Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez|


avatar

: she had a warrior's heart, but the gods in their blind malice had given her the feeble body of a woman.

ϟ ÂGE : 39
ϟ FONCTION : professeur d'astronomie.
ϟ AVATAR : lena headey.


ϟ LIENS : »fiche.
»liens.
»lettres.

'three may keep a secret...' ▬ echonatanael
MessageSujet : 'three may keep a secret...' ▬ echonatanael Jeu 23 Oct 2014 - 20:41

Why when do our darkest deeds do we tell?

They burn in our brains,
become a living hell

La préparation d'un cours, c'était bien la partie du travail de prof que Beatrice appréciait le moins : c'était long, fastidieux, cela prenait beaucoup de temps pour chercher des références correctes et fiables – plutôt que de donner de vagues informations aux élèves, Crow préférait la précision. C'est pourquoi elle était entouré de lourds ouvrages, à portée de baguette et, les lunettes de lecture sur le nez, le professeur était plongée dans son cours. (Heureusement, son collègue d'astronomie n'était pas encore passé pour remettre en question sa manière d'enseigner! La jeune femme laissa échapper un petit soupir soulagé. )
L'influence de l'astronomie sur les autres domaines du monde magique, tel était l'intitulé de son cours. Grâce à ses connaissances et à la quantité de livres à sa disposition, dans son bureau ou dans la bibliothèque de Poudlard, il n'y avait aucun problème majeur. La plupart des livres d'astronomie couvraient cet aspect, plus ou moins en détail.
Mais quand bien même. Beatrice fronça les sourcils, agitant sa baguette pour remplacer le manuel qu'elle avait sous les yeux par un autre. Visiblement agacée, elle n'avait pas l'air de trouver ce qu'elle cherchait, referma le grimoire sèchement. Elle reposa ses lunettes sur la table, massant ses tempes.

Visiblement, aucun livre n'évoquait particulièrement un lien entre astronomie et métamorphoses : qu'il existe ou non, rien n'était mentionné, et Beatrice ne pouvait pas rester sans réponse. Heureusement qu'il y avait à Poudlard quelqu'un qui pourrait la renseigner, une « spécialiste » - et au moins, elle serait classé sur la question, et elle pourrait continuer l'esprit paisible. (Car oui, ça la travaillait.)
La jeune femme abandonna son bureau et entreprit de descendre les nombreuses marches qui séparaient la tour d'Astronomie du reste du château. Tout en descendant, ses pas résonnant contre la pierre, Beatrice en venait à se demander pourquoi personne n'avait pensé à un autre moyen de se déplacer dans Poudlard que par des escaliers. N'y avait-il rien dans le monde magique de plus rapide et pratique que des escaliers ? Soupir. La brune traversa les couloirs, jusqu'au bureau de sa collègue, situé juste à côté de la salle de classe de métamorphoses, qui pourrait sûrement répondre à ses interrogations.

Elle frappa à la porte du bureau en question, avant d'ouvrir. L'ancienne Serpentarde esquissa un léger sourire, saluant le professeur .

« Bonjour, Echo, j'espère que je ne te dérange pas ?»

Depuis l'encadrement de la porte, son regard bleu givre balaya la salle, vérifiant qu'elle n'était pas, effectivement, en train d'interrompre quelque chose. Elle détestait être dérangée et détestait déranger quelqu'un d'occupé.

« Sinon, je repasserais plus tard, aucun soucis. J'avais juste une question à te poser – sur ta matière.  » fit Beatrice, toujours la main sur la poignée de la porte, dans l'attente de « l'autorisation » d'Echo.




Spoiler:
 

_________________

What is honor to a woman's love?

What is duty against the feel of a newborn son in your arms ? We are only human, and the gods have fashioned us for love. © signature by anaëlle.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: "Vous avez une sorte de désespoir hystérique dans votre rire."

ϟ FONCTION : Professeur de Métamorphose et ex-chercheuse en métamorphoses dans le Muséum National de l'Évolution Magique.
ϟ AVATAR : Katie McGrath
Our great depression it's our lives.

ϟ LIENS : Echo, cho.. o..

'three may keep a secret...' ▬ echonatanael
MessageSujet : Re: 'three may keep a secret...' ▬ echonatanael Ven 24 Oct 2014 - 14:38

The Good

The Bad
and the Ugly

Le saviez-vous ? Les oiseaux sont les prédateurs naturels des insectes. Petits animaux, tels que les lapins, les lièvres. Les vers. Tout ce qui n’est pas prédateur, en somme. Mais ils sont aussi capables de manger d’autres oiseaux. Les rapaces mangent leurs compagnons à plumes et ailes. Ils se mangent entre eux. Se dévore. Ce sont pourtant d’excellent chasseurs, capables de voir aussi bien le jour que dans l’obscurité. Leur ouïe est encore plus développée que leurs rétines. Leur silence est presque fantomatique. Et pourtant ils n’hésitent pas à s’attaquer aux leurs. Lorsque l’oiseau est blessé, ou facile à tuer. Ils n’ont pas de remords, ce sont des oiseaux, des animaux. Ils n’ont probablement même pas conscience de leur propre cannibalisme, considérant toute chose différente qu’eux comme des potentielles proies. Ou de potentielles menaces.
Le saviez-vous ? Echo croulait sous les copies à corriger. Non pas qu’elles soient nombreuses, non pas qu’elles soient longues. Non, elles étaient médiocres. Mauvaises. A croire que le niveau post-ASPIC qu’elle attendait comme une évidence n’était pas au rendez-vous sous la plume des cinquièmes années. Son corps affalé sur un tas de parchemins propices à former un oreiller se redressa. Une feuille était collée sur sa joue. Lentement, son échine redevint droite et les yeux encore à moitié fermés, la sorcière mis quelques temps à savoir ce qu’il se passait. L’esprit embrumé, encore remplis d’histoire d’oiseaux, de régime alimentaire, idées grotesques et visiblement rêvées lors de sa courte sieste, elle caressa d’un geste machinal son chat qui s’était blottit sur ses genoux. Il ronronnait. Duncan ne ronronnait jamais, et d’ailleurs, Duncan ne cherchait jamais les caresses.

Soupir. Son bureau en désordre, les corrections à finir, tout lui revint en mémoire. « Qui es-tu ? » Pourquoi était-elle là déjà ? Poudlard, renommée, sécurité. Oui voilà. Et puis, probablement pour aussi adopter un chat qu’elle n’avait jamais vu et qui avait pourtant réussit à s’introduire dans son bureau. Bien. Sur le coin de sa table était posée une lettre à laquelle elle devait répondre, mais qu’elle laissait volontairement en suspens. Quelques mots soignés d’un ancien collègue et ami à elle, seule et unique preuve de sa brillante carrière de chercheuse avant qu’elle ne vienne s’enterrer ici, une parcelle de sa vie qu’elle préférait laisser derrière elle. Comme un beau rêve. Un rêve déjà plus captivant que ce que mangent les chouettes. Prenant d’une main lasse sa baguette, une carafe au liquide ambré vint déverser son doux alcool dans un verre qui était à la base une musaraigne. Saviez-vous que les musaraignes sont les proies les plus communes des.. Tais-toi Echo. Un juron siffla à travers ses lèvres avant que le whisky ne remplace cette grossièreté par l’art si réputé de faire un tel alcool. Oh, elle ne faisait que boires à petites gorgées. Tout juste de quoi la réchauffer d’un sommeil dont elle revenait encore lentement. Les élèves pouvaient attendre, Mr. Kanzler aussi. Une main caressant le chat inconnu et une autre tenant son verre, Echo appréciait le silence d’une fin de journée de cours qui lui avait semblée interminable.
« Bonjour, Echo, j'espère que je ne te dérange pas ? » La sorcière sursauta. Si sa collègue avait frappé à la porte, elle ne l’avait pas entendu et l’expression de surprise désagréable que la belle avait sur ses traits contrastait avec le sourire de convenance qui lui était adressé. « Bonsoir Béatrice. » La journée était finie pour elle. C’était son moment de détente à elle. Du moins l’avait-elle pensé. De nouveau, elle pris sa baguette pour ranger de manière un peu plus ordonnée les parchemins qui trainaient un peu partout dans son bureau. « Sinon, je repasserais plus tard, aucun soucis. J'avais juste une question à te poser – sur ta matière. » Le professeur secoua la tête et posa son verre sur la table. « Non non je t’en prie. » Une cage remplie de souris de bronze s’envola et laissa libre le siège sur lequel elle était l’instant plus tôt. D’un geste de la main, Echo invita sa collègue à s’assoir. « C’est bien parce qu’on s’entraide depuis Poudlard que je te laisse entrer.. Tu n’imaginerais même pas ma réaction si c’était Severus qui était venu me voir à ta place. » L’expression pincée qu’elle avait laissa place à quelque chose de plus chaleureux. Oui, Echo connaissait bien Béa et elle ne pouvait lui refuser des conseils qu’elles avaient pris l’habitude de s’échanger depuis leurs BUSES. « Tu as toujours du mal sur les sortilèges de transfert ? »

Petite pique amicale. Oh oui Echo, après tout, tu connais plutôt bien Béatrice.





Spoiler:
 

_________________
The ever after lost witch
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: It's not my fault if in God's plan, He made the Devil so much stronger than a man

ϟ ÂGE : 34
ϟ FONCTION : Professeur d'astronomie
ϟ AVATAR : Lee Pace
ϟ ABSENCE ? : Jusqu'en juin pour cause de partiels et autres réjouissances



ϟ LIENS : I can't drown my demons, they know how to swim.

'three may keep a secret...' ▬ echonatanael
MessageSujet : Re: 'three may keep a secret...' ▬ echonatanael Lun 29 Déc 2014 - 23:43

« Switchblade Smiles »

That was not
part of the plan

Un des majeurs problèmes qu'avait rencontré Natanael depuis qu'il avait pris ce job d'enseignant à Poudlard, c'était la gestion du temps. Contrairement à tout autre boulot où les horaires étaient fixes et plus ou moins constants sur la semaine, ce travail-ci lui laissaient des plages de temps libre changeantes, qu'il peinait à exploiter au mieux. Voilà pourquoi il était plongé depuis de trop nombreuses heures dans une certes passionnante mais très complexe thèse d'astronomie, qu'il avait dégoté parmi plusieurs autres lors de sa dernière balade dans le Londres moldu. Ses propres connaissances étaient d'ailleurs à peine suffisantes pour saisir tous les concepts développés dans les pages qu'il lisait, l'obligeant à les parcourir plus lentement qu'il ne l'aurait souhaité. Quelle heure était-il, d'ailleurs ? Arrivé à bout du deuxième axe de la thèse, il leva les yeux, pour constater que dehors, le ciel s'était déjà nettement obscurci. Il eut le vieux réflexe de jeter un oeil à son poignet pour y consulter sa montre, avant de se rappeler que les objets modernes ne fonctionnaient pas à Poudlard. Il était plus que temps qu'il investisse dans une montre appartenant au monde sorcier ...

Non sans un soupir, il abandonna sa thèse, ainsi que le fauteuil dans lequel il s'était lové pour la savourer. Un café à peine entamé et depuis longtemps froid trônait encore sur la table basse - c'était un véritable miracle qu'il n'ait pas accidentellement mis un coup de pied dedans pendant sa lecture. Il le débarrassa vivement, déposant au passage la thèse entamée à sa place, sur son étagère. Son appartement de fonction était extrêmement bien rangé. Trop bien rangé, même. A part ses livres et quelques rares effets personnels, on aurait pu croire l'endroit inhabité et vacant. Natanael n'avait pas encore réussi à véritablement s'installer et vivait toujours, sans trop en avoir conscience, comme s'il allait quitter son logement le lendemain. Par réflexe, il parcourut du regard chaque meuble, à la recherche de l'énorme boule de poils qui était supposée y dormir. Sans succès. Il salua son échec d'un léger haussement de sourcils. « Jotünn ? » appela-t-il, tendant ensuite l'oreille en l'attente d'un petit miaulement-roucoulement de réponse. Silence.

C'était étrange. A cette heure-là -du moins, à l'heure qu'il avait estimé grâce à l'obscurité extérieure - Jotünn était habituellement revenu de ses vadrouilles dans le château. La dernière fois qu'il lui avait fait ce coup-là, il l'avait retrouvé le lendemain matin enfermé en haut de la tour et aussi traumatisé qu'un Maine Coon pouvait l'être - donc pas beaucoup non plus. Mais le froid était tombé, et Jotünn pouvait être n'importe où : enfermé dehors, dans une salle de classe vide, un dortoir ... Natanael détestait s'inquiéter pour son chat, mais il ne pouvait pas simplement rester inactif. Surtout qu'aucune autre occupation ne l'appelait - à part peut-être cette pile de devoirs rendus la veille et sur laquelle il ne s'était toujours pas penché. Mais ses élèves pourraient attendre. Seulement, comment allait-il retrouver ce fichu chat, maintenant ? Il devait bien exister une formule pour ça, mais seul Accio lui venait en tête. Ce qui, pour des raisons évidentes, lui paraissait être une très mauvaise idée.

Ce ne fut qu'après avoir fouillé dans plusieurs livres de sorts empruntés à la bibliothèque - pour se remémorer les bases - qu'il finit par trouver son bonheur. Il parvint dès la deuxième tentative à faire s'envoler une petite lueur bleuâtre du bout de sa baguette. Petite lueur qui devait donc le guider jusqu'au chat en vadrouille - en théorie. Il eut à peine le temps d'enfiler une veste par-dessus sa chemise encore toute froissée de sa longue lecture que déjà, la lueur s'échappait par l'interstice de la porte et filait dans les escaliers. Il lui suivit pendant ce qui lui parut une éternité, eut l'impression que son sort lui faisait parcourir la moitié de Poudlard, et douta sérieusement de son efficacité quand la lueur disparut devant une porte entrouverte. Il ne remarque même pas les voix qui résonnent derrière la cloison ; persuadé qu'il ne ne trouvera qu'une salle vide - et n'espérant même pas que Jotünn y soit - il pousse la porte et fait irruption dans la pièce, baguette encore à la main.

Il y a pire que de se retrouver débraillé et décoiffé face à deux adultes, en interrompant en plus leur discussion. Par exemple, se retrouver face à deux collègues. Dont Béatrice Crow, l'autre professeur d'astronomie. Surpris d'être rentré de ce qui apparaît être un bureau, il reste silencieux quelques secondes de trop, avant d'avoir la bonne idée de ranger sa baguette dans sa poche. « Je ... cherchais mon chat. » Sa voix trop grave, presque rauque, semblait résonner dans la pièce, ne le mettant que plus mal à l'aise. Soit. Mû par un vieux réflexe, ses yeux parcoururent rapidement la pièce, s'arrêtant sur chaque détail. Le verre rempli d'un liquide doré - du whisky ? - les copies sur le bureau ... Une habitude vieille de plus de cinq ans, mais difficile à effacer. Il s'en agacerait presque. Au moins n'avait-il pas mécaniquement cherché les différentes issues - un autre réflexe idiot. Un roucoulement familier le distrait de ses préoccupations. Il détourna son regard de ses collègues pour se rendre compte que le foutu chat s'était tout simplement endormi sur les genoux de l'une d'entre elles. Pas Crow - Merlin merci - mais l'autre, dont le nom semblait vouloir lui échappait. « Jotünn » soupira-t-il l'adresse du félin. « Désolé du dérangement. Vous aviez l'air occupées. »

Spoiler:
 



_________________

Stretched to the core of galaxies, distorted city grid ; by a black hole of vanity, blossoms the age of greed. Beyond the laws of density, towers of glass and steel ; temples and fragments of memories, drifting away from me. I'm ready to start the conquest of spaces expanding between you and me, come with the night the science of fighting the forces of gravity ...
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


'three may keep a secret...' ▬ echonatanael
MessageSujet : Re: 'three may keep a secret...' ▬ echonatanael

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 'three may keep a secret...' ▬ echonatanael
» Secret War
» Amour secret...
» Le secret de Térabithia
» secret of mana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: Poudlard :: Salles de cours :: Cours de Métamorphose-