Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

: Jessie paint your pictures about how it's gonna be, by now I should know better your dreams are never free.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Mangemort pas doué — employé au département de la coopération magique internationnale — ancien Poufsouffle — fan incontestable de LOTR
ϟ AVATAR : Kellin Quinn


ϟ LIENS :
fiche
liens
boîte aux lettres

Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé.
MessageSujet : Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé. Lun 5 Jan 2015 - 14:39

Far over
the Misty Mountains cold

Ses yeux scrutent l'allée, allant rapidement de droite à gauche pour être sûr que personne ne le voit sortir de la petite ruelle lugubre. Il ne manquerait plus que ça, qu'il se fasse attraper aussi connement alors qu'il n'a pas d'alibi valable. Il regarde avec attention la montre Batman accrochée à son poignet pour voir l'heure qu'il est. Il est parfaitement dans les temps. Il ne lui reste plus qu'à sortir mine de rien de l'allée des embrumes et le problème sera réglé. Ce n'est pas simple tous les jours d'être un mangemort, surtout par les temps qui courent. Seulement voilà, quand il a vu le gobelin qui se baladait seul, il n'a pas pu résister et s'est retrouvé forcé de s'en prendre à l'innocente victime. Enfin, innocente c'est un bien grand mot. Les gobelins sont à ses yeux de la vermine de la pire espèce qui ne cherche qu'à s'en prendre à eux, pauvres humains. Alors oui, forcément, il s'est laissé aller. Le sort est parti avant que son cerveau n'ait eu le temps d'analyser si c'était une bonne ou mauvaise idée. Il préfère donc éviter de se retrouver sur les lieux du crime. Mais quelle idée aussi qu'a eu ce gobelin de se promener tout seul dans un coin pareil du Chemin de Traverse.

Il marche l'air serein, un sourire aux lèvres. Il n'y a rien d'inhabituel dans son comportement, et quelqu'un le connaissait ne remarquerait sûrement rien. Peut-être parce qu'il n'y a rien. Il est dans son état normal Jessie, et le crime qu'il a commis à peine dix minutes plus tôt est entreposé dans un coin de son cerveau pour qu'il n'y pense plus. Il a d'autres choses en tête actuellement. Comme quelle bière il va choisir ce soir en allant au bar ou le lettre qu'il doit envoyer à ses parents pour leurs anniversaires. Autrement dit, les gobelins n'ont vraiment pas une place de choix dans la tête de l'ancien Poufsouffle actuellement. Et puis il y a les vitrines, pleines d'objets inquiétants qui attirent définitivement son regard. Le garçon finit par s'arrêter pour détailler un couteau qu'il trouve magnifique. Tiens, il l'offrirait bien à quelqu'un pour son anniversaire, mais il n'est pas sûr d'avoir énormément de proches nés à cette période de l'année qui puisse être intéressés par ce genre de présent.

Il est sur le point de reprendre sa route quand il le voit. Basile. Pendant quelques secondes, il se demande ce que son meilleur ami peut bien foutre à l'allée des Embrumes. Ce n'est pas une place pour un auror, à moins qu'il soit en mission. Persuadé que c'est forcément, il se dit qu'il peut sans le moindre problème aller le saluer. Il ne va pas quand même pas laisser passer une occasion pareille. Ils ne se croisent jamais normalement, Jessie étant coincé dans un des bureaux du département de la coopération magique internationale. Alors pour une fois qu'il sort à la fin de son boulot, profitant de finir tôt ce jour-là, il est plus qu'heureux de pouvoir croiser son pote.

    — Eh Basile ! Bon, la mauvaise nouvelle c'est que si l'auror a choisit de venir sous couverture, il est foutu. Parce que bon, des personnes qui s'appellent Basile, il n'y en a pas beaucoup qui courent les rues. Alors si quelqu'un l'avait plus ou moins reconnu, maintenant il a la certitude qu'il s'agit bien de l'auror roulant en Chevrolet Impala. Mais de ça, Jessie ne s'en rend pas forcément compte. Il est ailleurs – ce couteau était définitivement parfait après tout – et donc logiquement un peu gaffeur. Qu'est-ce que tu fous là ? Il se rapproche de lui afin de lui dire tout bas. Toujours sur la trace de ton mangemort invisible ?

Il aime bien le charrier avec ça Jessie. Pourtant, pour l'avoir accompagné plusieurs fois en mission alors qu'il s'ennuyait, il sait que son ami fait du bon boulot. Mais voilà plusieurs semaines qu'il bloque sur une affaire qu'on lui a confiée. Et il connaît assez l'ancien Gryffondor pour savoir que ça le gêne. C'est pour cette raison précise qui le charrie à longueur de journée – et il le fera tant que Basile ne se rende pas compte de sa connerie. Par contre, ce que n'importe quel inconnu serait incapable de remarquer, c'est l'effort qu'il vient de faire. Parce qu'il aurait pu faire pire – bien pire – pour l'embêter, comme par exemple lui expliquer que s'il était incapable de résoudre une telle affaire c'était à cause de son côté elfe. Enfin, elfe pas dans le genre de Legolas, mais plutôt comme ceux dont le but dans la vie est de jouer de la harpe et de se nourrir de salade. Ces elfes-là. Il ne faut pas s'étonner que personne ne les aime. Donc voilà, Jessie aurait pu pousser la provocation jusque là, au risque de se faire taper dessus par son pote qui, il doit l'avouer, a l'air bien plus fort que lui.


_________________

And I love to live so pleasantly
Live this life of luxury
Lazing on a sunny afternoon
in the summertime
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: When I woke up this morning, I got myself a beer.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Auror ; Ancien Gryffondor
ϟ AVATAR : Jensen Ackles


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — lettres

Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé.
MessageSujet : Re: Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé. Jeu 8 Jan 2015 - 1:17

Come on
in my kitchen

Trois meurtres de gobelins en moins de deux semaines et toujours pas la moindre tracs de cet idiot de tueur. L'auror le savait, il avait définitivement affaire avec un spécialiste. Cette enquête, il la prenait très à cœur, tout simplement parce que c'était sa première en solo. Cependant, après maintenant presqu'un mois à courir derrière un fantôme il perdait presque espoir. Pourtant, quand son cher chef lui avait donné le dossier, il était presque sûr de le boucler en moins d'une semaine. Il faut croire que cette fois, il avait sous-estimé l'ennemi.

Heureusement, cette nouvelle journée commençait parfaitement bien avec un nouveau meurtre. Bon, bien sûr c'était triste pour le gobelin, mais ça Basile s'en fichait. Pour lui, le plus important c'était d'attraper ce petit tueur du dimanche ou plutôt comme il aimait le nommer : Le Pourfendeur de Gobelins. Franchement, faut être perché pour tuer un gobelin en pleine journée, à croire que l'agresseur voulait une invitation pour Azkaban. Enfin, il était peut-être perché, mais pas moins doué pour disparaître sans laisser de traces. A chaque fois, c'était la même chose. Un gobelin, tué de sang froid avec un sortilège. Autrement dit, cela pourrait être n'importe qui, surtout dans cette allée.

L'allée des Embrumes était définitivement le quartier le plus malfamé de la ville, un véritable refuge pour les hors-la-loi de tout horizons. Basile devait se rendre sur les lieux du crime ou l'attendait une équipe d'aurors chargée d'évacuer le corps. Cependant, il préféra faire un petit détour pour voir s'il ne croiserait pas quelqu'un de suspect, ou plutôt de plus suspect que tous ses suspects ambulants. L'écossais était bien moins célèbre que sa voiture, ainsi sans il ressemblait à n'importe quel sorcier de monde et cela était une très bonne chose, honnêtement il n'avait pas très envie de mourir dans une rue aussi pourrie.

Sans surprise, il ne croisa rien de spécialement anormal en route. Enfin rien sauf son ami Jessie, qui venait de sortir d'une boutique la bouche en cœur. Ce dernier l'interpella haut et fort, comme ça si un de ces clodos avait des doutes, et bien il n'en avait plus. Finalement, peut-être qu'il allait regretter sa voiture plus que prévu. Cependant, il n'en tenait pas rigueur à son ami, qu'il était d'ailleurs très content de rencontrer.

- Hey Banane ! C'est moi qui devrais te poser cette question. Tu devrais pas être au ministère ?

Basile ne croisait pas très souvent son ami, après tout l'un traînait dans les bureaux du ministère et l'autre les évitait passablement. Pourtant, croiser l'ancien Pousouffle dans cette ruelle ne le surprenait pas vraiment, après tout son ami avait toujours été très surprenant. Peut-être que c'était d'ailleurs la raison principale de leur si belle et si amusante amitié. L'écossais n'avait pas oublié sa mission, mais si cela avait été le cas, son ami était là pour le lui rappeler, surtout son échec. Jessie était la seule personne à qui il parlait régulièrement de son boulot, il était donc naturel que ce dernier soit totalement au courant pour cette enquête qui allait sûrement rendre l'ancien gryffondor fou.

- Très drôle, tu sais que ça fait des semaines que je le cherche cet idiot, j'ai hâte de lui foutre mon poing dans la gueule. D'ailleurs je dois me rendre plus haut dans la rue pour une affaire au sujet de ce type, tu m'accompagnes ?

Amener des gens sur les scènes de crime ne dérangeait absolument pas Basile et il connaissait assez bien son ami pour savoir que l'idée lui plairait. Il commença à marcher avec son ami dans l'allée sombre en parlant de tout et de rien. C'était l'avantage avec Jessie, on pouvait parler de tout, sans que jamais cela soit ennuyant. En fait, Jessie était surement la personne la moins ennuyante de la terre, avec lui tout devenait marrant, surtout les cours de Botannique, une époque qui lui manquait presque.

- Au fait, quand on arrive dit que tu es mon stagiaire, genre Robin.

La passion de Basile pour les comics n'était plus un secret pour son ami et encore moins son goût pour les fausses identités. Cependant, comme il ne pouvait pas s'inventer un personnage devant ses propres collègues, il trouvait ça plus amusant de le faire sur son pote, qui ne dirait, de toute manière pas grand-chose.

- J'espère que ce n'est pas l'autre con d'irlandais, la dernière fois il m'a demandé de faire un rapport de dix pages pour le vol d'un tableau. Qui en a quelque chose à foutre de ce stupide tableau ?

Les deux hommes n'étaient plus très loin de la scène de crime, ils pouvaient déjà voir la foule qui s'était amassée, il faut croire que les meurtres étaient devenus la seule animation de ce quartier.


_________________
Carry on my wayward son
There'll be peace when you are done. Lay your weary head to rest. Don't you cry no more. Once I rose above the noise and confusion. Just to get a glimpse beyond this illusion. I was soaring ever higher, but I flew too high.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Jessie paint your pictures about how it's gonna be, by now I should know better your dreams are never free.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Mangemort pas doué — employé au département de la coopération magique internationnale — ancien Poufsouffle — fan incontestable de LOTR
ϟ AVATAR : Kellin Quinn


ϟ LIENS :
fiche
liens
boîte aux lettres

Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé.
MessageSujet : Re: Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé. Lun 26 Jan 2015 - 11:28

Far over
the Misty Mountains cold

Il est content Jessie, tellement qu'on dirait un gamin à qui on vient de promettre une barbe à papa toute collante et pleine de sucre. Mais c'est encore mieux que ça, mieux que toutes les sucreries du monde, mieux que le chocolat, que les sorties dans les parcs d'attractions. Non, là c'est le rêve, ce qu'il aime le plus au monde, ce dont il rêve chaque soir, même s'il sait que la réalité ne prendra jamais l'aspect épique que son cerveau part emprunter au Seigneur des Anneaux. Alors il ne regrette pas d'avoir fait un tour dans l'allée des embrumes. Il a l'impression que cette journée s'annonce parfaite, il a tué un gobelin et maintenant il part à l'aventure avec son meilleur ami. Parfois, il l'envie. Lui, son boulot est chiant, il remplit des dossiers, drague ses collègues de bureau à la machine à café, mais il n'y a rien de drôles. Même les blagues du comique de service ont finit par le lasser. Alors que Basile, ben Basile il est auror. Il chasse les méchants, il arrête les bandits pour les envoyer en prison. Et à la fin de la journée, il peut terminer le récit de sa journée par sa réplique préférée. Et Jessie n'avouera jamais à quel point il trouve ça classe d'entendre son fantasme sur terre dire « I'm Batman » avant de terminer sa pinte de bière.

    — Carrément ! On part à l'aventure ! Parce que dans sa tête, c'est toujours à l'image du Seigneur des Anneaux. Parce que si pour l'ancien Gryffondor, le Chemin de Traverse ressemble plus à Gotham, pour lui c'est clairement la Terre du Milieu. Alors dans sa tête, ils sont Merry et Pippin, les deux cousins les plus drôles de son bouquin préféré. D'accord. Je préfère quand on est des hobbits tu sais. Mais je peux le faire, t'inquiète pas. Attends, regarde. I'm Robin. Il rigole à son histoire de tableau. Oh mais je peux le faire moi, le rapport. J'ai rien à faire au bureau, et puis c'est mon boulot de second. You are Batman, I'm Robin.

Il est pire qu'un gosse Jessie, existé à l'idée de pouvoir aller la scène de crime. À chaque fois, il trouve ça cool. À chaque fois, il se dit qu'il devrait peut-être changer de métier. Mais ce serait compliqué, très compliqué. Parce que c'est déjà un comble pour un mangemort d'avoir un meilleur ami auror, si en plus il le devient, c'est un peu la fin du monde. Il aurait déjà suffisamment de problèmes si Basile découvre sa véritable identité. Il sera obligé de l'envoyer à Azkaban comme tous les autres. Avec un peu de chance, et grâces à tous les plans qu'il lui a montrés, Jessie sera capable de s'échapper. Il est doué Jessie, très doué. Ou plutôt, il a un pote boulet Jessie, qui donne des informations confidentielles à n'importe qui. Les fuites du bureau des aurors, il ne faut pas se demander d'où elles viennent. Mais il essaye d'oublier ce détail sans importance. Il doit juste faire attention, et c'est la raison qui l'a obligé à ne pas expliquer à son ami ce qu'il faisait là. Non parce qu'il se voit mal annoncé « Alors mec, j'ai tué un gobelin, mais t'inquiète, rien de grave. » Il en serait capable, mais il tient quand même un peu trop à son meilleur ami pour ça.

Merde. Il aurait dû se douter de quelque chose. Il aurait dû remarquer que le chemin qu'ils empruntaient lui était familier. Et forcément, il y a une raison à tout ça. Jessie explose de rire en se retrouvant face au cadavre du gobelin qu'il a tué une vingtaine de minutes plus tôt. D'accord, c'est parfait, la vie est belle. Il vient juste de se rendre compte que le mangemort que son ami cherche depuis des semaines n'est personne d'autres que lui. Comme par hasard. Ça n'aurait pas pu être Théo ou Edden, non. Il fallait que ça soit lui. Il a du mal à savoir c'est quoi le pire, qu'il ne s'en est pas rendu compte avant, ou qu'il va devoir faire deux fois plus attention qu'avant quand il est avec Basile. Parce que bon, il vient quand même de le trouver à quelques pas de la semaine de crime. Et malgré les apparences, l'ancien Gryffondor n'est pas si stupide que ça.

    — Oh. Un gobelin. Il prend un air étonné en voyant le cadavre de la répugnante créature. La vision de ce monstre lui donne envie de vomir, et à aucun moment il ne regrette son acte. Foutu gobelin, il aurait mérité quelques coups supplémentaires de sortilèges de Doloris. Dis Basile, tu penses qu'il faisait quoi là ? Je suis sûr qu'il allait voir sa maîtresse. Il a bien une tête à tromper sa femme, tu penses pas ? Il ferait un très mauvais auror Jessie. Il a vraiment des réflexions stupides. Heureusement qu'il est employé dans un bureau quand même.


_________________

And I love to live so pleasantly
Live this life of luxury
Lazing on a sunny afternoon
in the summertime
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: When I woke up this morning, I got myself a beer.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Auror ; Ancien Gryffondor
ϟ AVATAR : Jensen Ackles


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — lettres

Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé.
MessageSujet : Re: Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé. Dim 1 Fév 2015 - 18:27

Come on
in my kitchen

Quand il avait commencé son métier, il aurait adoré faire des missions avec son meilleur ami, mais finalement il avait vite réalisé qu'il valait mieux pour l'humanité que Jessie soit limité à un simple bureau. Cependant, il voyait bien que le métier de l'ancien Poufsouffle ne l'amusait pas beaucoup et que lui aussi aimerait bien chasser les méchants à travers tout le pays. C'est pour ça qu'il lui proposait toujours de l'accompagner dès qu'il en avait l'occasion, qu'il lui racontait régulièrement ses journées de boulot autour d'une bonne bière et surtout qu'il n'hésitait pas à lui raconter malgré lui des choses classées secrets défenses par le gouvernement. Il ne faut pas blâmer le pauvre Basile pour cela, il était encore très loin de se douter que son ami en profitait pour tenir les mangemorts des dernières actions du ministère. Une nouvelle qu'il n'avait vraiment pas hâte d'apprendre.

Comme il s'en doutait, son ami était plus que partant pour partir comme il le disait si bien à l'aventure, même si pour l'auror ceci ressemblait à une journée de boulot comme une autre. A un détail près, cette fois il la passait avec son ami de toujours, son Peregrin Touque. Le seigneur des anneaux. C'était une passion que son ami lui avait presque transmis, si on oublie qu'il refusait toujours autant de le lire, mais à force d'en entendre parler, il pourrait faire une dissertation entière sur presque tous les personnages de ce monde fantastique.

- On a assez fait les hobbits au bal !

Le bal de Noël n'était pas la meilleure soirée de sa vie, ce qu'il devait justement à son ami qui l'avait mis dans de beaux draps et le jeu de mots n'en était peut-être pas vraiment un. Cela dit, il avait tout de même bien plus ri que si il y était allé seul. Seul. Il aurait attendu comme un débile son cher patron en écoutant des conversation barbantes, avant de finalement rentrer chez lui. Au passage, son patron qui lui avait demandé de venir pour faire bonne figure, n'était pas très satisfait du comportement enfantin qu'il avait eu et du souk qu'ils avaient mis. D'où l'histoire du tableau.

- Oh, mais je ne t'ai pas dit ! Je vais avoir un stagiaire. Du coup adieu les rapports chiants et inutiles !

Basile avait longuement hésité à prendre un stagiaire. Déjà, à cause de l'épisode de Joy, il avait longuement refusé d'avoir un coéquipier officiel et n'avait plus très envie de se sentir responsable de qui que ce soit. Cependant, il se disait que former un jeune ne l'engageait en rien et en plus les missions données aux jeunes recrues étaient toujours très simples et très peu dangereuses. En gros, il se payait ni plus, ni moins de petites vacances. Surtout que l'histoire des gobelins commençait sérieusement à le gonfler.

Quand ils arrivèrent sur la scène de crime, son ami explosa de rire, Basile aussi, mais pas pour la même raison. En effet, il explosa de rire en voyant la gueule de l'autre con d'irlandais qui venait de se renverser son café sur sa robe de sorcier. L'irlandais qui était au passage un collègue était le genre de gars ultra agaçant de la même trempe que Gilderoy Lockhart et son partenaire était une pimbêche inutile pour l'existence du monde.

- Apprends à boire mec ! Alors les enfants vous avez trouvé quoi ?

Sans surprise, ses collègues n'avaient rien découvert en rapport avec l'assassin et s'occuperaient d'évacuer le corps une fois que Basile aurait fini. Autrement dit, ils pouvaient déjà commencer étant donné qu'ils savaient tous les trois qu'ils n'y aurait aucun indice sur la scène de crime. L'affaire du tueur de Gobelin était un peu l'affaire maudite du moment et l'irlandais le savait très bien, puisqu'il était l'ancien enquêteur à travailler dessus. L'Ecossais attrapa le verre en carton de café encore presque plein de l'enquêteur en lui offrant un sourire moqueur et retourna aux côtés de Jessie, qui semblait comme d'habitude s'amuser comme un petit fou.

- Je dirais même trafic d'enfant ! Après tout, ils font la même taille que des gosses.

Le jeu du "Devine qui c'est" était sûrement le jeu préféré du jeune auror et même si ce n'était pas très professionnel de se moquer des victimes il trouvait ça plus amusant que de chasser un fantôme. Une fois alors qu'il jouait à ce jeu d'enfant avec Joy, leur patron les avait cramé et pour la peine ils s'étaient tapés un rangement complet des archives du mois. Une punition horrible si elle n'avait pas été en compagnie de sa meilleure amie. Bref. Hormis ce tueur de gobelin, il adorait son boulot. Après avoir bu trois bonnes gorgés de café, il tendit le verre en carton à Jessie.

- T'en veux ? En vrai, ça commence à me soûler cette affaire et si je ne trouve rien ils vont finir par me coller un collègue et honnêtement je n'ai pas trop envie.

Jessie était le mieux placé pour savoir à quel point il ne voulait pas avoir un nouveau partenaire, à quel point il avait peur d'être de nouveau responsable, mais pour la blague c'était aussi le mieux placé pour savoir que cette affaire allait sûrement durer éternellement.


_________________
Carry on my wayward son
There'll be peace when you are done. Lay your weary head to rest. Don't you cry no more. Once I rose above the noise and confusion. Just to get a glimpse beyond this illusion. I was soaring ever higher, but I flew too high.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Jessie paint your pictures about how it's gonna be, by now I should know better your dreams are never free.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Mangemort pas doué — employé au département de la coopération magique internationnale — ancien Poufsouffle — fan incontestable de LOTR
ϟ AVATAR : Kellin Quinn


ϟ LIENS :
fiche
liens
boîte aux lettres

Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé.
MessageSujet : Re: Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé. Jeu 26 Fév 2015 - 23:56

Far over
the Misty Mountains cold

Le Tibet. La solution apparaît dans son cerveau d'hyperactif avec une vitesse consternante. Et là, il est sûr d'avoir trouvé la solution, celle qui va lui sauver la vie dans tous les moments difficiles. Parce que pour la première fois de sa vie – mise à part lors de sa première lecture du Seigneur des Anneaux – il appréhende la suite. Il n'est pas aussi stupide qu'il s'en donne l'air Jessie. Il sait que cette fois, il ne pourra pas s'en sortir avec un grand sourire, un câlin ou un paquet de bonbons jaunes qu'il sort d'ailleurs de sa poche pour en manger. Il a conscience que si un jour Basile apprend la vérité, il devra faire un choix. Son meilleur ami ou sa famille. Mais c'est quelqu'un de bien Jessie, et la trahison d'un des deux partis lui donne envie de vomir. S'enfuir au Tibet semble être la solution rêvée. Il ira se cacher chez les moines shaolins en attendant que quelqu'un découvre un moyen de changer de dimensions pour aller vivre en Terre du Milieu. Là-bas, il ira vivre chez les Hobbits où il sera considéré comme un géant, et ça malgré son un mètre soixante. La vie rêvée, loin de l'amour de sa vie.

C'est en contemplant la scène de crime qu'il se dit que ça va lui manquer. Bien sûr, là-bas, dans ce pays merveilleux, personne ne lui tiendra jamais rigueur s'il tue une de ses affreuses créatures. Mais partir en mission digne des meilleurs super-héros comme Batman et Robin, dans la super Chevrolet de son meilleur en écoutant ACϟDC parce que ça fait musique de rebelles plus fort que la mort, ça lui manquera. Et puis aucun trou de Hobbits n'aura jamais de Basile-super-mega-sexy qui se balade en caleçon juste pour le faire fantasmer. Parce qu'il en est sûr, chacune des actions soi-disant irréfléchies de l'auror sont prévues à la seconde prêt pour le faire succomber. Ah, s'il savait que les fantasmes de l'ancien Poufsouffle portent tous sur sa petite personne – d'accord, c'est faux, il y a Sherkhan aussi – il n'hésiterait pas une seconde de plus.

Il regarde fièrement son meilleur ami qui envoie des vannes, qui demande super professionnellement des informations sur la mort. D'un côté, il est ravi d'être là. Il n'y a rien de mieux pour améliorer son style que de recevoir des avis des principaux appréciateurs de son œuvre, c'est-à-dire les aurors qui s'occupent de ces adorables cadavres encore frais. C'est ce qu'il a appris dans les comics, et il comprend particulièrement bien le point de vue des psychopathes – ce qu'il n'est pas, qu'on se le dise – alors qu'il se revoie baguette à la main, murmurant Hiro îth ab 'wanath, sautillant presque de joie après avoir lancé son sortilège impardonnable. Qu'est-ce qu'il aime la magie Jessie, il serait incapable de s'en passer désormais. Un peu comme le fait de tuer d'ailleurs même s'il se contrôle. Maman a dit ne fais pas de mal aux gentils passants et laves-toi les mains avant chaque repas. Du coup, histoire d'être seulement un semi-rebelle – tout comme les Hobbits sont des semis-hommes – il respecte au moins la moitié et se lave les mains avec une minutie digne d'un enfant de cinq ans qui a passé sa journée à jouer avec de la peinture.

    — Oh. Mais je suis sûr que c'est ça ! Regarde ses yeux, il a une tête de pédophile. Cette chose était malsaine Basile. Rappelles-toi, dans le Seigneur des Anneaux, ils sont le mal incarné. Du coup, la personne qui a fait ça a du vouloir vous rendre servi-... Ses mains viennent se plaquer sur sa bouche. Il sait qu'il a dit une connerie, que son Basile n'apprécie pas qu'il parle comme ça des gobelins sur une scène de crime dont la victime est justement un gobelin. Mais ces créatures sont le mal et c'est plus fort que lui, en bon petit Hobbit, il se doit de combattre l'ennemi. Enfin bref. Tu vas sur-gérer cette affaire de toute façon. T'es trop le meilleur auror du monde Basile, meilleur que la vilaine elfe avec qui tu travailles.

Son sourire est sincère parce que sous ses remarques enfantines, il y croit lui. Il est prêt à assurer à tout le monde – y compris au chef de service de son ami – qu'il est le meilleur auror que la terre ait porté. Et il est capable de faire taire toutes les personnes vraiment en désaccord. Parce qu'il n'a pas le moindre problème à utiliser des sorts impardonnables. D'ailleurs, il a une petite préférence pour le Doloris parce qu'il trouve les cris que ses victimes tout ce qu'il y a de plus mignon. On dirait des chatons qui appellent leurs mamans. Enfin presque.

    — Oh oui, du café. Merci Basilou. Il attrape la tasse que lui tend son meilleur ami avec son sourire et s'empresse d'y poser ses lèvre pour boire la mixture noire et odorante, et ça avant de la recracher sur les chaussures du fameux irlandais qui passait à côté. Mais c'est dégueulasse cette merde. Je vais te préparer des thermos à partir d'aujoud'hui. Il la vide donc à même le seul, ne faisant pas attentions aux plaintes inutiles de l'incapable de service. Il sourit, repose ses lèvres à l'endroit exact où celles de Basile étaient quelques minutes plus tôt. Mais je m'en fous, c'est un baiser indirect ça mon chou. Clin d'œil. Comment faire passer son meilleur ami pour un gay aux yeux du monde.


_________________

And I love to live so pleasantly
Live this life of luxury
Lazing on a sunny afternoon
in the summertime
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: When I woke up this morning, I got myself a beer.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Auror ; Ancien Gryffondor
ϟ AVATAR : Jensen Ackles


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — lettres

Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé.
MessageSujet : Re: Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé. Jeu 19 Mar 2015 - 13:29

Come on
in my kitchen

Sa main se plaqua sur son visage, il était fatigué de devoir courir après ce tueur de gobelin. Heureusement pour lui, il possédait encore des amis sur qui compter quand le moral n'était plus au beau fixe, comme ce cher petit Jessie d'un naturel toujours joyeux. La plupart des gens trouvaient l'ancien Poufsouffle légèrement cinglé et pour dire vrai Basile ne pouvait pas vraiment dire le contraire. Mais il savait qu'il pouvait lui faire confiance, qu'il serait toujours là en cas de problème et que la simplicité de leur amitié la rendait encore plus forte. Enfin ça c'était ce que croyait l'auror, puisque la réalité était légèrement différente, Jessie étant ni plus ni moins le coupable de l'histoire.

Si cette affaire avait le don de jouer avec ses nerfs, elle avait le mérite de rendre l'auror légèrement plus professionnel. Pour commencer il s'était lui-même rendu dans les archives pour ses recherches et avait même rédigé un rapport d'enquête qu'il avait méticuleusement rangé avec les autres. Quand les choses le prennent réellement à cœur, il y met vraiment du sien. La blague de Jessie le fit que vaguement sourire. C'était toujours amusant d'entendre le brun tout rapporter à son livre, comme un enfant qui vivrait dans une dimension parallèle mais il n'était pas vraiment d'humeur à féliciter le tueur.

- Je le remercierai comme il le faut, quand je mettrai la main dessus.

Les compliments de son ami lui redonnèrent vaguement le sourire mais il ne les prenait pas vraiment au sérieux, pour la simple et bonne raison que c'était devenu un véritable habitude de sa part. Parfois, l'auror avait l'impression d'être une sorte de demi-dieu pour son ami et ce malgré tous les dossiers gênants qu'il avait sur lui. Comme ses soirées trop arrosées qui avaient terminé dans un poste de police moldu, le bon temps quoi. Tandis qu'il se faisait une petite séance nostalgie, son ami lui jugea bon de balancer le verre de café à même le sol, en criant haut et fort que ce dernier était absolument dégueulasse. L'écossais lui lança le même regard qu'un enfant de huit ans à qui on annonce que papa a mangé tous les bonbons d'Halloween.

- Mec... Tu es sérieux ? C'était mon petit déjeuner !

Le dernier vrai repas de l'auror commençait vaguement à dater et il regrettait déjà d'avoir fait l'impasse sur cette boulangerie londonienne. A l'époque c'était toujours Joy qui pensait à ce genre de détail. Un baiser indirect. En presque vingt ans d'amitié, il en avait entendu des conneries, mais celle là volait très haut. Honnêtement, il n'avait jamais compris ce besoin permanent qu'avait son ami à le faire passer pour un gay. D'ailleurs dans un léger soucis d'image, il se retourna pour voir si l'idiot d'irlandais avait entendu et comme il pouvait s'y attendre, c'était bel et bien le cas. Dix ans auparavant, il aurait sûrement cherché à prouver que c'était faux et que son ami perdait la tête, mais il avait fini par se rendre à l'évidence : c'était peine perdue. L'auror se contenta alors d'un simple soupir.

- Comment tu fais pour être toujours autant en forme ? Sérieusement, tu manges du lion au réveil ?

Dommage que cette énergie ne soit pas contagieuse en ce jour gris. Basile ne put d'ailleurs s'empêcher de bailler tellement il était fatigué, regardant le corps se faire évacuer. La foule commençait dès lors à se diviser, des aurors et des membres de la brigade en plein boulot étaient bien moins intéressants qu'un cadavre. Le monde était bien bas de nos jours. D'un signe de tête, il fit comprendre à l'autre équipe qu'ils pouvaient partir s'ils voulaient. De toute manière, ils ne trouveraient rien de bien plus intéressant dans cette rue et à l'heure qu'il était, le coupable devait déjà être loin. Ou pas.


_________________
Carry on my wayward son
There'll be peace when you are done. Lay your weary head to rest. Don't you cry no more. Once I rose above the noise and confusion. Just to get a glimpse beyond this illusion. I was soaring ever higher, but I flew too high.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Jessie paint your pictures about how it's gonna be, by now I should know better your dreams are never free.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Mangemort pas doué — employé au département de la coopération magique internationnale — ancien Poufsouffle — fan incontestable de LOTR
ϟ AVATAR : Kellin Quinn


ϟ LIENS :
fiche
liens
boîte aux lettres

Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé.
MessageSujet : Re: Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé. Mer 8 Avr 2015 - 20:51

Far over
the Misty Mountains cold

Le grand sourire enfantin ne quitte pas son visage. Pourtant, il le sait, il devrait s'inquiéter, penser au futur mais il ne l'interdit. Il continue à profiter de l'instant, des sourires de Basile, des gestes attentionnés. Agir comme si rien ne pourrait pousser dans un futur trop proche son meilleur ami à le haïr. Il est mangemort depuis bien longtemps Jessie. Il a toujours réussi à se cacher et si certaines personnes auraient pu avoir des soupçons, ce n'est pas le cas de Basile. Pour lui, il est toujours le gamin hyperactif qui rêve d'aller faire un road trip en Terre du Milieu. Rien n'aurait dû changer par rapport à ces dernières années joyeuses. Un meurtre par ci, une soirée bière et film par là. Une vie de rêve. Qu'est-ce qu'il donnerait pour qu'elle continue, pour que Basile ne se rapproche pas difficilement de cette réalité gênante. Soudainement, il déteste ce directeur aigri qui lui a donné cette mission. Il aurait préféré que ce soit un autre auror, il aurait pu trouver une solution viable. Avec Basile, c'est différent. Il ne supporterait pas de lui faire du mal, de lui lancer un sortilège quelconque. L'ancien Gryffondor est bien trop important à ses yeux. C'est un peu son âme sœur, et ça même s'il refuse de coucher avec lui. Il ne perd pas l'espoir de l'avoir dans son lit, mais il sait que c'est bien plus que charnel. Basile est son Merry, celui pour qui il est prêt à mourir.

    — Mais il était pas bon. Tu devrais pas boire ça. Il fait mine de bouder face à la réflexion de Basile. Il n'aime pas cette manie qu'à son meilleur ami de mal se nourrir. Bien sûr, c'est un peu ironique de la part d'une personne comme Jessie, souffrant clairement de troubles alimentaires, mais il s'en fiche. Il est prêt à donner à son ami tous les bons repas que lui prépare avec amour Automne. Tu veux que je transplanne à Starbucks t'en chercher un bon ? Il va finir par le faire. Parfois, il a l'impression d'être le seul à se soucier de la santé de l'auror. Peut-être qu'il devrait en parler à Joy.

Il est incapable de rester en place Jessie. Ses mains passent des poches de son sweat à ses bracelets qu'il triture avec attention. Il sourit, parce que Basile est là, parce que Basile est le plus beau. Parce que c'est encore un nouveau jour où il peut s'enfermer dans l'insouciance. Basile n'apprendra jamais la vérité, il ne sera jamais déçu. Et c'est peut-être un peu pour cette raison qu'il saute presque de joie. L'irlandais le regarde bizarrement. Il n'a pas besoin d'être très malin pour comprendre que cet être ne l'apprécie pas spécialement. Il est peut-être trop bizarre pour la majorité Jessie. Il n'est pourtant pas impressionnant avec sa petite taille et ses airs d'enfant. On le prend rarement au sérieux quand il affirme sans la moindre pudeur avoir comme but de mettre Basile dans son lit – ou plutôt dans le canapé de ce dernier vu qu'il n'a plus d'appartement.

    — Bah, je mange des bonbons. T'es con toi quand tu t'y mets. Il sort d'une de ses poches un paquet transparent rempli de sucreries dans les tons bleus. Il en attrape pour les mettre dans sa bouche, appréciant le goût à la fois trop chimique et sucré. T'en veux ? T'as vu, c'est bleu, c'est magnifique, la plus belle couleur du monde. Il a légèrement conscience de lui avoir fait le même speech il y a quelques jours sur le orange. Mais le goût du fruit qu'on retrouve majoritairement dans tous les produits de cette couleur l'a, comme d'habitude, trop rapidement lassé. Mais elle reste cool cette couleur, elle lui permet d'aller voler les carottes dans le frigidaire d'Automne même s'il sait pertinemment que celle-ci va soupirer. Mais elle est gentille sa grande sœur.

Son quotidien a quelque chose de drôle. Il n'a pas l'impression que celui-ci a réellement changée depuis l'époque de Poudlard – bien qu'il ait du mal à se rappeler de ces années à l'école de sorcellerie – vu qu'il continue à voir ses amis à longueur de temps. En même temps, il a quelques difficultés avec le concept de vie privée Jessie. Il a du mal à comprendre pourquoi il ne faudrait pas transplanner dans l'appartement des autres juste parce que ce ne serait pas correct. Avoir de la compagnie fait toujours plaisir après tout.


_________________

And I love to live so pleasantly
Live this life of luxury
Lazing on a sunny afternoon
in the summertime
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: When I woke up this morning, I got myself a beer.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Auror ; Ancien Gryffondor
ϟ AVATAR : Jensen Ackles


ϟ LIENS : www — fiche
www — liens
www — lettres

Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé.
MessageSujet : Re: Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé. Sam 11 Avr 2015 - 22:35

Come on
in my kitchen

Admirant la flaque de café qui venait de se former sur le sol de l'allée des embrumes, l'auror fit une moue légèrement boudeuse. Parfois, Jessie était trop impulsif et avait tendance à faire des choses totalement imprévisibles. Basile savait bien que son ami avait fait ça dans une intention qu'il voulait bonne. Parce que oui, Basile Flaversham et la mal bouffe c'était une très longue histoire, il se fichait de savoir que ce n'était pas de la qualité du moment que ça se mangeait et que ça lui coupait la faim. Mais ne vous trompez pas, l'auror savait parfaitement apprécier un bon repas quand il en avait l'occasion. Par exemple, quand Jessie avait le malheur de laisser un plat d'Automne un peu trop longtemps dans le frigo. Honnêtement, bien qu'il aurait beaucoup aimé avoir un café et même un pain au chocolat ou deux, il ne souhaitait pas envoyer son ami. Parce que c'était justement son ami et pas son larbin.

- Non c'est pas grave, je peux attendre un peu.

De toute manière, il n'allait pas rester très longtemps ici et l'heure du petit-déjeuner ne saurait tarder. Parce qu'il avait beau avoir très envie de coincer cet enfoiré, par manque d'indice il rentrerait certainement bredouille. Néanmoins, n'étant pas du genre pessimiste, il entama une petite vérification des lieux, attrapant au passage une des sucreries de son ami. Si Basile n'était pas un modèle alimentaire, ce n'était pas non plus de cas de Jessie qui se nourrissait au petit bonheur la chance et le plus souvent de sucre. Ses lubies de couleurs étaient amusantes pour l'écossais, même s'il ne les comprenait pas toujours. Pour dire vrai, l'auror n'était pas vraiment au courant des troubles alimentaires de son ami ou du moins il n'était pas courant des dangers qu'il encourait et des nuits à l'hôpital qu'il avait passé.

- Sérieusement entre un bonbon à la menthe et un burger je fais vite mon choix !

Après avoir fait le tour des lieux, Basile s'approcha une nouvelle fois de l'irlandais et de sa collègue, l'air presque blasé, sortant de son blouson de cuir une petite fiole de scotch. A défaut d'un café, une petite gorgée de carburant de son pays natal ne pouvait pas lui faire de mal. Enfin si, mais il fallait bien mourir de quelque chose.

- Bon les filles, vous pouvez partir. Je vous laisse faire le rapport !

Un petit clin d’œil et il avait déjà fait demi-tour en direction de son ami. Basile ne perdait jamais l'occasion de ne pas faire un rapport et sur ce coup là, il était bien content d'avoir l'irlandais sur place. De toute manière le rapport serait plutôt rapide à faire, puisqu'ils n'avaient absolument rien. L'auror paraissait fatigué de courir après un fantôme, ou plutôt après Whitelaw comme il dirait et était finalement très content d'avoir croisé son meilleur ami en route. Ce dernier était toujours de bonne humeur et pouvait aisément compenser ses baisses d'énergie. Son ventre criait réellement famine et comme il ne lui restait rien à faire, il décida que c'était enfin l'heure de se foutre quelque chose sous la dent.

- Bon, mec. Je te paye le petit déj’ ! Tu pourras prendre ce que tu veux, peu importe la couleur !

Souriant à l’idée de manger un somptueux petit déjeuner très gras et très bourratif, il entama sa marche en dehors de l’allée des embrumes qui était de plus en plus malfamée, affrontant les regards de certains mages qui le reconnaissaient, à moins que cela ne soit des mangemorts qui s’amusaient de le voir marcher aux côtés du tueur de gobelin.



_________________
Carry on my wayward son
There'll be peace when you are done. Lay your weary head to rest. Don't you cry no more. Once I rose above the noise and confusion. Just to get a glimpse beyond this illusion. I was soaring ever higher, but I flew too high.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé.
MessageSujet : Re: Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé.

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis plus grand que toi. { Basile [MERRY] ▬ Terminé.
» Mackenzie vient boire un café (LIBRE)
» ben moi je suis un grand garçon! PV lily
» Hé mais je ne suis pas une souris à croquer ! [Livre I - Terminé]
» "Celui qui croit savoir, n'apprend plus" [Ryujia Dragonstone / Merry Jones][Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: Le Monde Magique :: Le Chemin de Traverse :: L'allée des Embrumes-