Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

: I kiss better when I'm drunk, sex is best when you're not in love.

ϟ ÂGE : 24
ϟ FONCTION : Rockeur au chômage
ϟ AVATAR : Sebastian Stan
ϟ ABSENCE ? : Présence intermittente : Argentina mi amor /o/



ϟ LIENS : Boom into my head, boom into my body dead.

Morir cantando ▬ PV Elliot
MessageSujet : Morir cantando ▬ PV Elliot Ven 2 Jan 2015 - 16:00

« Morir cantando »
Get in losers
we're gonna rock your day

« Ouii je suis sûr que ça va, je reviens ok ? » Plantant là une étudiante de sixième année un peu trop insistante, Galaad s'échappa en vitesse de la salle commune des Serpentards. Il n'avait presque jamais eu l'impression de devoir fuir leur refuge dans les sous-sols de Poudlard, mais les circonstances ne lui avaient pas laissé le choix. Pour commencer, il avait fait l'erreur de se lever avant midi. Un week-end. Il ne le faisait jamais et, une chose était certaine, il ne le ferait plus avant un bon moment. Car se lever tard avait déjà cet avantage de lui permettre d'éviter de bosser pour une moitié de la journée, et de limiter le nombre d'excuses à avoir à inventer pour continuer à glander l'aprem. Cette fois-ci, il n'avait réussi à échapper à Dogan et Isaac que pour la matinée ... en promettant qu'il travaillerait avec eux l'après-midi. Seulement voilà, le déjeuner était passé, et il avait autant envie de se mettre au boulot que de se pendre. Son camarade trop bien intentionné ne lui était pas encore tombé dessus, mais il sentait bien que cela ne saurait tarder. Il avait donc pris la meilleure décision dans ce genre de situation : la fuite.

Qui aller voir qui ne soit pas de Serpentard, et qui ne risque pas de le balancer à Isaac ou Dogan ? Andy par exemple était exclue ; si elle ne le forçait pas à bosser, il était au moins sûr qu'elle passerait son temps à se moquer de lui une fois qu'elle aurait compris qu'il avait esquivé le boulot. Et il n'était pas trop d'humeur, à dire vrai. Jude et Balth : voilà une option qui lui paraissait plus abordable. A tous les coups ils seraient en train de traîner avec Hazel du côté des quartiers des Gryffondors. Et il pourrait toujours tenter de négocier avec la grosse dame si par malheur le mot de passe avait changé depuis la dernière fois. Il avait même pensé à attraper sa guitare - un heureux réflexe - en quittant la salle commune des Serpentards. Ils pourraient jouer un peu, peut-être même composer s'ils étaient assez motivés. Ne lui restait plus qu'à traverser littéralement Poudlard pour aller les retrouver - il regrettait parfois que les Gryffondors n'aient pas eux aussi leur repère aux sous-sols, comme les Poufsouffles.

Une petite dizaine d'escaliers et un passage secret plus tard, Galaad parvenait enfin devant la salle commune. Pas de chance pour lui, le mot de passe semblait avoir changé - même s'il soupçonnait juste la grosse dame de ne pas aimer sa tête. Impatient et vexé, il allait faire demi-tour et aller se caler dans une salle de classe vide pour jouer tout seul quand il entendit des pas dans l'escalier. Convaincu qu'il aurait moins de mal à convaincre un Gryffondor que cette foutue peinture de le laisser rentrer, il fit quelques pas vers le nouveau venu. Oh pardon. La nouvelle venue. « Hey, Elliot ! Tu tombes bien, je cherchais Jude et Balth. » Grand sourire. De sa part à lui, bien sûr. Elliot était moins souriante, dans le genre, et il ne s'attendait donc pas une grande chaleur venant d'elle. Il fallait dire qu'il la connaissait nettement moins bien que d'autres personnes de sa maison, comme Hazel par exemple. Mais c'était dommage, parce qu'elle avait un très joli sourire, de son avis. Un sourire qu'il lui plaisait autant que tout le reste de sa personne, pour être totalement honnête. Malheureusement pour Galaad-le-tombeur-de-cœurs, Elliot n'avait en général d'yeux que pour un certain blond lors de leurs répétitions ...


_________________
HERE I AM, A YOUNG MAN, YOU CAN ROLL ME IN YOUR HANDS ; THROW ME UP HIGH INTO THE AIR. I WONDERED ON, RIPPED AND TORN, A SAMOURAI IN A STORM, OVER THE SAND INTO THE GLARE. THERE'S AN ORCHESTRA IN ME, PLAYING ENDLESSLY, I EVEN HEAR IT NOW ...
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Don't be afraid of the women's strength. They are life.

ϟ ÂGE : 21
ϟ FONCTION : 6ème année
ϟ AVATAR : Holland Roden
ϟ ABSENCE ? : /

ϟ LIENS : www ⊗ Fiche
www ⊗ Liens
www ⊗ Boîte aux lettres

Morir cantando ▬ PV Elliot
MessageSujet : Re: Morir cantando ▬ PV Elliot Ven 13 Fév 2015 - 10:26

Hey galapinou

can i help you
boy ?



Des bouquins plein les bras, Elliot avait décidé d'aller étudier. La théorie, il n'y avait que ça de vrai - surtout quand, comme elle, on était pétrifié de terreur face à la simple idée de faire de la magie. Mais, le problème, c'était la motivation. Elliot aurait préféré rester dans la chambre commune, à jouer du piano ou du violon. Aussi, ses pas la menèrent t-ils jusqu'au portrait de la Grosse Dame. Sauf que, plutôt que de se retrouver seule à seule avec ladite dame, une silhouette familière se trouva sur son passage, une silhouette qui la fit sourire d'un air enjoué. « Galaad ! » Ils se souriaient donc mutuellement, et elle mit quelques secondes avant de répondre à la question sous-entendue du jeune serpentard. « Et tu cherches donc chez les gryffondors ... Les connaissant, ça se pourrait parfaitement. » Elle éclata d'un léger rire, puis se tourna vers la grosse dame. Cette dernière lui fit de gros yeux quand elle divulgua le mot de passe sans autre forme de procès. « Mandragore. »

Elliot ne se méfiait pas de Galaad. Tout simplement parce qu'il était un jeune homme adorable, peut-être un peu trop dragueur à son goût, mais bon, comparé à Jude, c'était sûrement un enfant de coeur. C'était un ami, et elle était à des lieux d'imaginer qu'il puisse avoir des vues sur elle. Avec un clin d'oeil, elle invita Galaad à la suivre : « Allez, suis-moi. Si ca peut faire enrager les gryffons de voir un serpent parmi nous, autant s'en amuser. » Elle pénétra donc dans la salle commune, presque déserte à ce moment de la journée. Elle posa ses livres, et tout en repoussant de nouveau sa chevelure rousse, indiqua à Galaad de faire comme chez lui. « Je vais voir dans les dortoirs, je reviens. » Elle alla donc vérifier chez les filles, puis chez les garçons. Personne - enfin, du moins, pas ces chers Jude et Balt. Elle descendit, défroissa d'un geste élégant sa jupe et s'installa près de Galaad, tranquillement, sous les regards désapprobateurs de deux filles de septième année. « Désolée, il ne sont pas là. Tu les cherchais pour quoi ? A propos des Green Brothers ? » Elliot adorait ce groupe. Bon, d'accord, c'était juste un groupe de ses trois potes, mais elle aimait l'idée qu'ils jouent tous les quatre de la musique. « Vous me direz pour votre prochaine répétition, hein ! Je veux être là ! » Elle fit une moue adorable d'enfant boudeur, puis garda son simple sourire, une main négligemment posée sur sa pile de livres.

« Alors dis-moi ? Ca fait un bout de temps qu'on ne t'as pas vu au bras d'une jolie fille. Jude te les pique toutes ? » fit-elle d'un ton espiègle. La rousse était à des lieux de toutes ces histoires - autant pour elle que pour les autres, même si elle jouait parfois la co-pilote pour Jude. Elle ne draguait pas, et était rarement draguée, peut-être à cause du fait qu'elle soit si froide avec ceux qu'elle ne connaissait pas. June, l'animal de compagnie de Elliot, une chatte blanche aux yeux bleus, déboula et vint se frotter à sa maîtresse et à son ami, avec force ronronnements. Elliot la caressa doucement, souriant toujours à Galaad. Elle aimait la présence du musicien, bien différente de celle de Balt ou Jude - ou même Hazel.


_________________

firestone
our hearts are like, firestones when they strike, we feel the love sparks of light, they ignite our bones, when they strike, we light up the world. We're the strangers in the night.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: I kiss better when I'm drunk, sex is best when you're not in love.

ϟ ÂGE : 24
ϟ FONCTION : Rockeur au chômage
ϟ AVATAR : Sebastian Stan
ϟ ABSENCE ? : Présence intermittente : Argentina mi amor /o/



ϟ LIENS : Boom into my head, boom into my body dead.

Morir cantando ▬ PV Elliot
MessageSujet : Re: Morir cantando ▬ PV Elliot Mer 18 Fév 2015 - 17:08

« Morir cantando »
Get in losers
we're gonna rock your day

Galaad détailla Elliot du regard. Des livres plein les bras, ce qui ne l'étonnait guère - la jeune fille était connue pour préférer se cantonner à la théorie. Et qui était toujours mieux que lui, qui n'étudiait rien du tout. Il était plus surpris par le sourire qui éclairait ses traits. Wah. Panabaker lui souriait sans avoir Hazel à ses côtés pour la rassurer. Grande découverte - quand y avait-il eu tant de progrès ? Le Serpentard chassa cependant bien vite de son esprit ces pensées un rien moqueuses, surtout quand la rouge et or révéla le mot de passe de la salle commune. Mandragore, nota-t-il dans un coin de son esprit, tout en rendant son clin d’œil à la jeune fille. Heureusement pour lui, sans doute, il était plus rapide à mémoriser les mots de passe lui autorisant l'accès à chaque mètre carré du château qu'à apprendre ses cours. Galaad sourit devant l'air offusqué de la Grosse Dame, et ne put s'empêcher de lui tirer la langue quand il lui suivit la chevelure flamboyante d'Elliot dans l'antre des Gryffondors. La porte claqua sèchement derrière lui, manquant de coincer son T-shirt. « Dis donc, elle est plutôt susceptible pour un portrait, celle-là ... » grommela-t-il.

Contrairement à ce que craignait son amie, Galaad doutait que beaucoup de personnes se formalisent de sa présence dans la salle commune. Déjà parce qu'il n'y avait pas grand monde. Et ensuite parce que ce n'était pas la première fois qu'il s'y invitait, loin de là. Tout comme Jude et Balthazar, il y avait ses habitudes, et c'était le cas même avant qu'ils ne sympathisent. Après tout, comment quelqu'un comme lui aurait-il pu se contenter d'une seule maison pour faire la fête ? Pendant qu'Elliot allait vérifier dans les dortoirs si elle ne trouvait pas leurs deux amis, il se cala dans un fauteuil, non loin de la cheminée, comme s'il avait fait cela toute sa vie - ce qui n'était pas tout à fait faux. L'air outré de deux septièmes années le fit doucement rigoler, et il se contenta de les ignorer, tout en se promettant d'aller les voir à la prochaine soirée qu'il viendrait squatter. Elles n'avaient pas fini d'entendre parler de lui. « Pas forcément ... disons que je cherchais juste à passer le temps » répondit-il à son amie quand elle redescendit bredouille. Il préféra ne pas préciser qu'il souhaitait surtout éviter de bosser. Il n'imaginait pas trop Elliot lui reprocher sa flemmardise quand elle était proche - et plus si affinités - de Balthazar-le-glandeur-en-chef, mais n'avait pas non plus envie que leur conversation dérive sur le terrain glissant des ASPICs. « Mais ne t'inquiète pas, on te préviendra quand on répète. Il nous faudra bien quelques encouragements pour nous motiver, tu nous connais. » Il ponctua sa remarque d'un grand sourire. En effet, sans Hazel et elle pour les pousser un peu, ils laisseraient le temps filer sans jamais se bouger les fesses. Or la célébrité ne viendrait quand même pas toute seule.

Galaad ne put retenir un court rire en entendant la dernière remarque de la rousse. Voilà qui sonnait comme un défi ; s'il ne la connaissait pas aussi bien, il aurait pu croire qu'elle tentait maladroitement de le draguer. Mais ce n'était pas le style d'Elliot. Au contraire, cette dernière pouvait être si naïve qu'elle serait passée à côté d'une demande en mariage sans la voir. Il en fallait plus pour qu'il abandonne, bien sûr, mais disons qu'elle n'était plus numéro une dans sa liste de targets. Isaac l'avait allègrement détrônée, par exemple, même s'il n'était guère plus lucide. « Jude, me piquer des filles ? Plutôt l'inverse. Mais il faudra qu'il fasse attention, je pourrais bien me décider de me consoler avec lui. » Ses yeux pétillèrent de curiosité. Elliot saisirait-elle l'allusion à sa bisexualité ? Il n'était pas certain qu'elle l'ait déjà vu avec une personne du même sexe, et même si c'était le cas ... Il gratifia d'une caresse sur la tête le chat blanc apparu comme par magie - probablement celui de la Gryffondor- et son regard glissa sur sa guitare, négligemment posée contre son fauteuil. « Du coup c'est con, je l'ai prise pour rien ... » fit-il à mi-voix, plus pour lui-même que pour sa camarade.


_________________
HERE I AM, A YOUNG MAN, YOU CAN ROLL ME IN YOUR HANDS ; THROW ME UP HIGH INTO THE AIR. I WONDERED ON, RIPPED AND TORN, A SAMOURAI IN A STORM, OVER THE SAND INTO THE GLARE. THERE'S AN ORCHESTRA IN ME, PLAYING ENDLESSLY, I EVEN HEAR IT NOW ...
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Don't be afraid of the women's strength. They are life.

ϟ ÂGE : 21
ϟ FONCTION : 6ème année
ϟ AVATAR : Holland Roden
ϟ ABSENCE ? : /

ϟ LIENS : www ⊗ Fiche
www ⊗ Liens
www ⊗ Boîte aux lettres

Morir cantando ▬ PV Elliot
MessageSujet : Re: Morir cantando ▬ PV Elliot Dim 29 Mar 2015 - 12:14

Hey galapinou

can i help you
boy ?



Vraisemblablement, la Grosse Dame était vexée que la rousse laisse entrer un serpentard. Elliot eut un rire quelque peu méprisant, et haussa les épaules. « Allons, elle n'est qu'un portrait. Et puis, ce n'est pas comme si on ne pouvait pas vous faire confiance, à cause d'une idiote histoire de couleurs et de maison. » Elle fit un clin d'oeil à Galaad. Certains élèves prenaient bien trop à coeur l'idée de séparation et de challenge. Non pas qu'elle ne fut pas fière d'être gryffondor, elle se demandait juste parfois ce qu'elle fichait là ; elle n'était guère courageuse, et sûrement pas aussi enthousiaste que Hazel. Mais le choipeaux était sensé être plein d'une sagesse sûrement toute relative au tissu dont il était fait. C'est connu, la soie et le coton sont les plus sages parmi le lin et le cuir, hein.

Elliot préféra ignorer les rares personnes présentes dans la salle commune et s'installa près de Galaad. « Tu passes ton temps chez les rouge et or ? Curieux » fit-elle avec un léger sourire. Galaad avait sûrement plein de choses bien plus palpitantes à faire, mais après tout, il était venu chercher Balthazar et Jude, à la base. Elliot repoussa sa chevelure rousse d'un geste négligent et cligna des yeux vers le jeune homme, curieuse. « Compte-sur moi, tu sais que j'adore vous écouter jouer. Et puis, avec des cookies et mes encouragements, ça aide les affamés dans votre genre à repousser vos limites » répliqua t-elle avec un air taquin. « Et puis, vos musiques sont superbes. Je ne veux rater ça pour rien au monde. Je suis certaine que si vous vous en donniez la peine, vous pourriez percer dans le monde de la musique. Je pourrais être votre impresario ? » ricana t-elle, sachant parfaitement qu'elle n'en aurait guère les qualités. Gérer, tout ça, ce n'était pas pour elle - quoique.

Sa remarque sembla allumer quelque chose chez le vert et argent. Elle haussa les sourcils, surprise - et ne comprit absolument pas l'allusion. Non pas qu'elle fut réfractaire à ces idées, mais l'innocence était bien plus forte chez elle qu'une quelconque perversité. « Oui, boire une bière, tout ça. Il apprécierait je pense. Mais bon, vous êtes sûrement des rivaux. Il essayerait de draguer la serveuse juste pour t'embêter. » Elliot soupira et jeta un coup d'oeil à la guitare, le regard brillant. June s'occupait à ronronner près de Galaad, et la rousse ignora sa chatte immaculée. « Pour rien ? Mais non. Tu peux en jouer si tu veux » proposa t-elle, et un coup d'oeil vers les élèves qui étaient occupés à travailler la fit sourire d'un air malicieux. A croire que traîner avec le Genius Crew l'avait rendue taquine et apte à faire toujours plus de bêtises. « Je veux dire, ça serait dommage de ne pas les faire profiter d'un joli morceau. La musique adoucit les moeurs non ? » Elle eut un sourire et tira la langue, enfantine.

« Tiens, d'ailleurs, en parlant de musique, si vous avez besoin d'un clavier, je suis disponible. J'ai envie de devenir riche avec vous, si vous devenez célèbres. Les groupies, les filles dans les loges, tout ça. » Le succès, la gloire l'intéressaient beaucoup moins que l'idée de pouvoir jouer de la musique avec ses amis. Et puis, elle était certaine que la jolie voix de Balthazar et son minois séduisant marcherait sur les autres filles. Et elle voulait voir avec qui il traînait. Notamment quand il les snoberait involontairement - cela pourrait être drôle. « J'ai métamorphose tout à l'heure, mais je vais sécher. » déclara t-elle tout de go, comme pour dire à Galaad : si tu veux, on peut passer un peu plus de temps ensemble.


_________________

firestone
our hearts are like, firestones when they strike, we feel the love sparks of light, they ignite our bones, when they strike, we light up the world. We're the strangers in the night.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: I kiss better when I'm drunk, sex is best when you're not in love.

ϟ ÂGE : 24
ϟ FONCTION : Rockeur au chômage
ϟ AVATAR : Sebastian Stan
ϟ ABSENCE ? : Présence intermittente : Argentina mi amor /o/



ϟ LIENS : Boom into my head, boom into my body dead.

Morir cantando ▬ PV Elliot
MessageSujet : Re: Morir cantando ▬ PV Elliot Lun 20 Avr 2015 - 16:24

« Morir cantando »
Get in losers
we're gonna rock your day

Galaad haussa les épaules. Pour être parfaitement honnête, il passait son temps un peu n'importe où. A part bien sûr à la bibliothèque ou dans tout autre endroit susceptible de l'obliger à bosser - ce qui, au grand dam d'Isaac, impliquait également la salle commune des Serdaigles. Malgré toute l'affection qu'il avait pour son camarade, il avait surtout mieux à faire que de résoudre des foutues énigmes alors qu'ils pouvaient très bien se donner rendez-vous ailleurs. Et puis, tout comme Elliot, il n'accordait guère de crédit aux soit-disant différences entre les maisons. Déjà parce qu'il se reconnaissait absolument pas dans les idéaux que la maison Serpentard était censée défendre, puis surtout parce qu'il se serait ennuyé s'il avait passé son temps terré dans les cachots et autres sous-sol de Poudlard. « Compte-sur moi, tu sais que j'adore vous écouter jouer. Et puis, avec des cookies et mes encouragements, ça aide les affamés dans votre genre à repousser vos limites. » Ah oui, les Panabaker-cookies. Galaad en était presque aussi friand que d'alcool et de clopes - c'est dire ! D'ailleurs, rien que d'y penser, son ventre gargouillait, lui rappelant cruellement qu'il avait dû sauter le dessert pour s'assurer de pouvoir esquiver ses tortionnaires trop décidés à le faire travailler. « Dis pas ça » fit-il mine de protester. « Ou vais devoir te demander de m'en faire, et je pense pas que tu aies envie de passer ton aprem' à cuisiner. »

Il sourit modestement et grommela un « Merci » en réponse au compliment d'Elliot concernant leurs musiques. Lui-même n'aurait jamais osé les qualifier de superbes, mais il avait si peu l'habitude d'avoir du succès dans ce qu'il entreprenait qu'il ne savait pas encore s'il devait se réjouir de leurs progrès ou attendre qu'ils soient devenus célèbres pour pouvoir s'en vanter. Et contrairement à la rousse, il ne ricana quand elle se proposa comme impresario. « Fais gaffe, je pourrais accepter. » Il savait que la proposition n'était pas sérieuse, mais il n'avait pas de mal à l'imaginer manager de leur petit groupe. Ce n'était pas comme si Hazel s'était proposée. Même s'il appréciait beaucoup la jeune Gryffondor, il lui manquait une certaine maturité - celle-là même qu'Elliot possédait et qui parvenait à lui faire oublier leur différence d'âge. Enfin, tout était relatif. Car la jeune fille s'obstinait à passer à côté de toutes ses allusions. Tant pis, il pouvait aussi être moins subtil - certaines langues de vipère auraient même affirmé que c'était sa spécialité. « Qu'il drague la serveuse, je draguerai le serveur » rigola-t-il, non sans un rien de provocation dans son ton.

Sur la proposition de la rousse, il attrapa sa guitare et, non sans un regard frondeur vers les étudiants qui travaillaient dans la pièce, esquissa les premiers accords de Wonderwall, d'Oasis - la dernière chanson qu'il avait apprise à jouer, qui avait d'ailleurs l'avantage d'être excessivement simple. Il récolta bien quelques soupirs agacés, mais n'en tint pas compte. Après tout, s'ils voulaient bosser dans le calme, ils n'avaient qu'à aller cafarder dans la bibliothèque. « Je ne te savais pas musicienne » s'étonna le Serpentard quand Elliot proposa de jouer du clavier pour les Green Brothers. En fait, il ignorait beaucoup de choses sur la jeune fille et en avait bien conscience. Mais elle était si discrète, avait tellement tendance à se tenir en retrait - en comparaison avec Hazel, par exemple ... Changeant de chanson, il joua la début de Smells like teen spirit - merci Jude pour la culture musicale. « J'ai métamorphose tout à l'heure, mais je vais sécher. » Galaad dérapa sur une corde, produisant un désagréable grincement. « Woh. Qui êtes-vous qu'avez-vous fait à Panabaker ? » lâcha-t-il, ne plaisantant qu'à moitié. Décidément, le genius crew avait une excellente influence sur Elliot - du moins selon ses propres critères. Peu de temps auparavant, il ne l'aurait pas imaginé sautant un cours, surtout pour passer du temps avec lui. « Enfin, peu importe, je préfère celle-là » fit-il avec un clin d’œil.


_________________
HERE I AM, A YOUNG MAN, YOU CAN ROLL ME IN YOUR HANDS ; THROW ME UP HIGH INTO THE AIR. I WONDERED ON, RIPPED AND TORN, A SAMOURAI IN A STORM, OVER THE SAND INTO THE GLARE. THERE'S AN ORCHESTRA IN ME, PLAYING ENDLESSLY, I EVEN HEAR IT NOW ...
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Morir cantando ▬ PV Elliot
MessageSujet : Re: Morir cantando ▬ PV Elliot

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Morir cantando ▬ PV Elliot
» Morir Cantando (Fini)
» ELLIOT Berger Mâle 6 ans
» J'avais dit que je trouverais un prétexte pour avoir un perso nommé "Elliot".
» Elliot - croisé spitz - né en 2009 - SPA FORBACH - DECEDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: Poudlard :: Étages supérieurs-