Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

: Science has not yet taught us if madness is or is not the sublimity of the intelligence.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Ancien élève de Serpentard, ancien Langue-de-Plomb, Mangemort en fuite
ϟ AVATAR : Godfrey Gao
Freak Out Team

ϟ LIENS : From childhood's hour I have not been. As others were, I have not seen. As others saw, I could not awaken. My heart to joy at the same tone. And all I loved, I loved alone.

And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos]
MessageSujet : And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos] Lun 23 Fév 2015 - 22:18

I'm not gonna lie to you

It isn't gonna be easy

Il attend, Lichuan. Patiemment, obstinément. Vigie attentive et concentrée —une silhouette immobile, naufragé indolent au milieu de la tempête, le monde continue de tourner inlassablement autour de lui tandis qu'il se contente d'attendre.

Les yeux ancrés à ses mains avec une fixité troublante, il se demande vaguement depuis combien de temps il reste planté là, bêtement, naïvement ; depuis combien de temps il guette l'arrivée de cette silhouette familière, aimée, depuis la terrasse d'un restaurant bruyant, si bruyant qu'il se sent presque dépaysé. Mais la cacophonie sourde des conversations ne l'atteint pas et ces illustres anonymes animés par un mouvement de vie flou ne lui inspirent qu'un sentiment de triste indifférence. Statue de sel, comme figé dans l'attente, le regard perdu dans les volutes de mousse qui flottent à la surface de son café, il fait distraitement rouler son dé sur la nappe à carreaux. Il y a des rires et des plaintes autour de lui mais il ne daigne pas y prêter la moindre attention.
Lichuan attend.
Aloysius se souvient.

    « Maman, pourquoi tu ne m'as jamais dit que ma tante avait épousé un Moldu ?
    J'avais oublié. Ce n'était pas important jusqu'à aujourd'hui.
    Ce n'était pas important parce que c'est un Moldu ?
    Bien sûr que non, Al, qu'est-ce que tu vas chercher là ?
    »


Lichuan ne bouge pas ; il est assis à la terrasse d'un café anonyme et surtout moldu. La pièce vient de commencer, le décor possède une allure terriblement banale, lui-même a revêtu des atours inhabituellement sobre ; nul ne le remarque. Il attend la venue de sa chère cousine, joli pléonasme pour résumer leur lien de parenté aussi complexe que les alliances qu'ont forgés les Whitelaw au fil du temps, comme on se force à ne pas penser à la fin prévisible d'un triste bouquin. Elle doit me haïr à présent, songe-t-il soudainement et cette pensée lui arrache un sourire amer. Pensif, il boit lentement une gorgée de son café —cela ne vaut pas le thé de sa mère. Je dois la dégoûter. Je lui ai exposé cette infime parcelle de mon âme qui a été souillé par les serments funestes des Mangemorts, l'appel de la Marque qui détruit tout le reste, et rien que cette sombre vision suffirait à décourager les plus déterminés. Elle me déteste, c'est certain —comment lui en vouloir ?

Malgré lui, malgré tous ses efforts pour se forcer à croire qu'il s'en moque, il espère secrètement qu'elle le déteste ; la haine sera le plus efficace des remparts entre elle et ce monde étrange où elle n'obtient plus que le statut de cible. La haine la protégera et, même si cela signifie l'éloignement, même si cela signifie que Lichuan doit perdre la seule famille qu'il lui reste, l'idée lui paraît presque raisonnable.
Après avoir tué son père de chagrin, après avoir expérimenté la honte et le déshonneur lié au reniement, il ne souhaite pas mener une cousine jusqu'à sa perte. Qui entraîner dans ma chute ? pense-t-il distraitement et la réponse lui apparaît, subite, franche, comme une évidence : pas Kendra.

Pas elle, je vous en prie, je ferais ce qu'il faut, mais pas elle. La famille, c'est sacré, elle est tout ce qu'il me reste, alors pas elle. Prenez ce que vous voulez, je vous donnerais ce que vous réclamez, même les pires folies, si vous la laissez tranquille, si vous la laissez en paix. En vie.

Un mouvement attira soudain son attention ; Lichuan releva les yeux. Reconnut la présence familière, les gestes vifs et désordonnés, la lueur au fond du regard sombre. Sans même qu'il puisse se retenir, sans même songer que cela pourrait être mal interprété, il sourit. Son attente prit fin à la seconde précise où ses yeux, indéchiffrables, croisèrent ceux, flamboyants, de Kendra Austen. Elle était là, elle était venue. Il ne savait pas s'il devait se réjouir ou s'affoler —si elle était venue, cela voulait-il dire qu'elle ne le détestait pas ? Cela voulait-il dire qu'elle se mettait consciemment en danger ?

Alors il se contenta de souffler, l'invitant d'un geste faussement désinvolte : « Installe-toi. Tu veux que je te commande quelque chose ? » Les paroles sont d'une banalité presque affligeante mais il ne faut pas être aveugle pour deviner le véritable sens de ces quelques phrases. Je ne t'attendais plus. Je ne sais même pas si cela doit m'enchanter ou m'effrayer. Je t'ai dit de me haïr, Kendra. Tu ne vois donc pas ce monstre que je suis devenu ?
Mais je suis content que tu sois là.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: I'm a wanderess, I'm a one night stand; don't belong to no city, don't belong to no man - I'm the violence in the pouring rain, I'm a hurricane.

ϟ ÂGE : 26
ϟ FONCTION : Journaliste politique à la Gazette du Sorcier.
ϟ AVATAR : Amira Ahmed


ϟ LIENS : I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I’ve loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me.

And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos]
MessageSujet : Re: And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos] Lun 23 Fév 2015 - 23:41

Just a little insight won't make this right
lichuan . kendra
Kendra se surprends : elle est partie de son boulot en avance ce jour-là, elle laisse passer un métro, puis deux, regarde la foule qui se presse. Elle est en colère, elle est déçue, elle est choquée, elle a encore dû mal à réaliser la vérité qui lui est tombé dessus sans prévenir. Elle n'a même pas réussi à noyer toutes ses pensées dans le boulot, le café.
Lichuan, son cousin, mangemort. C'est peut-être pour ça qu'elle s'est finalement décidé à aller le voir – alors qu'elle était persuadée qu'elle n'irait pas. Il a le culot de proposer qu'ils se voient ! Mais la colère de Kendra s'est refroidie, la colère de Kendra s'est calmée, a laissé place à une incompréhension, une seule question : Pourquoi?

La jeune femme monte finalement dans le métro, laissant les dernières hésitations sur le quai. Quatre arrêts, et elle sera face à lui, son modèle, ses souvenirs d'enfance, celui qu'elle regarde toujours avec tant d'admiration. Admiration qui laisse maintenant un goût amer dans sa bouche. Kendra se balance, trépigne, regarde passer les arrêts. Deux arrêts. Deux tout petits arrêts et elle aura droit à toutes les explications, ou peut-être un accueil froid. Ou peut-être pire, qui sait, il l'a si bien dis, la haine est l'option la plus sécurisante pour elle. Si elle le haïssait, oui, tout sera plus simple. Mais Kendra observe en elle et ne trouve pas de haine, ou peut-être un tout petit peu, enfouie. Mais pas assez pour l'empêcher d'aller le voir, visiblement.

Arrivée. Kendra descends de la rame, remonte son sac sur son épaule et avance à grandes enjambées vers le restaurant moldu. Elle serre les doigts sur la lanière de son sac, et déjà elle le voit, planté là, de loin. Son estomac se serre, et pourtant Kendra ne peut pas s'empêcher de le regarder comme avant – il n'a pas changé, il n'est pas devenu le diable, il est toujours le même, ce n'est pas une surprise. Elle a presque envie de sourire en le voyant sourire aussi quand elle s'approche de lui, le coin de ses lèvres frémissent et hésitent. Et il parle, toujours avec cet air désinvolte sans lequel Lichuan ne serait pas Lichuan. Sa main lâche la lanière de son sac, Kendra se détends.

La claque résonne dans l'air – les gens vont peut-être bien se retourner, mais ce sont des moldus, personne ne connait Lichuan ici. Et même, tant pis, c'est le cadet de ses soucis à la seconde où sa main heurte la joue de Lichuan. Kendra inspire, laisse tomber sa main et s'assoit. La claque n'a pas apaisé ses sentiments, n'a pas mis ses idées en place, n'a donné aucune explication, mais elle se sent soulagée.

« C'était pour n'avoir rien dis avant. Je prendrais un café. » Alignés dans les secondes, les deux phrases détonnent . Mais Kendra sous-entends beaucoup en deux phrases. Qu'elle est blessée, qu'elle lui en veux beaucoup, mais elle est quand bien même là, qu'elle est venue.

La jeune femme s'appuie contre le dossier de la chaise, elle l'observe, tentant de trouver la moindre once d'explication en un regard, un geste. Finalement, pose ses coudes sur la table, fiche son regard noir dans le sien. Quel secret cache tu encore, Lichuan ? Qu'est-ce que tu ne lui dis pas ? Kendra s'inquiète, pour lui, pour elle aussi, au fond.

« Tu vas bien ? – les mots s'échappent de sa bouche, même si elle lui en veut, elle veut savoir, Kendra n'arrive encore pas à choisir. - Je sais que tu m'as déjà dis beaucoup dans ta lettre. Tu comptais attendre quoi pour me l’annoncer ? Que je devienne officiellement une cible? » Il y a des reproches dans la voix de Kendra, elle a la voix qui tremble un peu, mais son regard reste ferme.

Code by Silver Lungs

_________________
you were the one next to me.
© .bizzle
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Science has not yet taught us if madness is or is not the sublimity of the intelligence.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Ancien élève de Serpentard, ancien Langue-de-Plomb, Mangemort en fuite
ϟ AVATAR : Godfrey Gao
Freak Out Team

ϟ LIENS : From childhood's hour I have not been. As others were, I have not seen. As others saw, I could not awaken. My heart to joy at the same tone. And all I loved, I loved alone.

And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos]
MessageSujet : Re: And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos] Mer 25 Fév 2015 - 12:28

I'm not gonna lie to you

It isn't gonna be easy

Kendra lui accorda à peine le temps de réaliser ; déjà, sa main s'abattit avec une spontanéité effrayante sur sa joue. Lichuan ne fit pas mine de broncher, de se soustraire au coup. Lorsque Kendra eut achevé son geste rageur, presque cathartique, il eut ce réflexe idiot, celui de tendre l'autre joue, parce qu'il devinait confusément que cela avait le don de l'apaiser. Mais la jeune fille se contenta de se laisser tomber sur sa chaise et Lichuan, acceptant le reproche amer avec une apparente sérénité, interrompit un serveur dans sa course d'une main nonchalante afin de lui commander un second café. Il préféra faire semblant d'ignorer le regard légèrement dubitatif de ce dernier face à la marque rouge qui commençait à s'étendre sur son visage et, résistant à l'envie de lui glisser une remarque ironique au passage —« Elle est très caractérielle, même plus que moi, veillez à ne pas trop la contrarier », par exemple— mais il parvint heureusement à se retenir devant la lueur blessée qui brillait au fond du regard de sa cousine.

L'heure n'était pas aux plaisanteries, aussi innocentes et taquines soient-elles. Croyez-le ou non, mais il en avait douloureusement conscience.

Il l'observa, faussement désintéressé, s'agiter sur sa chaise comme un animal traqué. L'ombre du chasseur planait au-dessus de leurs têtes, menace silencieuse avec laquelle Lichuan a appris à vivre. Le chasseur est presque devenu un vieil ami, à présent. Il arborait sa marque sur son avant-bras, empreinte indélébile dont le monde entier reconnaissait l'existence maintenant. Il était recherché, après tout. D'une voix douce, il répondit à sa question : « Je vais bien, merci. » Et, de manière surprenante, il ne mentait pas. Il allait sincèrement bien, alors que Kendra était assise en face de lui et qu'elle soutenait son regard avec force et volonté, alors qu'elle réclamait une vérité qu'elle n'est pas sûre de supporter mais qu'elle exige d'entendre tout de même. Si courageuse, sa petite cousine. Si attendrissante.

Il n'osa pas lui demander : « Et toi ? » Il lisait la réponse au fond de ses prunelles vives.

La voix de Kendra tremblait un peu lorsqu'elle enchaîne mais son regard demeure le même, déterminé, presque amusant, et Lichuan eut la bonté de ne pas le relever. Lorsqu'elle eut achevé sa tirade, il eut ce réflexe malheureux, celui d'éclater en un rire aussi bref qu'hystérique. C'était tellement évident, pourtant ! Pourquoi devrait-il se fatiguer à répliquer quelque chose, à lui expliquer ? Il la croyait intelligente.
Il la croyait plus perspicace.

« Mais tu es déjà une cible officielle, Kendra. Ton nom est écrit dans le registre des enfants nés de parents moldus du ministère, la SEPPOM possède un dossier entier sur toi et la vie que tu mènes, des noms sont cités, celui de ta mère, de ton père... » Lichuan secoua doucement la tête, comme atterré. « La seule chose que tu peux faire à présent, le seul pouvoir que tu possèdes sur ta propre existence, c'est celui de ne pas te faire remarquer. Et je te connais. » C'est pour ça que la haine était la meilleure option, songea Lichuan.
Il fallait qu'elle le comprenne.

Il s'interrompit brusquement lorsque le serveur arriva à leur hauteur, déposant devant Kendra une tasse de café à l'allure terriblement banale. La prudence certaine du jeune serveur arracha à Lichuan un sourire moqueur. Il ne tarda pas à reprendre la parole lorsque celui-ci s'éloigna enfin d'un pas vif, maladroit.

« Je ne comptais pas te le dire, avoua Lichuan d'une voix tranchante. Ma mère est au courant. C'est pour ça qu'elle refuse de me voir, à présent. On ne s'est pas disputés, comme je te l'ai raconté. Elle m'a renié, Kendra. Pour elle, elle n'a jamais eu de fils. »

Il contempla distraitement les clients installés prés de leur table ; si le bruit de la baffe avait d'abord attiré leur attention, ils prenaient maintenant particulièrement au garde au fait de ne pas trop les fixer. On les effraie donc à ce point ? pensa-t-il, ravi comme un enfant.

« Je me souviens, quand j'étais jeune, commença Lichuan d'une voix étrangement neutre, j'étais persuadé que ma simple présence suffirait à te doter de pouvoirs magiques, tu sais, un peu comme une maladie contagieuse. Peut-être que ta mère et toi n'auraient jamais dû se réfugier chez nous, après tout. »

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: I'm a wanderess, I'm a one night stand; don't belong to no city, don't belong to no man - I'm the violence in the pouring rain, I'm a hurricane.

ϟ ÂGE : 26
ϟ FONCTION : Journaliste politique à la Gazette du Sorcier.
ϟ AVATAR : Amira Ahmed


ϟ LIENS : I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I’ve loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me.

And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos]
MessageSujet : Re: And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos] Mer 25 Fév 2015 - 13:22

Just a little insight won't make this right
lichuan . kendra
C'est étrange, Kendra le réalise bien, cet échange qui semble cordial et serein au premier coup d’œil – si on fait exception de la claque qu'elle a donné à Lichuan – alors que les mots qui sont prononcés sont si sombres, si pesants. D'un œil extérieur, qui penserait, vraiment, que le cœur de Kendra est en train d'être lentement détruit petit à petit ? Tout cela semble trop poli, trop lisse pour être vrai.

Lichuan ne lui demande pas si elle va bien, et tant mieux. Elle n'a pas envie de s'étendre sur elle. Elle se sent presque coupable en voyant la marque rouge qui se dessine sur sa joue, mais la culpabilité se fait vite submergé par le mélange de sentiments qui se bouscule à l'intérieur de Kendra.

Elle sait déjà tout ça, Kendra. Mais l'entendre dire de sa bouche l'ancre encore plus dans sa réalité. Comme pour la sortir de ce faux sentiment de sécurité qu'elle avait. Trop aimable, pense-t-elle. Merci pour le rappel, a-t-elle envie de lui dire.

Kendra quand elle était enfant, trébuchait parfois, s'écorchait les genoux et les mains, mais elle se relevait et serrait les poings, ravalaient les grosses larmes qui menaçaient de couler le long de ses joues de gamine, serrait les dents et disait « non, j'ai pas mal ! » alors qu'il était évident qu'elle souffrait, pour se convaincre elle-même et les plus âgés.
Kendra adulte, à cet instant, sert les poings, serre les dents, il n'y a pas de larmes dans ses yeux mais la mimique est identique. Il y peut-être un nœud dans la gorge, un poids dans l'estomac, mais ses yeux restent secs. Kendra détourne seulement les yeux pour les baisser sur ce café, qui ne lui fait absolument pas envie.Elle en avale pourtant la moitié en une gorgée. Il lui laisse juste un goût amer dans la bouche – ou peut-être est-ce juste les paroles de son cousin qui lui font cet effet, car pour une fois, Kendra écoute attentivement, silencieuse.

« Est-ce qu'il y a des choses que tu m'as dites qui sont vraies, Al ? Que l'on mette les choses au clair directement plutôt que je le découvre petit à petit. » Kendra se sent trahie, Kendra ne comprends pas. Tout le monde savait, sauf elle. Pourquoi la mettre à l'écart ? La protéger ? Elle a presque envie de rire à cette possibilité. « Trop gentil de ta part de m'enrober de mensonges comme ça. »

Kendra contemple le café sombre au fond de la tasse blanche, neutre, et pendant quelque secondes, elle songe à lui envoyer la tasse dessus et s'en aller sans plus en demander. Mais Lichuan reprends, Kendra repose la tasse un peu brusquement. Elle se souvient bien de ces moments où elle ne le lâchait pas d'une semelle – sous prétexte que peut-être, comme ça, elle deviendrait sorcière. Quand elle voit le monde actuel, la situation dans laquelle la mets son statut de naissance, Kendra se dit qu'elle aurait préféré être moldue. Ou Sang-Pur, à son image. Mais non, Kendra est née-moldue. Elle est comme les mangemorts le disent, comme certains sang-purs le disent, une Sang-de-Bourbe, et Kendra n'a jamais rien demandé.

« Sûrement oui, peut-être que tu aurais dû t’abstenir de t'approcher de moi ? Parce que je n'ai jamais demandé à être une Sang-de-Bourbe, ou quelques autres noms vous nous donnez. C'est comme ça peut-être que tu parles de moi aux autres ? Ta née-moldue de cousine doit être plutôt gênante, quand on a des « amis » comme les tiens. » Le visage de Kendra s'orne d'un sourire, un sourire tout sauf joyeux.

La jeune femme se demande si Lichuan a vraiment pensé ça d'elle à un moment de sa vie. Elle termine son café, observe ce visage si familier en face d'elle. « bèn dàn » marmonne-t-elle dans sa langue maternelle, à peine assez audible pour que Lichuan l'entende. Il est le pire des idiots, il lui brise le cœur, leur lien la mets en danger, et Kendra est en colère. Elle lui en veux, mais malgré toute cette colère, malheureusement, elle l'aime bien trop pour le haïr totalement et définitivement, lui et ses mensonges.

« Tu sais que même si je te haïssais, ça ne changerai pas ? Je serais toujours née-moldue, je serais toujours en danger. Ça ne me protégera pas plus. »

L'asiatique joue avec la cuillère, la retourne entre ses doigts. Elle songe à retourner travailler, jusqu'à l'heure la plus tardive. Appeler sa mère, passer du temps avec Automne, voir Joy peut-être. Oublier que le peu de famille qu'elle a est en train de disparaître.

Code by Silver Lungs

_________________
you were the one next to me.
© .bizzle
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Science has not yet taught us if madness is or is not the sublimity of the intelligence.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Ancien élève de Serpentard, ancien Langue-de-Plomb, Mangemort en fuite
ϟ AVATAR : Godfrey Gao
Freak Out Team

ϟ LIENS : From childhood's hour I have not been. As others were, I have not seen. As others saw, I could not awaken. My heart to joy at the same tone. And all I loved, I loved alone.

And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos]
MessageSujet : Re: And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos] Mer 25 Fév 2015 - 16:00

I'm not gonna lie to you

It isn't gonna be easy

Il contemplait distraitement son visage assombri, la lueur aiguisée au fond du regard. Le souvenir de ces années passées à lui raconter des histoires et à la transporter sur son dos à travers toute la maison lui dicte de la prendre dans ses bras, de raffermir l'étreinte alors qu'il lui chuchote doucement, comme pour consoler un enfant : « C'était une mauvaise blague, pardon. Une très mauvaise blague, oui, vraiment. Je suis désolé, je ne le referais plus. » Et il se détacherait lentement d'elle, comme on arrache sa peau à un prisonnier, lui souriant avec indulgence tandis qu'il se dépêcherait d'ajouter : « Je t'aime. » Mais Kendra, elle était adulte, il ne pouvait déjà plus la tromper facilement à présent ; si sa mémoire s'obstinait à la draper de ce voile d'innocence propre aux enfants, sa mémoire était vile. Traîtresse comme un songe de juin.

Cesse donc de vivre dans le passé, et fais face aux conséquences de tes actes. Fais face à la colère légitime de ta chère cousine. Fais face à sa cruelle déception, à son regard chargé d'éclairs et de reproches. Comme ça, Lichuan, peut-être que tu apprendras à grandir.

« Il y a tellement de choses, soupira-t-il, pensif. Tellement de choses que je devrais te dire et nous avons si peu de temps. » Il secoua doucement la tête, but une gorgée de son café. Ses yeux continuaient de scruter la moindre expression de Kendra, le plus petit mouvement qui pourrait trahir ses véritables pensées. Il la regardait comme un affamé contemple son premier morceau de nourriture après des mois passés à errer dans le désert brûlant. « Je répondrais à toutes tes questions, Kendra. C'est pour cette raison, après tout, que je t'ai donné rendez-vous. » Mais serait-elle prête à accepter l'amère vérité ? Secrètement, Lichuan ne savait pas quoi en penser.

L'insulte, Sang-de-Bourbe, assénée avec une rancœur inhabituelle dans la bouche de sa cousine arracha une grimace dépitée à Lichuan. « Tu te trompes. Ce n'est pas ainsi que je t’appelle car je n'évoque pas notre lien de parenté devant eux, Kendra. Jamais. Tu n'existes pas. Tu es une tâche dans l'arbre généalogique, une erreur de parcours. Une moins-que-rien. » C'est ce que je suis censé leur faire croire, et croire moi-même.
Alors, dis-moi, ma petite cousine aux mots toujours si acérés, pourquoi je n'y arrive pas ? Pourquoi ton image se superpose-t-elle aux sentiments les plus bons, les plus
inutiles ?
Mais cela, il n'osa pas le dire. Son sourire vide lui écorchait l'âme.

« Oui, murmura-t-il doucement en lisant sur ses lèvres l'insulte en taïwanais. Oui, c'est ce que je suis —et bien plus encore, même. Je suis tout ce que tu veux, Kendra, si ça peut te soulager. » L'invitation était explicite.

Sa cuillère tanguait dangereusement au bout de ses doigts. Les yeux ancrés à ce simple mouvement avec une fixité troublante, la seule chose que fut capable d'articuler Lichuan se résuma à un bête : « Es tut mir sehr Leid. »

Je suis vraiment désolé.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: I'm a wanderess, I'm a one night stand; don't belong to no city, don't belong to no man - I'm the violence in the pouring rain, I'm a hurricane.

ϟ ÂGE : 26
ϟ FONCTION : Journaliste politique à la Gazette du Sorcier.
ϟ AVATAR : Amira Ahmed


ϟ LIENS : I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I’ve loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me.

And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos]
MessageSujet : Re: And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos] Mer 25 Fév 2015 - 17:32

Just a little insight won't make this right
lichuan . kendra
Des questions, Kendra en a des tas. Qu'est-ce qui t'as poussé vers eux ? Pourquoi, conscient que moi, ta cousine, était née-moldue, t'es tu laissé embrigader là-dedans ? Pourquoi, toujours pourquoi. Mais Kendra reste silencieuse, elle veut tout les éléments mais est incapable de formuler une question cohérente. Kendra voudrait se détacher émotivement de toute cette situation, prendre du recul, ne voir ça comme un simple événement qu'elle devrait rapporter pour un journal. Comprendre, ne pas se laisser aveugler par ses émotions. Mais Kendra en est incapable. Elle aimerait que Lichuan puisse comprendre en un regard tout ce qu'elle voudrait savoir ; qu'il puisse répondre à ses questions muettes sans qu'elle n'aie besoin de les prononcer.

« C'est vrai. J'avais oublié. Heureusement que tu es là pour me le rappeler ! Désolée d'avoir sali le si précieux arbre généalogique des Whitelaw. » Kendra est un animal blessé qui sort griffes et crocs dans une dernière tentative de s'éloigner de ce qui la blesse. Mais elle ne pense pas un mot – sauf peut-être qu'elle est désolée. Comme si c'était de sa faute, si elle était née des mauvais parents, dans la mauvaise famille, au mauvais moment. Kendra se demande ce qu'elle a fait de travers, à quel moment, pour être considérée comme une telle erreur, une telle honte. Mais si les mots se gravent quelque part dans un coin de sa tête, elle se contente de ciller.

Mais l'insulte lâchée à mi-voix n'a aucun effet. Même si elle inonde Lichuan d'un torrent d'insultes, elle le sait bien, ça ne changera absolument rien. Elle écoute ses mots, dans une langue qu'elle connaît à peine – qu'elle ne connaît que par lui en fait – se concentre pour comprendre l'essentiel, et soupire. Il est désolé ! Encore heureux, pense Kendra. Elle abandonne la cuillère sur la table, fouille dans son sac pour sortir de quoi payer cet immonde café. Kendra veut partir, le plus loin possible de ce restaurant moldu. Elle veut reprendre son train de vie électrique qui ne lui laisse pas le temps de penser. Elle renifle pour empêcher ses fichues larmes de s'inviter au fiasco.

« Tu es désolé. Il fallait peut-être y penser avant, tu ne crois pas ?! Je pourrais t'insulter pendant des heures, ça reviendrait au même. Je me sentirais toujours aussi trahie, aussi idiote et en colère que je me sens actuellement. A cet instant, je te déteste, Aloysius. (elle fait une pause, observe Lichuan, fronce les sourcils) Je vais partir, essayer de ne pas m’inquiéter pour toi. Je vais juste espérer tout les matins que je ne vais pas apprendre que tu es à Azkaban, ou mort.  »

Elle dit qu'elle veut partir, mais Kendra reste assise, son sac sur les genoux, face à ce qu'elle considère comme sa plus proche famille et en même temps à deux doigts de bondir et s'enfuir dans le métro. Elle ferme les yeux, quelque millièmes de secondes, une attitude qui surprends chez Kendra.

« J'espère que tu n'oublies pas ce qui est important pour toi, au final. Je ne sais pas ce que c'est pour toi, le plus important – et je ne veux pas le savoir, mais j'espère que tu ne le perdra pas de vue. »

Le plus important, pour Kendra, ce n'est pas qu'il lui dise que c'est faux, qu'il regrette, mais plutôt qu'il assume et qu'il n'oublie pas qu'il a encore une famille. Kendra est toujours là, aussi trahie et blessée qu'elle se sente. Quelle idiote elle fait en s'affirmant ça intérieurement. Elle ne le dit pas – évite d'évoquer cette faiblesse, tout cet amour pour quelqu'un qui ne partage rien de génétique avec elle – mais n'en pense pas moins. Elle pose l'argent moldu sur la table, entre elle et lui. Relève les yeux, se donne un peu de courage.

« Je pourrais te poser plus de questions, sur, je ne sais pas, les raisons, mais j'en ai assez entendu. »

Code by Silver Lungs

_________________
you were the one next to me.
© .bizzle
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Science has not yet taught us if madness is or is not the sublimity of the intelligence.

ϟ ÂGE : 31
ϟ FONCTION : Ancien élève de Serpentard, ancien Langue-de-Plomb, Mangemort en fuite
ϟ AVATAR : Godfrey Gao
Freak Out Team

ϟ LIENS : From childhood's hour I have not been. As others were, I have not seen. As others saw, I could not awaken. My heart to joy at the same tone. And all I loved, I loved alone.

And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos]
MessageSujet : Re: And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos] Ven 27 Fév 2015 - 16:22

I'm not gonna lie to you

It isn't gonna be easy

Les répliques étaient amères, elles continuaient pourtant de s'enchaîner avec la même vivacité, la même hargne. Qui abandonnerait en premier, qui laisserait la victoire aux mains de l'autre, s'en irait, résigné, abattu ? Lichuan était presque curieux à la simple idée de le découvrir. Il ne devrait pas.

Il devinait les questions silencieuses au fond du regard de Kendra. Il devinait sa rage et sa tristesse, son trouble et ses pensées chaotiques. C'était tout son univers qui s'écroulait, les repères confortables de l'enfance et les souvenirs tendres qui servent à vous apaiser. Ils seraient désormais teintés d'une amère rancœur ; et la voilà qui s'excusait d'avoir sali le si précieux arbre généalogique des Whitelaw ! Quelle ironie. C'était sa tante qui, la première, avait uni son existence à un Moldu, liant leurs deux familles. Lichuan secoua doucement la tête, ses lèvres s'étirent en une parodie de sourire compatissant qui ressemblait davantage à une grimace. Excuses acceptées, semblait-il dire alors que la réalité le frappait avec une cruelle implacabilité : Kendra était un étendard que beaucoup n'hésiterait pas à brandir comme un appel à la tolérance et en face—

En face se tenait Lichuan. Impulsif Lichuan. Aveugle Lichuan. Joueur Lichuan, qui avait cédé au chant des sirènes.

Il ne fit pas mine de broncher lorsque ses yeux brillèrent de larmes difficilement contenues et qu'elle commença à s'escrimer avec son sac afin de payer la somme exigée. Il se contenta simplement de la regarder avec ce qui ressemblait à de la mélancolie au fond des yeux. « Je n'ai pas d'argent moldu sur moi, finit-il par déclarer d'un ton calme, presque vexant. » Comme si tout cela ne le touchait pas, d'une quelconque manière que ce soit.

« Oh, j'y ai pensé, avoua-t-il finalement sans même faire l'effort de paraître gêné devant son air trahi. Mais j'ai jugé que le jeu en valait la chandelle. Je le pense encore. Je suis déjà allé trop loin, Kendra. C'est trop tard pour moi. » Mais peut-être pas pour toi, ma cousine adorée. « Tout ce que tu pourras faire, ou dire, n'y changera rien, en effet. La seule chose que je peux te promettre... » La dernière chose, le dernier éclat d'honnêteté... « C'est que je ferais ce qu'il faut pour ne pas me faire prendre. (Il ajouta après quelques secondes d'un silence hésitant.) Même si tu t'en moques. »

Il n'osa rien dire lorsqu'elle demeura assise mais son sourire s'étira encore davantage, comme s'il venait de remporter un prix à la foire voisine. Un sourire qui ne manqua pas de se faner lorsque ses lèvres laissèrent échapper les mots, J'espère que tu n'oublies pas ce qui est important pour toi, au final.
Peut-être qu'elle avait réussi à l'atteindre, après tout.

Songeur, Lichuan ne prit pas la peine de répondre tout de suite. Qu'est-ce qui était important pour lui, dans ces ruines qui constituaient sa vie ? Qu'est-ce qui était important et qu'est-ce qui ne l'était pas ?
Que choisirait-il à la fin, quand viendra le moment de sauver les restes ? « Espère, se contenta-t-il de dire. Espère pour nous deux, puisque moi-même, je ne crois plus en rien » Espère qu'à l'ultime instant, j'ouvrirais les yeux. Le son des pièces que l'on pose d'une main ferme sur la table l'arracha à ses pensées. « Je suis content que tu sois venue, murmura-t-il une nouvelle fois. » Et sans doute, non, bien sûr que cela sonnait comme une véritable implacable.

Il se redressa nonchalamment, étira ses bras. Posa ses yeux sur Kendra, toujours assise. Sourit avec une tendresse infinie et se pencha pour l'embrasser sur le front. « Mon avertissement tient toujours, Kinder. Prends soin de toi. Fais gaffe à tes arrières. » Juste avant de s'éloigner, il eut l'audace d'ajouter : « Alors tu ne dis pas au revoir à ton cousin préféré ? »

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: I'm a wanderess, I'm a one night stand; don't belong to no city, don't belong to no man - I'm the violence in the pouring rain, I'm a hurricane.

ϟ ÂGE : 26
ϟ FONCTION : Journaliste politique à la Gazette du Sorcier.
ϟ AVATAR : Amira Ahmed


ϟ LIENS : I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I’ve loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me.

And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos]
MessageSujet : Re: And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos] Ven 27 Fév 2015 - 17:41

Just a little insight won't make this right
lichuan . kendra
Elle serre les dents, Kendra. Tout cela ne doit être qu'un vilain cauchemar, un mauvais rêve et demain elle se réveillera, son cousin sera toujours son cousin chéri, pas un membre des mangemorts. Non ? Pas besoin de se pincer pour bien comprendre que c'est la réalité, la douleur dans son cœur est là pour ça. Adieu, certitude que le monde est fou, affreux mais qu'au moins, sa famille ne l'est pas autant. Adieu, repères si rassurants, piliers fondamentaux sur lesquels Kendra s'est construite. Lichuan tombe et Kendra dégringole en conséquence.

Kendra soupire, Kendra est lassée des petits jeux de Lichuan, de son apparent détachement de tout ça. Elle aimerait être comme lui, trouver un moyen de s'amuser dans les pires situations avec cette ironie tranchante qui le caractérise, elle aimerait l'imiter. Il arrive même à sourire, cet idiot, pense-t-elle. Heureusement, ce sourire ne reste pas, et elle s'en réjouit, comme une petite victoire personnelle.
Mais Kendra n'est pas Lichuan, Kendra se sent trop prise à cœur par tout ça. Elle inspire. Et espère, puisqu'il ne lui reste plus que ça, des vœux pieux totalement inutiles.

« Je ne peux pas dire que je suis contente d'être venue. » La jeune femme esquisse la pauvre imitation d'un sourire.

Ses yeux scrutent ce cher cousin, qui se lève et l'embrasse sur le front, comme un curieux et maladroit rappel des liens qui les unit, avec ce surnom, cette affreux surnom qui lui donne l'impression d'être encore une petite fille. Elle a bien envie de rétorquer qu'elle n'est plus une gamine, qu'elle est largement capable de se débrouiller sans qu'elle n'aie besoin de ses conseils. Mais elle a aussi envie, pendant quelques secondes, d'oublier Kendra l'Adulte et se réfugier là pour croire que tout ira mieux – peut-être.

Et il ose, le fou, il ose. Les yeux de Kendra s'élargisse alors que lui commence s'éloigner, et la colère de Kendra bouillonne, l'aveugle, la plaisanterie est de mauvais goût. Son regard sombre balaye ses affaires, se lève et attrape la tasse - tant que Lichuan est encore à portée - et lui renverse soudainement le fond de café dessus. Elle le foudroie du regard, sa main la picote, l'envie de lui coller une deuxième claque la démange.

« Tu es vraiment le pire des cons, Al. » lance-t-elle en taiwanais, furieuse alors qu'elle laisse tomber la tasse. On la regarde comme on regarderait un drôle d'animal. Mais elle est trop obnubilée par sa rage pour sentir les regards sur elle.

Puis tourne les talons, à grandes enjambées, les larmes qui brûlent le bord de ses yeux. Kendra n'est plus une petite fille – elle ne pleure plus, pas pour ce genre de chose. Elle les essuies d'un geste rageur alors qu'elle descends les marches et s'engouffre dans le métro sans un seul regard en arrière. Et laisse derrière elle tout ça.

Code by Silver Lungs

_________________
you were the one next to me.
© .bizzle
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos]
MessageSujet : Re: And she'll continue to smile, no matter how hurt she is { pv Kendra [Clos]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La vie continue (Privé Antéa)
» Why do you smile all the time ? (RP libre : 1,2,3 personnes ?)
» DMITRI & JAYCEE ? What's the matter with you ?
» I'll make you smile ! w/ Bak Yul
» ? Enjoy life and smile ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: Le Monde Magique :: Londres :: Oxford Street-