Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : étudiante — 6ème année
ϟ AVATAR : Suki Waterhouse


ϟ LIENS : www liens
www présentation

rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat.
MessageSujet : rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat. Dim 25 Jan 2015 - 14:21


Rose Victoire Béjart


carte d'identité
ϟ ÂGE & DATE DE NAISSANCE : Née le 13 mai 1982 — seize ans.
ϟ LIEU DE NAISSANCE : Clinique de la Maye, à Versailles. France.
ϟ ANNÉE & MAISON : Serdaigle — sixième année.
ϟ ORIENTATION SEXUELLE : Elle ne s'est jamais posé la question, à vrai dire.
ϟ DESCRIPTION DE LA BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'ébène dont le manche est gravé d'une rune circulaire, symbole de lumière. La baguette mesure vingt-quatre centimètres et demi et renferme un crin de centaure.
 
ϟ PATRONUS : Une tortue marine qui, si elle n'était pas toute blanche, revêtirait de sublimes nuances de vert et de bleu. Elle est très imposante, mais n'a pas l'air menaçant.

ϟ AMORTENTIA : Un parfum multiple aux notes de fleur de frangipanier, auxquelles s'ajoutent une légère odeur de tabac et des senteurs de café et d'agrumes douces.

ϟ ÉPOUVANTARD : Un amoncellement de mille-pattes frétillants. Victoire a une sainte horreur des insectes, ils l'effraient et la dégoûtent à tel point qu'elle en perd tous ses moyens.
ϟ ALBUS DUMBLEDORE OU BELLATRIX LESTRANGE ? : Elle s'est toujours tenue à l'écart de ce type de débat, se gardant bien de dévoiler son parti-pris. Victoire considère simplement que ses opinions ne concernent pas nécessairement les autres lorsqu'elles sont d'une telle importance. Peut-être est-ce aussi parce qu'elle n'a pas réellement d'avis forgé sur la question. Elle s'orienterait spontanément vers Dumbledore, mais elle sait parfaitement que la vie n'est pas faite que de noir ou de blanc. Elle serait donc facilement influençable face à qui voudrait lui faire emprunter une voie plus sombre.

ϟ CELUI-QUI-SAIT OU PHILÉAS FOLENGRAIN ? : Là encore, l'indécision est de mise. Philéas Folengrain, grâce à l'autorité émanant de sa fonction au Ministère, paraîtrait plus rassurant. Cependant, qui n'est pas pourvu d'un soupçon de voyeurisme ? Les secrets et les ragots attirent les gens comme des charognards, et malheureusement, Victoire n'échappe pas à la règle. Elle n'éprouve donc aucune forme d'animosité à l'égard de Celui-qui-sait.

ϟ SUCRÉ OU SALÉ ? : Pourquoi devoir toujours se prononcer en faveur d'une idée ou d'une autre. Pourquoi pas les deux ?


ϟ BUT DANS LA VIE : Arrivée à un tel stade de son apprentissage à l'école des sorciers, il est évident que Victoire envisage la suite des événements avec plus d'intérêt qu'un première année. Pour autant, elle ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. Elle n'a absolument aucune idée de ce qu'elle aimerait faire de sa vie, mais l'inquiétude la guette. 
ϟ CE QUI COULE DANS VOS VEINES : Du sang-mêlé, ce qui fait de la principale intéressée une proie facile des Mangemorts. Car, en effet, Victoire ne s'est jamais cachée de ses origines moldues. Elle en tire même une certaine fierté, même si elle est bien consciente que sa situation est la même pour bon nombre d'élèves de Poudlard et de sorciers en général. 
ϟ VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE : Elle possédait un Boursouf lorsqu'elle était enfant. Aujourd'hui, elle possède un chat nommé Satchmo (oui, comme Louis Armstrong). Le pelage du félin ressemble à ce qu'on qualifie communément d'écaille de tortue. Pour ceux ou celles qui y verraient un lien avec son Patronus, rassurez-vous : ce n'est qu'une coïncidence !
ϟ SIGNE PARTICULIER : Malgré son jeune âge, Victoire a un défaut majeur : elle est absolument accro à la nicotine. C'est pourquoi elle s'assure d'avoir toujours des cigarettes à portée de main, pour le plus grand confort de ses camarades. Mis à part cela, elle a sur le corps une cicatrice, au niveau du lobe d'oreille. Elle le doit à un garçon qui lui arracha une boucle d'oreille alors qu'elle refusait d'embrasser un crapaud, il y a de ça une bonne dizaine d'années.


physionomie

ϟ DESCRIPTION PHYSIQUE ; Victoire est le parfait archétype de ce que l'on appelle une girl next-door. Le genre de fille que l'on croise sans vraiment se retourner. Assez petite pour son âge, elle n'en a jamais fait de complexe. Ce fut même plutôt un bon prétexte pour faire accepter aux autres son caractère bien trempé. Du haut de ses seize ans, elle fait parfaitement son âge : ses formes sont assez peu développées, elle a même l'air d'être un peu mince. C'est en tout cas ce que sa mère lui répète à longueur de temps. Ses cheveux sont châtain clair, avec des reflets blonds étincelants. De temps en temps, elle teint sa chevelure d'une nuance plus foncée. D'un physique somme toute banal, elle se différencie cependant par certains de ses aspects. Son côté petite française ne passe pas forcément inaperçu auprès des britanniques. Une allure un brin bourgeoise et cet air faussement négligé lui confèrent une grâce naturelle, qu'elle a su entretenir grâce à la pratique de la danse classique pendant de nombreuses années. Elle se tient toujours droite, quitte à paraître un peu coincée. 


À vrai dire, elle se moque complètement des apparences, même si elle a su construire une partie de son identité grâce à sa manière de se vêtir. Très minimaliste, elle s'habille d'un rien. Et il faut dire qu'étant donné sa carrure, un rien suffit à l'habiller. N'allez cependant pas croire que Victoire se promène nue dans les couloirs du château ! Bien au contraire, elle prend toujours le soin de se couvrir, frileuse par nature. De même, elle ne mettra jamais de décolleté provocant, ni de jupe trop courte. Un côté sainte ni-touche qu'elle assume plutôt bien, quitte à se faire railler par les autres filles de l'école. L'extravagance la met mal à l'aise, c'est pourquoi elle se complait tout à fait dans un style sobre et sans bavure, bien qu'élégant et féminin. Elle agrémente parfois sa tenue d'accessoires fétiches, comme sa capeline de feutre noir, ou encore des bijoux anciens et précieux. Elle éprouve une sainte horreur à l'égard des bijoux fantaisie aux couleurs criardes dont s'affublent certaines de ses camarades. 


D'une peau soignée, Victoire est bien heureuse de ne pas avoir souffert des aléas de l'adolescence. Elle n'a jamais eu d'acné, par exemple. Mais, il faut dire qu'elle prend grand soin de sa peau, qui n'est pourtant ni sensible, ni ne requiert aucun soin particulier. Le teint légèrement hâlé, elle bronze assez facilement, mais peu. Elle se maquille de manière assez discrète, bien que sophistiquée. Du font de teint, un trait d'eye-liner noir et une couche de mascara suffisent à sa routine quotidienne, auquel elle ajoute un peu de baume à lèvres incolore. Elle se coiffe rarement, excepté en certaines occasions, ou encore lorsqu'elle s'apprête à exercer une activité physique. Dans ces cas-là, ses cheveux seront souvent relevés pour former un chignon, agrémenté ou non de quelques tresses.




psychologie

ϟ AIME : Satchmo  les endroits cachés du château • se balader au crépuscule  les cours d'Histoire de la magie, qui l'inspirent • les livres anciens de la bibliothèque  les joueurs de son équipe de Quidditch  l'odeur de sa Salle Commune  les sorties à Pré-au-Lard  observer les gens  Mary-Ann • la danse classique  les cigarettes.


ϟ N'AIME PAS : Que son père ne lui ai jamais écrit • les moqueries dont elle fait l'objet  les cours de vol sur balai  l'intolérance  l'hypocrisie  la condescendance  le café  les chocogrenouilles  les insectes  qu'on souligne ses défauts  les échecs, même magiques  la stupidité.

ϟ DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE ; Sous ses airs de petite fille sage, Victoire est une grande-gueule, et pas des moindres. Sa carrure de femme-enfant fut, disions-nous, un bon prétexte pour faire accepter aux autres son tempérament de feu. D'une grande détermination, elle aime aller au fond des choses et trouver des solutions aux problèmes qui surgissent dans sa vie. Le genre à ne pas laisser une situation la dépasser, vous voyez le tableau ? Un peu control freak sur les bords, elle n'hésite pas à sacrifier les volontés et les envies des autres pour sécuriser sa zone de confort. Très intelligente, elle s'en rend bien évidemment compte et tente de s'en servir pour se démarquer, quitte à passer pour une petite intello, voire une mademoiselle je-sais-tout. Une attitude qui tend à agacer bon nombre de ses camarades de classe, même si certains sont arrivés à en faire abstraction et se sont liés d'amitié avec elle. Victoire est d'ailleurs une amie loyale, sur laquelle on peut compter. Elle est dans l'empathie la plus totale, la plupart du temps, et ne se posera pas mille questions si l'un de ses amis a besoin d'elle. Assez perspicace, elle a développé un sens aigu de l'observation et peut remarquer n'importe quel détail. 


Bien que du genre à l'ouvrir, elle ne se prononce qu'après avoir bien réfléchi sa prise de parole. Ses mots sont choisis, pesés, très consciencieusement. C'est-à-dire qu'elle sera blessante si elle a décidé de l'être. Et, sang-chaud comme elle est, cela peut facilement arriver. Cependant, elle n'en sera que plus douce par la suite, si elle décide de se faire pardonner. Et là, elle mettra tout en oeuvre pour y arriver. Victoire est comme ça : elle peut déplacer des montagnes. Un mental fort et de nature plutôt altruiste, elle peut cependant avoir du mal à reconnaître ses torts. Un peu sauvage, elle n'accorde sa confiance qu'après avoir soumis son entourage à l'épreuve du feu. Elle peut aussi se montrer très susceptible et, de fait, laisser la mauvaise foi s'emparer de sa capacité de jugement. De plus, Victoire est assez maladroite : on ne peut lui confier que les secrets les plus importants. Si un ami lui parle du dernier ragot en date à ne surtout pas répéter, vous pouvez être sûr à mille pour cent qu'elle fera la gaffe de le révéler, le plus souvent involontairement. 


Enfin, accéder à son univers est un privilège rare, qui doit être mérité. Elle ne sera jamais réfractaire à une nouvelle rencontre, mais Victoire sait très bien cloisonner ses relations avec les gens. Seules quelques personnes détiennent la possibilité de savoir ce qui se trame dans sa tête. Très peu arrivent à cerner sa personnalité, mais il faut aussi dire que peu essaient de savoir qui elle est. Son côté sage et sa réserve lui attirent de nombreuses railleries de la part de ses camarades, et peu sont ceux qui la défendent. C'est pourquoi elle cherche parfois une échappatoire dans la Forêt Interdite ou dans certains lieux peu fréquentés du château, où elle se retrouve de temps en temps seule, avec elle-même.



histoire

Nous sommes à Versailles, en 1990. Sur les pavés d'une rue piétonne résonne le bruit de petits pas. En regardant au loin, on aperçoit une fillette, sautillant au bras de son père. D'allure un peu mince, ses jambes de sauterelle recouvertes d'un collant en plumetis d'un blanc immaculé, elle porte ce jour-là une robe de couleur ivoire, impeccable elle-aussi. Ses cheveux sont relevés par quelques épinglent et se laissent dégringoler sur ses frêles épaules. Ses pieds minuscules sont chaussés de souliers richelieux vernis, blancs également. À chacune de ses oreilles sont accrochés de petites boucles d'or rose, en forme de tortue. 

C'était un beau dimanche de printemps et Victoire, alors âgée de huit ans, sautillait au bras de son père. Chaque dernier jour de la semaine, celui-ci emmenait immanquablement sa petite fille au marché de Versailles, réputé pour être l'un des plus beaux marchés des environs. Les étalages faisaient briller les yeux de la fillette, qui parcourait les sacs d'épices, les confiseries, ou encore les cageots de fruits et de légumes avec l'eau à la bouche. Depuis toute petite, son père l'avait éduquée à reconnaître les goûts, à s'émerveiller de toutes les saveurs. Et pour cause. Monsieur Évariste Béjart, est un Moldu ainsi qu'un talentueux cuisinier, officiant dans les cuisines de l'un des restaurants gastronomiques les plus réputés de la ville. Et chaque dimanche, il emmenait sa fille au marché afin qu'elle participe aux achats destinés aux repas du jour. Avec beaucoup d'attention, Victoire choisissait les fruits et les légumes comme son père le lui avait appris. Une fois le panier plein, Évariste avait l'habitude de se rendre au café, afin de laisser sa fille jouer quelques instants avec les autres enfants. En effet, il n'était pas rare que la fillette rencontre quelques uns de ses camarades de classe sur la place du marché. Ce jour-là, ce fut Marius, une petite tête blonde qu'elle côtoyait sur les bancs de l'école, qu'elle reconnut. 

Les deux enfants adoraient jouer à chat, à tel point que cela pouvait parfois les éloigner de leurs parents. Ils s'échappaient parfois jusqu'à un petit parc, toujours à portée de vue, où l'herbe verte et les arbres en pleine croissance constituaient un superbe terrain de jeux. "Tu ne m'attraperas pas ! Tu ne m'auras jamais si tu continues à marcher. Allez, cours !" scandait Marius en cavalant comme un fou parmi les fourrés. La petite Victoire courait à grandes enjambées, avec autant de grâce qu'une biche. Elle parvint à rattraper son ami, qui s'était caché derrière un buisson. Les mains du garçon recouvraient quelque chose qui se trouvait au sol. L'air malicieux et l'oeil rieur, il dit à son amie "Bien joué ! Mais maintenant, il faut que tu relèves un défi. Embrasse cette grenouille, sinon je dirai à tout le monde que tu n'es qu'une froussarde !" et il découvrit le batracien avec suffisamment de précautions pour qu'il ne s'échappe pas. Victoire grimaça. "C'est non ! Jamais je n'embrasserai cette grenouille visqueuse, elle me dégoûte !" mais Marius ne l'entendait pas ainsi. Coincée contre le buisson, Victoire voyait la bestiole venir de plus en plus près d'elle. Elle criait en pensant que Marius allait s'arrêter, et les parents des deux enfants étaient bien trop éloignés pour les entendre se chamailler. 

C'est alors qu'une chose étrange survint. Les yeux plissés, les sourcils froncés, la fillette ne se rendit pas compte tout de suite de ce qu'il venait de se passer. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, Marius se débattait et ne parvenait pas à se débarrasser de la grenouille. "Elle est collée ! Elle est collée !" hurlait-il. "C'est toi qui l'as collée à ma main, qu'est-ce que tu as fait ?! Maman !" Marius tomba en sanglots. Victoire, ne comprenant pas, lui assura qu'elle n'avait rien fait. "Menteuse !" rétorqua-t-il. "Tu n'es qu'une sale menteuse !" furieux, il s'approcha de la fillette et, avec son autre main valide, tenta de lui tirer les cheveux. Au lieu de cela, il agrippa son oreille et tira sur le lobe. La boucle d'oreille ne résista pas longtemps, et un filet de sang s'écoula le long du cou de la petite fille. Les larmes lui montèrent aux yeux, elle ne put les réprimer, pas plus que les cris de douleur. Les parents accoururent, alertés par les marchands. Lorsque Marius raconta son histoire, personne n'y crut, bien évidemment. Évariste Béjart, étant un Moldu, n'aurait pas su expliquer ce qui venait de se passer... Pourtant, Marius n'adressa plus jamais la parole à son amie d'autrefois.

Ce n'est qu'en rentrant à la maison, une belle demeure mansardée entourée d'un petit parc paysagé, que l'on comprit ce qui s'était produit dans la matinée. Évariste avait tout raconté à son épouse, avec l'aide de la fillette, dont l'oreille avait été soignée depuis. Madame Béjart ne parut pas surprise. Elle avait même une lueur au fond des yeux, qui indiquait qu'elle détenait l'explication de tous ces événements étranges. Son mari lui lança un regard interrogateur. "Héloïse, qu'y a-t-il ? J'ai l'impression que tu sais quelque chose !" Elle paraissait confuse et, bien que souriante comme à son habitude, l'inquiétude se lisait sur son visage. "Écoute" lui répondit-elle après une longue minute de silence. "Il y a une chose dont il faut que nous parlions. Rose, il faudrait que tu montes à l'étage." La fillette, obéissante, s'exécuta sans histoires, encore déboussolée par les événements. Quand sa mère l'appelait Rose, il y avait du grabuge dans l'air.

Au fur et à mesure qu'elle gravissait silencieusement les escaliers, elle entendit le ton monter dans le salon qu'elle venait de quitter. Quelques minutes plus tard, des cris et des hurlements brisaient le calme habituel du foyer. Elle n'avait jamais entendu ses parents se disputer auparavant. Restée sur le palier, elle s'assit, les genoux remontés contre son menton. Elle ne comprit pas grand chose à l'altercation qui se déroulait en bas. Seuls quelques mots lui parvinrent à l'oreille. "Sorcière", "mensonges", "trahison"... Il ne fallut pas longtemps avant qu'elle reconstitue les pièces du puzzle. Elle s'était toujours trouvée spéciale. Des événements de ce genre étaient déjà survenus sans qu'elle n'en parle jamais, ni à ses parents, ni à personne d'autre, de peur qu'on la prenne pour une folle à lier. Maintenant, la vérité éclatait au jour et au visage de ceux qu'elle aimait plus que tout. Sorcière, elle ? Était-ce seulement possible ?




À Poudlard, le 1er septembre 1993.
Ma chère maman,


Je t'envoie mon tout premier hibou depuis la volière de l'école. Je viens d'arriver. Le voyage à bord du train s'est bien passé, même si personne n'est venu me tenir compagnie. J'étais toute seule dans mon compartiment, mais peu importe : cela m'a permis de me reposer un peu. Poudlard est vraiment comme tu me l'avais décrit. J'ai hâte d'en découvrir les secrets, même si les règles de l'école m'interdisent d'aller à certains endroits. C'est drôle, tu sais, en arrivant, j'ai eu l'impression d'être comme les autres. Pour une fois ! J'espère que ça continuera comme ça. 


Ma cérémonie de Répartition s'est très bien passée. Il y avait tellement de monde dans la Grande Salle. Plein de visages, et des centaines de paire d'yeux étaient braqués sur moi lorsque l'on m'a coiffée du Choixpeau. D'ailleurs, il m'a envoyée à Serdaigle. Je ne sais pas si c'est une bonne chose, mais tout le monde autour de moi dit que j'ai échappé au pire en n'allant pas à Serpentard. Pourtant, ils ne m'ont pas l'air si méchants. Je ne sais même pas dans quelle maison tu étais. Tu me le diras, un jour ? Peut-être lorsque je reviendrai pour les vacances de Noël... Nous verrons.


En tout cas, les élèves de ma maison ont été très accueillants avec moi. Je me suis même fait une nouvelle amie. Elle s'appelle Mary-Ann, et elle est vraiment très gentille. On partage le même dortoir, alors j'espère que les préfets nous laisseront faire les folles de temps en temps... C'est comme une soirée pyjama, tous les soirs de la semaine. Tu imagines comme ça peut me rendre heureuse ! J'ai rangé toutes mes affaires et préparé mes cahiers et mes manuels pour les cours de demain. D'après mon emploi du temps, le premier cours sera un cours de Sortilèges. J'espère que ce sera intéressant. J'ai hâte d'utiliser ma baguette, elle était restée dans la boîte depuis notre sortie au Chemin de Traverse !


J'espère que tout se passe bien à la maison. As-tu des nouvelles de papa ? Il n'est pas venu me voir avant mon départ pour l'école... Ça me rend un peu triste de ne le voir que si peu souvent. J'aimerais bien qu'il m'envoie une lettre de temps en temps. Je sais que vous ne vous entendez plus très bien, mais est-ce que tu pourrais lui passer le mot ? En revanche, je ne sais pas s'il s'est jamais servi d'un hibou pour poster son courrier. J'espère que cela ne le mettra pas en colère. Peut-être que ce n'est pas une bonne idée, après tout.


Je t'enverrai une autre lettre très bientôt. En attendant, prends soin de toi.
Je t'embrasse.


V.





Dès son arrivée à Poudlard, Victoire se sentit de mieux en mieux. Elle évoluait parmi ses semblables, et personne ne jugeait plus de sa différence. Bien entendu, elle étudiait très sérieusement, et se révélait être un élément moteur de sa classe dans beaucoup de matières. Il n'y en avait qu'une où elle n'était pas vraiment à l'aise : les cours de vol. Elle maîtrisait assez mal son balai, et, malgré une pratique intense de la danse classique qui aurait du lui conférer un certain équilibre, elle ne se sentait vraiment pas dans son élément. Elle avait cependant appris à aimer le Quidditch et était même devenue une fervente supportrice de l'équipe de sa maison. D'ailleurs, comme beaucoup d'autres jeunes filles de son âge, les joueurs ne la laissaient pas indifférente et lui inspiraient une certaine admiration. De temps en temps, son amie Mary-Ann - dont elle était devenue inséparable - et elle assistaient aux entraînements, rien que pour regarder les voltigeurs, pendant de longues heures. 


Les années se sont écoulées sans histoires jusqu'à aujourd'hui. Maintenant en sixième année, Victoire n'a toujours pas vaincu sa peur des balais volants, mais la petite fille d'autrefois s'est changée en une ravissante adolescente. Toujours brillante en cours, elle s'applique jour après jour à devenir une talentueuse sorcière. Un peu à l'écart des autres, ses amis sont rares. Et aucun garçon n'a encore tenté de l'approcher. Peut-être au bal de Noël de cette année, se dit-elle dans un coin de sa tête. Peu importe, cela prendra le temps qu'il faudra. Elle n'est pas pressée. Les filles de sa classe se moquent d'elle, mais peu lui importe. De toutes manières, il en faut peu pour que ces langues de vipères se mettent à jaser. Elle encaisse les remarques, mais ne cesse de se dire qu'elle répliquera à la longue. Encore timide, elle a du mal à se faire accepter des autres. Seule Mary-Ann et quelques autres ont bien voulu l'intégrer à leur cercle d'amis. Toute cette histoire dépeint un tableau en nuances de gris, où subsistent encore quelques zones trop sombres.





À Poudlard, le 13 mai 1997.
Cher Papa,


Ça fait maintenant plus de dix ans que tu ne m'as pas donné de nouvelles. J'espère que tout va bien pour toi. Souvent, je me demande ce que tu deviens. Si tu travailles encore au restaurant, si tu vas voir maman quelques fois, ou si tu nous a complètement oubliées, elle et moi. Tu sais, je ne la vois plus beaucoup, mais je sais qu'elle se sent seule depuis que tu es parti. Elle aurait sans doute espéré que tu reviennes, que tu comprennes... Qu'on ne peut rien y faire. Peut-être que c'est trop difficile. Je n'en sais rien. Ce que je sais, en revanche, c'est que les dimanches au marché me manquent. Que tu me manques, tout court. 


En ce qui me concerne, je suis devenue grande. Je travaille bien à l'école, parce que toi et maman m'avez toujours dit que les études comptaient plus que tout le reste. J'espère qu'un jour tu me demanderas de te montrer ce que j'ai appris dans cette école qui est devenue comme une seconde maison. Là-bas, je me retrouve parmi les miens. Si tu prenais la peine de les connaître, tu te rendrais compte qu'ils ne sont pas si différents de toi. Que je ne suis pas si différente de toi. Je pensais que c'était évident à tes yeux. J'avais sans doute tort. 


Aujourd'hui, c'est mon anniversaire. Je fête mes seize ans, et je ne pourrai pas les célébrer avec mon père. Écris-moi, un jour, si tu as le temps. J'attendrai aussi longtemps qu'il le faudra. 


Je pense fort à toi.
V.



hrp

ϟ COMMENT NOUS AS-TU DÉCOUVERT ? Google.

ϟ LE NOM DE LA PERSONNE SUR TON AVATAR ; Suki Waterhouse.

ϟ QUE PENSES-TU DU FORUM ? Je le trouve vraiment super, j'ai hâte de commencer à RP avec tout ce petit monde qui m'a l'air bien adorable :3

ϟ AS-TU LU/VU TOUS LES HARRY POTTER ? Vous parlez à une fan inconditionnelle, les gars !

ϟ SUR COMBIEN D'AUTRES RP ES-TU INSCRIT SANS COMPTER CELUI-CI ? Aucun. Vous êtes mon unique amour.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 36
ϟ FONCTION : Psychologue scolaire ; Fantôme en déni ; Ex-Serdaigle.
ϟ AVATAR : Hugh Dancy
https://redcdn.net/hpimg11/pics/256635tumblrmo8pqsLzd81r0jkkko2r1250.gif

ϟ LIENS : You won't like me when I'm psychoanalyzed.
Therapy doesn't work on me.

rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat.
MessageSujet : Re: rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat. Lun 26 Jan 2015 - 3:04

    Une serdaigle ! ENFIN. Le début de cette fiche est très original et bien écrit, j'ai super hâte de lire la suite. Et elle a raison, les milles pattes, chenilles processionnaires et les perces-oreilles c'est un CAUCHEMAR d'enfant. è_é. BIENVENUUE !

_________________
Rudolph with your nose so bright,
Won't you guide my sleigh tonight ?

« Rudolph the Red-Nosed Reindeer
Had a very shiny nose
And if you ever saw it
You would even say it glows
•• .unbreakable »
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
avatar

: Look at all the fucks I give.

ϟ ÂGE : 32
ϟ FONCTION : Directeur des Serpentards, professeur pratique de DCFM, tireur d'élite de baguette magique, membre de l'Ordre, BAMF.
ϟ AVATAR : Matthew Gray Gubler
ϟ ABSENCE ? : Activité principalement le week-end pour cause de Terminale sauvage /o/



ϟ LIENS : It'll be alright
We may make it through the war
If we make it through the night

rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat.
MessageSujet : Re: rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat. Lun 26 Jan 2015 - 17:58

    Bienvenue parmi nous ♥ Le début de la fiche est effectivement prometteur, donc bon courage pour la suite ! Si tu as besoin d'un truc, n'hésite pas à prendre contacte avec le staff. soinlovewithacat

_________________

Your doctor put you on milk, cream and alcohol ; he told you that's why you can't sleep at night — from nerves, so bad, yeah
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ FONCTION : Travaille au ministère de la magie (département de la justice magique)
ϟ AVATAR : Lily Collins.


ϟ LIENS : fiche de liens & présentation

mes rps: avec farrell et avec aramis

rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat.
MessageSujet : Re: rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat. Lun 26 Jan 2015 - 18:48

La sublime Suki ♥ Bienvenue parmi nous, amuse toi bien ici !

_________________
maya annalize holmes
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. © by anaëlle.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : étudiante — 6ème année
ϟ AVATAR : Suki Waterhouse


ϟ LIENS : www liens
www présentation

rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat.
MessageSujet : Re: rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat. Mar 27 Jan 2015 - 22:11

Merci beaucoup pour vos petits messages. Vous êtes bien mignons 
J'ai hâte de RP avec vous, les copains !
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 36
ϟ FONCTION : Psychologue scolaire ; Fantôme en déni ; Ex-Serdaigle.
ϟ AVATAR : Hugh Dancy
https://redcdn.net/hpimg11/pics/256635tumblrmo8pqsLzd81r0jkkko2r1250.gif

ϟ LIENS : You won't like me when I'm psychoanalyzed.
Therapy doesn't work on me.

rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat.
MessageSujet : Re: rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat. Mar 27 Jan 2015 - 23:32


    Awwh, elle est toute douce et émouvante cette petite. C'est avec grand plaisir que je valide cette fiche, j'aime beaucoup son histoire qui est super originale sans tomber dans le gros drama malgré des événements un peu tristes. ♥ J'espère que tu feras un prédéfini de son père, on a déjà un club des parents indignes par ici sur Legi. /pan. (Elle pourra devenir amie avec Emma et Woody comme ça)(et pour le balai avec Oz le prof de vol. Bref, sois la bienvenue !

_________________
Rudolph with your nose so bright,
Won't you guide my sleigh tonight ?

« Rudolph the Red-Nosed Reindeer
Had a very shiny nose
And if you ever saw it
You would even say it glows
•• .unbreakable »
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
avatar

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : étudiante — 6ème année
ϟ AVATAR : Suki Waterhouse


ϟ LIENS : www liens
www présentation

rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat.
MessageSujet : Re: rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat. Mer 28 Jan 2015 - 9:42

Merciiiiii 
Pour les prédéfinis, pas de problème. J'ai un petit catalogue en tête :3
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat.
MessageSujet : Re: rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat. Mer 25 Fév 2015 - 17:38


Et bien ! Victoire est un personnage vraiment intéressant ! J'ai bien aimé le fait qu'elle ait des incertitudes sur son avenir, que ce soit une fille qui se pose plein de questions ou au contraire qui ne s'en posent pas parce qu'elle est jeune tout simplement. Le fait qu'elle est un caractère affirmé promet de belles surprises en rp. J'avoue avoir eu envie de tirer les oreilles à Marius, et j'ai trouvé ça triste que son père s'en aille. Je croise les doigts pour qu'ils aient une fin heureuse.

Contenu sponsorisé


rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat.
MessageSujet : Re: rose victoire béjart ♠ when you can't make them see the light, make them feel the heat.

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: La Bible du Forum :: Choixpeau Magique :: Présentation du personnage :: Présentations validées-