre du Phénix ?

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ FONCTION : Maître incontesté des ragots.



GAZETTE DE SEPTEMBRE 1998 ϟ Émeutes d'Août
MessageSujet : Re: GAZETTE DE SEPTEMBRE 1998 ϟ Émeutes d'Août Dim 7 Sep 2014 - 4:36

Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» GAZETTE DE SEPTEMBRE 1998 ϟ Émeutes d'Août
» Gazette de Septembre
» Gazette de Septembre
» La Gazette du Sorcier - Septembre 97
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: La Bible du Forum :: La Gazette du Sorcier-