Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

: We could be up in the clouds.

ϟ ÂGE : 24
ϟ FONCTION : Vendeur chez Barjow & Beurk | Ancien poufsouffle
ϟ AVATAR : Andrew Garfield


ϟ LIENS : Give me a long kiss goodnight and everything will be alright

Christopher || « All morons hate it when you call them a moron »
MessageSujet : Christopher || « All morons hate it when you call them a moron » Mar 10 Mar 2015 - 4:31


Christopher Edern Vaughan


carte d'identité
ϟ ÂGE & DATE DE NAISSANCE : 21 ans | 29 octobre, très tôt le matin.
ϟ LIEU DE NAISSANCE : Il est né – et a grandi – dans un quartier de sorciers de Cardiff, au Pays de Galles.
ϟ ANNÉE & MAISON : C'est un ex-poufsouffle. Il est vendeur chez Barjow & Beurk. Autant dire qu'il contraste assez avec l'ambiance de la boutique.
ϟ ORIENTATION SEXUELLE : Relativement ouvert. Ça dépend. Ça dépend de beaucoup de choses. Donc disons : « fluide, mais indécis » (essayez de faire plus précis).
ϟ DESCRIPTION DE LA BAGUETTE MAGIQUE : D'une longueur de 33,5 centimètres et d'une souplesse quasiment nulle. Elle est en bois de saule – un bois généralement accordé aux sorciers peu sûrs d'eux – ; son coeur est de crin de licorne. Elle est très peu pratique pour les sorts qui nécessitent de la délicatesse dans leur incantation, mais d'une utilité particulière pour les sorts informulés.

ϟ PATRONUS : Un boursouf. Le machin tout poilu qui mange n'importe quoi et qui se laisse jeter comme un ballon.
ϟ AMORTENTIA : Si quelqu'un jour avait le malheur – ou la chance – de tomber pour le damoiseau et qu'il avait en plus le malheur de sentir de l'amortentia, il aurait l'impression d'avoir directement dans le nez l'odeur poussiéreuse et humide typique à Barjow & Beurk et aux vieux livres, mélangée à celle d'un gâteau au chocolat et aux cerises. En odeur de fond, ce serait celle des chandelles qui brûlent.
ϟ ÉPOUVANTARD : Son épouvantard aurait très bien pu être un emblème quelconque de la solitude, mais non. Il est plutôt une bibliothèque en train de brûler. Probablement parce que tant qu'il y a des livres, il n'y a pas de solitude.
ϟ ALBUS DUMBLEDORE OU BELLATRIX LESTRANGE ? : Bellatrix, indeed. Pour diverses raisons qui frôlent l'irrationalité - genre ses cheveux de malade. Principalement parce que la bonté et la sagesse d'Albus sont d'un ennui insoutenable. En parallèle, Bellatrix est en elle-même un bon exemple du type de nature humaine qui pique énormément la curiosité de Christopher.
ϟ CELUI-QUI-SAIT OU PHILÉAS FOLENGRAIN ? : Celui-qui-sait, sans aucun doute. Simplement parce que tout ce qui n'est pas dit, tout ce qui n'est pas connu aux yeux de tous, le fascine un peu trop. Et puis, il doit probablement avoir plus de potentiel que l'autre légume.
ϟ SUCRÉ OU SALÉ ? : Les deux.

ϟ BUT DANS LA VIE : Il ne sait pas trop. Il est de ces jeunes gens qui n'ont pas de but fixe dans la vie. Il pense qu'il aimerait bien voyager, ouvrir une librairie qui fera concurrence à Fleury & Bott, réussir à faire pousser correctement sa barbe sans magie, écrire un livre sur la fascinante créature qu'est l'humain, parfaire sa maîtrise des sorts de combat...
ϟ CE QUI COULE DANS VOS VEINES : Une maman sang-pur, un papa sang-mêlé, normalement ça fait un bébé platement sang-mêlé.
ϟ VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE : Un gros crapaud pas beau, mais fort sympathique. Son nom n'est pas officiel, il change selon l'humeur de son propriétaire. Un jour, le crapaud s'est posté sur le pas de la porte de son appartement et il - Christopher -  trouvait triste de le laisser tout seul dehors, alors il l'a pris sous son aile et il a fini par s'attacher Ça tombe bien, parce que Chris est allergique à beaucoup de petits animaux à poils. On ne connait pas le point de vue du crapaud au sujet de l'histoire.
ϟ SIGNE PARTICULIER : Sa vision est faible, donc il porte de temps en temps des lunettes. Sinon, il a les doigts drôlement souples. Il angoisse facilement.


physionomie

ϟ DESCRIPTION PHYSIQUE ; Négligé-chic ? Chic-négligé ? Une onde entre les deux, plutôt. Bien qu’il porte beaucoup d’attention à sa façon de s’habiller, physiquement il est un peu gauche.  Même si Christopher se trouve être de taille moyenne (un mètre et soixante-dix centimètres), il n’en reste pas moins que ses gestes semblent être ceux d’un grand dadais qui ne sait pas quoi faire de ses membres trop longs. Il trébuche trop souvent, c’est un miracle s’il n’a pas encore fusionné avec le cadre de sa porte, tout ce qu’il touche voit son espérance de vie réduite du trois tiers – oui, du trois tiers.  C’est comme s’il ne savait pas où se ranger : il fuit souvent du regard quand on lui parle, il joue avec ses doigts (qui par leur souplesse le complexent), il croise et décroisse les jambes sans arrêt. C'est une boucle sans fin, ces tics hyperactifs le rendent encore plus mal à l’aise.
Malgré son amour tout particulier pour la nourriture, il reste fin. Non pas par fort métabolisme naturel, mais plutôt par activité. Étant un type angoissé – qui, non seulement coupe la faim –, il a l’habitude de beaucoup gigoter, de danser pour éviter de penser, de s'étirer pour mieux se concentrer et de marcher énormément. Pour ainsi dire, il est souvent sur le  go .

Quant à sa façon de s’habiller, elle est soignée. Il porte surtout des vêtements simples qui ne rendent pas difficile la tâche de bien les agencer. Par contre, ce qu’il porte est influencé par comment sont ses cheveux. S’il subit un bad hair day – ce qui est un malheur récurant, il ira plutôt vers un chandail col V, pensant que le regard normalement accordé aux cheveux négligés ira se réfugier chez le V.  Son péché mignon vestimentaire, ce sont les chapeaux et les foulards. Il en a beaucoup. Autant « normaux » que farfelus. Ce sont les seuls accessoires qu’il se permet réellement. Même ses lunettes, qui sont pourtant un ajout nécessaire, il ne les porte que très rarement. Il a l’impression qu’elles en rajoutent à son air un peu idiot et perdu en plus de cacher ses yeux bruns qu’il, personnellement, adore. 

Chris, il sourit beaucoup, mais jamais en montrant les dents – rarement, du moins. Il n’aime pas beaucoup sa canine supérieure droite qui embarque sur la dent voisine. D'un autre côté, il fait une fixation sur ses propres fossettes. Pour accompagner le sourire, il rit beaucoup, mais son rire est plus drôle que la source elle-même. Il a ce rire nasal qui parfois dérive sur le son d'un cochon lambda.




psychologie

ϟ AIME : Les livres, les miroirs (son appartement en est plein), le chocolat, la nourriture en général, chanter quand il est tout seul, chanter quand il n'est pas tout seul, faire des découvertes autant physiquement; sur le terrain, que dans les livres, parler, exercer sa curiosité de façon impolie, dormir, la boutique où il travaille, écrire à la lueur d'une bougie, la nuit, les êtres humains, les câlins et autres contacts physiques (affectueux, de préférence), la pluie, perdre sa journée dans une librairie, faire des duels amicaux, son crapaud, l'alcool, les longues promenade, être entouré de gens, être le centre de l'attention, les arts, la sensation du froid sur ses mains et celle de la soie et du coton, l’encens, les potins, les histoires à l'eau de rose, le non-dit, tout ce qui se rapporte aux « dark arts », le mystère.
ϟ N'AIME PAS : Les fonds marins, la chaleur, l'encre qui coule sur les doigts, les légumes, les pièces fermées et les endroits étroits, les livres mal écrits, les gens qui plient leurs livres pour lire, les gens qui lui coupent la parole, faire le ménage, les chats, la solitude, le silence, le moment embêtant où le vent éteint ta bougie, les insectes et autres créatures fléaux, devoir se lever pour aller à la toilette ou pour aller chercher à manger, avoir envie d'aller à la toilette ou avoir faim - en tant que tel, le moment où il n'y a plus rien dans le porte-feuille, les moments d’accalmie à la boutique, les gens trop bons, le son de sa vieille horloge coucou qui le fait sursauter à chaque fois, qu'on le prenne pour un type stupide, le sarcasme qu'il ne comprend pas, les gens trop terre à terre et qui refusent de prendre des risques, sa difficulté à contrôler ses émotions, les gâteaux secs.

ϟ DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE ;
Christopher, il a toujours été un cancre à l’école. Parce qu’il le voulait bien – et parce qu’il ne comprenait pas, aussi. Chris, il n’apprend pas quand on le force à s’asseoir à un bureau pour écouter un individu ennuyant parler. Il apprend par lui-même, en foutant son gros nez curieux dans des livres tout aussi gros et poussiéreux (et en faisant beaucoup d’erreurs, mais ça c’est au niveau du social). Il entrepose dans son cerveau autant de choses inutiles qu’utiles – quoique l’un l’emporte sur l’autre. Il aime s’en vanter, mais il ne rapporte que très rarement des faits justes et corrects, ce qui porte préjudice à sa crédibilité (qui est présentement à moins mille). Mis à part sa folie des connaissances, il est aussi un type qui adore travailler, qui entreprend beaucoup de projets, mais qui rendu à un certain point perd toute sa motivation ( sa motivation après trois jours sur la même entreprise pourrait être décrite ainsi : le générique de Pokémon chanté avec un ton monotone et gris ).

Quand son nez n’est pas dans les livres, il est dans vos affaires. Vaughan adore savoir de quoi vous parlez, même si ça ne le concerne en aucun cas, même s’il sait que c’est supposé être personnel. Vaughan, il aime – oui, il aime – rapporter tous vos ragots. Il le fait littéralement avec toute la mauvaise foi du monde. Parce qu’il trouve amusantes les différentes réactions des gens face à un même propos. La nature humaine le fascine drôlement.

Parenthèse : Chris est un peu mesquin. Il provoque pour voir vos réactions. Quitte à se prendre une gifle. Il tient un petit carnet où il inscrit ses observations sur le vivant et ses réactions face aux autres et à la nature.

-

Christopher est d’une naïveté étonnante. La vie, c’est comme s’il la voyait à travers de grandes lunettes roses en forme de cœur. Pour lui, tout ce qui est négatif a son pendant positif. L’un ne vient pas sans l’autre. Il gobera aussi, comme d’autres le font avec les bonbons, toutes les conneries qu’on lui sortira – ce fait gagne en ampleur quand on sait qu’il ne comprend pas du tout le sarcasme. Un commentaire qui se veut ironique, lui, il le prendra avec un sourire en vous disant un grand merci enthousiaste. Il ne comprend que plus tard qu’on se moquait de lui, et, alors, il se trouve idiot.

Il ne s’aime pas tout le temps, Chris.

Surtout quand il comprend que sa naïveté gagne trop souvent sur lui parce qu’il ne sait pas dire non. Il pense que pour être apprécié, il doit dire oui à toutes les demandes des autres (tant qu’elles ne portent pas atteinte à d’autres entités que lui). Même s’il ne veut pas aller quelque part, il doit dire oui sinon les autres vont le trouver ennuyant, par exemple.
Dans les faits, le jeune homme est plus ou moins dépendant affectif. Il a besoin des autres pour se sentir vivant, pour sentir qu’il en vaut la peine. Malheureusement, il a cette fâcheuse habitude de toujours vouloir être le centre de l’attention. But qu'il essaie d'atteindre en coupant la parole ou en tentant de détourner la conversation vers lui. Il va parfois même jusqu’à mentir pour s’embellir. Si tout ça ne fonctionne pas et qu’on l’ignore, il angoissera longtemps quant à l’image qu’il projette aux autres.

Parenthèse, la deuxième : Chris est pot de colle. Le déloger avec une spatule semble envisageable.
-

Christopher est enjoué. Il a encore son cœur de petit garçon. Il raffole des compétitions – tout en étant bon perdant, mais mauvais gagnant –, des jeux qui font rouler l’imagination ou des histoires innocentes et naïves. Il est le genre de type un peu lourd qui joue des tours passés de modes à l’aide d’accessoires farces et attrapes un peu nuls et, en plus, il se trouve terriblement drôle.

Parenthèse, la troisième : Chris a cinq pouces dans chaque main – au sens figuré, évidemment. Évitez de lui laisser un verre à vin qui vous est précieux dans les menottes. (Aussi, quand il est frustré, il est du genre à laisser tomber ce qu’il a dans la main en faisant un « oups » tout candide avant de se dandiner vers la sortie.)



histoire


Un petit garçon est assis sur les genoux d’une grande dame blonde. La grande dame est vêtue d’une robe d’été blanche, le garçon a l’air d’un petit marin. Des fleurs dans les mains, il bricole ce qui semble être une couronne pendant que sa mère le berce gracieusement.

Le soleil tape sur leur tête, sort de leur cachette leurs taches de rousseur. Le gazon tache les satins de la femme, mais ce n’est pas grave. Tant que repose sur ses genoux le fruit de sa vie, elle est heureuse.

– Tu es beau, Christopher.
– Mais toi t'es une reine, maman.

Il rit candidement, déposant la couronne sur la chevelure de sa mère.  Posant ses fines mains sur les épaules de maman, il se redresse un peu pour lui poser un bisou sur le front. Maman aurait voulu une deuxième petite fille. Mais son fils est doux et délicat comme une fée, alors ça fait bien son affaire.

---

Christopher est l’enfant d’un foyer mitigé. Autant sur la couleur idéale pour la tapisserie du salon (elle est à moitié jaune et à moitié brune),  que sur la façon d’élever un enfant. Maman est surprotectrice et possessive au point d’empêcher son marmot de jouer avec qui il veut, le mettant dans l’embarras quand il doit expliquer à un tel pourquoi tout le monde est invité à sa maison, mais pas lui. Ça prend du temps avant que Christopher ne s’en rende compte de l'absurdité de la chose – il le réalise uniquement lorsqu'il entre à Poudlard,désormais éloigné de sa mère.

Mais sa génitrice n’était que pleine de bonnes intentions – l’enfer l’est aussi et maman suffit à le prouver.  Elle gâte terriblement son dernier, mais d’une façon qui l'embête. Disons qu’elle lui confectionne – à coups de baguette magique ; elle ne sait pas coudre – des petits habits de marin qu’il n’aime pas ou des costumes de fée-garçon qui l’embarrassent. Heureusement, contrairement à la semi-isolation qui a créé chez lui une forme d’angoisse sociale, ce défaut maternel ne l’affecte pas vraiment en vieillissant puisqu’il refuse souvent – même si c'est plus mentalement qu'autrement – les cadeaux de sa mère. D’autant plus que son père n’est pas du tout comme sa mère. Bien que la dame soit autoritaire à sa façon, le monsieur est beaucoup moins laxiste – et beaucoup moins à la maison, aussi. Christopher, quand il sait qu'il doit être grondé, il va voir papa.

Christopher adore ses parents, mais il a une préférence personnelle pour son père. Ce dernier a toujours su lui donner de meilleurs conseils, contradictoires avec ceux de sa mère. L’un prône beaucoup plus l’acharnement, la motivation et le travail alors que l’autre met sur un piédestal le plaisir et « l’attente que telle chose tombe d’un arbre ». Il n’en reste pas moins que Chris adore quand même sa mère, mais, enfant, il attend toujours le moment où elle part travailler pour être libéré de ces journées à construire des couronnes de fleurs et à être quasiment obligé de considérer sa mère comme une reine.  

Son père, d’ailleurs, est son seul véritable rapport avec la magie. Sa mère n’en fait l’usage que personnellement, tentant d’y tenir le plus loin possible son fils et sa curiosité, de peur de le blesser accidentellement. Le père, par contre, répond à toutes les questions de son enfant, exécute devant lui des sortilèges quelconques et cultive la curiosité de Christopher – quand ce dernier est plus vieux – face à tout ce qui touche la magie plus négative, sphère d’intérêt que le père est trop « lâche » pour intégrer littéralement. De plus, il est le seul à lui expliquer  que ce qu’il s’est passé le jour de ses six ans, quand il s’est fâché tellement fort contre sa maman et son costume de marin spécial anniversaire que celui-ci s’est auto-déchiqueté, était tout à fait normal et qu'il ne devait pas s'inquiéter.

Sa relation avec sa mère que certains considérerait comme privilégiée nuit légèrement à sa relation avec Maryline, sa grande-sœur. Trois ans l’aînée de Christopher et beaucoup moins du genre à garder son désaccord à l’intérieur, elle n’est pas ce que maman voudrait qu’elle soit : une enfant dépendante et affectueuse.  Un peu irritée par la naïveté et l’incapacité à s’opposer de son frère, elle se montre un peu froide envers ce dernier. Par contre, ça ne l’empêche pas d’agir en sœur avec lui. De temps en temps, ils font les quatre cent coups ensemble ou, bien, elle lui donne des conseils amoureux quand, adolescent, il a l’œil sur une damoiselle ou un damoiseau.  

---

Il est le dernier – presque – sur la liste de jeunes sorciers. Il prie fort pour ne pas qu’on le nomme ; qu’on ait oublié son nom. Comme ça, peut-être qu’il n’aura pas à aller à l’école. Jamais, jamais. Peut-être qu’il pourra continuer à vivre la dolce vita sur son balcon de Cardiff.

– Vaughan, Christopher Edern

Merde.

Trainant de la patte, il grimpe sur la plateforme et pose son cul paresseux sur le tabouret. On le coiffe d’un chapeau miteux – qui probablement a recueilli les poux de milliers de marmots durant les derniers siècles.

Le brunet sent le fléau gigoter, mijoter, sur sa tête. Le dégoût se lit à livre ouvert sur son visage d’infant.

– Sans aucun doute, Poufsouffle !
– Mêhh.

On sent la confusion sur son visage. Il n’est pas convaincu. Ça doit être une erreur de registre. On est Serdaigle, chez lui. Pitoyablement, il abandonne chapeau moisi et tabouret épineux pour se diriger, trottinant sous le regard oppressant de sa grande soeur,  à la table des fameux Poufsouffleux.

---

Même si le choix du Choixpeau ne lui plaît pas les premiers jours, il adore Poudlard. Il fini rapidement par s’y faire des amis et à apprécier l’endroit qu’il explore avec curiosité ( et il se lie d’amitié avec les elfes de la cuisine. C’est toujours pratique pour les ceux hors-repas). Comme il colle trop souvent sa sœur pour qu’elle lui dévoile des trucs qu’il ne sait pas sur Poudlard, elle entreprend de le guider entre les rayons de la bibliothèque en espérant qu’il y trouve le bonheur.  Dès lors, il y passe une bonne partie de son temps. Bien qu’il soit stimulé mentalement par les découvertes et les expériences, il déçoit la plupart de ses professeurs – ceux qui s’en soucient, en tout cas –,  qui lui reprochent son manque d'intérêt et d’organisation. Autant plus qu’il est le type d’élève dérangeant qui lève la main en classe pour poser des questions totalement hors sujet et qui parle pas très subtilement durant le cours.

Ses BUSE, il les passe de justesse dans la plupart des matières, à l’exception près des examens de potions et de sortilèges qu’il réussi plus ou moins facilement. Aux ASPIC, il ne prend cependant que sortilèges. Il ne sait pas ce qu’il en fera dans la vie, mais il ne voit pas l’intérêt de rester à Poudlard – et dieux savent que ses parents lui en auraient voulu jusqu’à leur tombe s’il avait arrêté ses études – si c’est pour ne rien faire de particulier.

Il se plait tellement à Poudlard, que retourner chez lui est la pire des punitions qu'on puisse lui infliger. Plus le temps passe, plus les disputes entre sa mère et sa soeur sont explosives et plus son père est absent, jusqu’à son divorce avec miss Vaughan quand Christopher a quinze ans (chose qu’il prendra très mal, au point de ne plus répondre aux lettres de sa mère, se prenant ainsi beuglante sur beuglante). L’atmosphère du foyer est insoutenable et il refuse d’y mettre les pieds jusqu’à deux semaines avant le retour en classe. Du coup, il passe ses vacances d’été chez des amis du collège, évitant tout contact non-obligatoire avec sa famille (même en vacances, il ne répond pas aux lettres. Sauf pour dire qu’il ne reviendra pas à la maison avant la mi-août, par exemple ).

---

Le regard las, il fait semblant de s’intéresser au spectacle coloré des voitures moldues dans la rue. Le vent d’automne et la pluie qui fait briller l’asphalte le calment. Appuyé à la rambarde de son balcon, il laisse se consumer la cigarette qui pendouille entre ses doigts. Les cheveux retombant platement sur son front, il souffle pour essayer vainement de les dégager.  

D’un geste plat, il assassine ce qu’il reste de sa clope; il jette le mégot du haut de son troisième étage.

- Ça m’écoeure…  qu’il soupire en rentrant à l’intérieur.

Ses yeux se posent sur l’assortiment de valises hétéroclite... On fait quoi, quand on a dix-neuf ans et qu’on est laissé à soi-même ? Il expire, se mordillant la lèvre inférieure. Il jette un œil autour, cherchant une présence rassurante. Mais il vit seul. Il n’y a personne d’autre que lui dans cet appartement aux couleurs ternes. Il se laisse tomber plat-dos sur son matelas.  

Sa mère s’est remariée. Avec un bulgare. C’est un type sympa ; Chris est heureux pour sa mère, ce n’est pas un problème. Ils sont partis en Bulgarie. Il aurait pu suivre, mais il a refusé. C’est loin, la Bulgarie. Les suivre, ça aurait été abandonner tout le monde, il ne voulait pas. Le garçon ferme les yeux, il se passe les mains sur le visage. Doucement, il presse ses joues entre ses doigts.

Il se sent seul, déjà.

Il aurait pu partir avec son père, mais il n’est pas une personne sédentaire. Il passe son temps à voyager pour son travail, dans des endroits qui ne sont pas toujours favorables aux gens qui n’aiment pas la nature ( et l’étude de la faune et flore magique ne l’intéresse pas ).  On lui a proposé d’emménager chez sa sœur et son fiancé. Ça aurait été une mauvaise idée. Ils ne se sont jamais super bien entendus et la situation ne s’est pas arrangée quand elle a commencé à fréquenter ce type hautain.

Dans le fond, c’est de sa faute s’il est seul dans un Londres trop grand pour lui.

Il aurait pu rester à Cardiff, mais il n’a pas les moyens de prendre l’appartement de sa mère et de son beau-papa. Le Cardiff sorcier n’est pas un avantage pour les jeunes gens qui cherchent un loyer abordable. En considérant la petite bourse de survie que sa mère et son père lui envoient ponctuellement – le temps qu’il se trouve un emploi – , il a réussi à louer à un vieux sorcier un petit trois pièces pitoyable dans une haute et étroite tour à appartements londonienne.

---

Trois ans passent depuis son établissement à Londres. Il s’est habitué plus vite qu’il ne le pensait. En fait, il s’est toujours habitué vite à toute nouvelle situation. Il avait déjà des amis et un peu de famille à Londres et son père lui rend visite chaque fois qu’il revient en Grande-Bretagne. Il n’est pas aussi seul qu’il le pensait.

Après maintes recherches, le jeune homme se trouve un job de vendeur dans une boutique qui a toujours piqué sa curiosité et qui reçoit en clients des gens fascinants. Il ne pensait pas, au début, qu’on le prendrait comme employé au Barjow et Beurk, il est si différent du genre de gens qui la fréquentent. Même s’il a un salaire qui équivaut à plus que la bourse de survie que ses parents lui ont offerte mois sur mois , il ne déménage pas. Il s’est accoutumé de ce trou à trois pièces qu’il a décoré de façon totalement décousue, mais totalement sienne et totalement insupportable pour les individus qui n’aiment pas les miroirs et les livres.

Mais lui, il aime les miroirs. Ça lui rappelle, les jours où il n’y a personne pour lui tenir compagnie, qu’on n'est jamais mieux accompagné que par soi-même.



hrp

ϟ COMMENT NOUS AS-TU DÉCOUVERT ? Via les topsiteuh, mais je l'avais en vue depuis longtemps !
ϟ LE NOM DE LA PERSONNE SUR TON AVATAR ; Andrew Garfield.
ϟ QUE PENSES-TU DU FORUM ? Il est vraiment bien. J'aime beaucoup le design du moment !
ϟ AS-TU LU/VU TOUS LES HARRY POTTER ?J'ai lu les Harry Potter tellement de fois que les couvertures de mes livres ne ressemblent plus à des couvertures. Et j'ai souvent vu les films.
ϟ SUR COMBIEN D'AUTRES RP ES-TU INSCRIT SANS COMPTER CELUI-CI ? Aucun, j'ai fait une pause rp. : o


Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ FONCTION : Travaille au ministère de la magie (département de la justice magique)
ϟ AVATAR : Lily Collins.


ϟ LIENS : fiche de liens & présentation

mes rps: avec farrell et avec aramis

Christopher || « All morons hate it when you call them a moron »
MessageSujet : Re: Christopher || « All morons hate it when you call them a moron » Mar 10 Mar 2015 - 7:31

Bienvenue par ici ! Bon courage pour le reste de ta fiche ♥

_________________
maya annalize holmes
I miss the one that you were. But the one that you've become, i hate her. She's not you. And I liked you so much, what a waste of time. © by anaëlle.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Nah. It's not me, I don't know this "Drifloon". What a shitty name, by the way. Me ? I'm just Nessie. Don't mind me.

ϟ ÂGE : 23
ϟ FONCTION : Ancien Serpentard ; Gamin borné et blessé, guidé par ses mauvais choix. Ex-mangemort actuellement en reconversion.
ϟ AVATAR : Alex Pettyfer.
ϟ ABSENCE ? : En Suisse pendant un an ; présence réduite.



ϟ LIENS : Substract love, add anger.


Christopher || « All morons hate it when you call them a moron »
MessageSujet : Re: Christopher || « All morons hate it when you call them a moron » Mar 10 Mar 2015 - 15:00

    OHHH. Il a l'air adorable, ce petit. Hâte de lire cette fiche en entier, sois le bienvenu et n'hésite pas en cas de questions !

_________________
Kidnap the Sandy Claws, see what we will see. Lock him in a cage and then throw away the key
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
avatar

: I have stretched ropes from bell-tower to bell-tower; garlands from window to window; chains of gold from star to star, and I dance.

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : Élève de Serdaigle, il redouble actuellement sa septième année.
ϟ AVATAR : Daniel Sharman
I Is Another

ϟ LIENS : A thousand dreams within me softly burn:
From time to time my heart is like some oak
Whose blood runs golden where a branch is torn.

Christopher || « All morons hate it when you call them a moron »
MessageSujet : Re: Christopher || « All morons hate it when you call them a moron » Mar 10 Mar 2015 - 19:19

    En général, il faut se méfier des Poufsouffles, même anciens, qui s'intéressent d'un peu trop près à Bellatrix Lestrange, ce sont souvent les pires. 8D

    Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! ♥
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: We could be up in the clouds.

ϟ ÂGE : 24
ϟ FONCTION : Vendeur chez Barjow & Beurk | Ancien poufsouffle
ϟ AVATAR : Andrew Garfield


ϟ LIENS : Give me a long kiss goodnight and everything will be alright

Christopher || « All morons hate it when you call them a moron »
MessageSujet : Re: Christopher || « All morons hate it when you call them a moron » Mar 10 Mar 2015 - 23:11

Merci beaucoup ! <3

Isaac: Les pouffy sont des bêtes dont il faut se méfier. 8D
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Look at all the fucks I give.

ϟ ÂGE : 32
ϟ FONCTION : Directeur des Serpentards, professeur pratique de DCFM, tireur d'élite de baguette magique, membre de l'Ordre, BAMF.
ϟ AVATAR : Matthew Gray Gubler
ϟ ABSENCE ? : Activité principalement le week-end pour cause de Terminale sauvage /o/



ϟ LIENS : It'll be alright
We may make it through the war
If we make it through the night

Christopher || « All morons hate it when you call them a moron »
MessageSujet : Re: Christopher || « All morons hate it when you call them a moron » Mer 11 Mar 2015 - 10:56

    Bienvenue parmi nous, et merci de tes compliments wowowowowowowowo Christopher a l'air juste adorable et super cool, il me tarde de lire la suite de la fiche. ♥ Bon courage pour la suite, et n'hésite pas à nous contacter si tu as besoin de quoique ce soit !

_________________

Your doctor put you on milk, cream and alcohol ; he told you that's why you can't sleep at night — from nerves, so bad, yeah
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: We could be up in the clouds.

ϟ ÂGE : 24
ϟ FONCTION : Vendeur chez Barjow & Beurk | Ancien poufsouffle
ϟ AVATAR : Andrew Garfield


ϟ LIENS : Give me a long kiss goodnight and everything will be alright

Christopher || « All morons hate it when you call them a moron »
MessageSujet : Re: Christopher || « All morons hate it when you call them a moron » Mer 11 Mar 2015 - 15:44

Uhuh, merci <3 !

_________________
Life's too short to even care at all
If I could find a way to see this straight, I'd run away to some fortune I should have found by now. So I run now to the things they said could restore me, restore life the way it should be. I'm waiting for this cough syrup to come down
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Les sanglots longs des violons de l'Automne blessent mon coeur d'une langueur monotone.

ϟ ÂGE : 28
ϟ FONCTION : Ancienne Gryffondor - Photographe à la gazette du sorcier
ϟ AVATAR : Marine Vacth


ϟ LIENS : fiche
liens
courrier

Christopher || « All morons hate it when you call them a moron »
MessageSujet : Re: Christopher || « All morons hate it when you call them a moron » Mer 11 Mar 2015 - 16:42

WELCOME.

J'adore Andrew Garfield et je trouve que c'est un très bon choix pour ce que j'ai pu voir de Christopher. Mettre un ancien Poufsouffle à travailler chez B&B est une très bonne idée. J'ai hâte de lire la suite de ta fiche, du coup bon courage jeune Poufsouffle inoffensif. ♥

_________________

Tout le monde veut devenir un cat.

Parce que un chat quand il est cat retombe sur ces pattes. Tout le monde est piqué de ces pas si bien rythmés, tout semble auprès de lui très démodé. Une cloche, dès qu'il joue, sa trompette vous rend fou, ça swingue comme un pied. Mais oui, c'est pire que l'ennui, oh là là mes amis, quelle calamité.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: Nah. It's not me, I don't know this "Drifloon". What a shitty name, by the way. Me ? I'm just Nessie. Don't mind me.

ϟ ÂGE : 23
ϟ FONCTION : Ancien Serpentard ; Gamin borné et blessé, guidé par ses mauvais choix. Ex-mangemort actuellement en reconversion.
ϟ AVATAR : Alex Pettyfer.
ϟ ABSENCE ? : En Suisse pendant un an ; présence réduite.



ϟ LIENS : Substract love, add anger.


Christopher || « All morons hate it when you call them a moron »
MessageSujet : Re: Christopher || « All morons hate it when you call them a moron » Mer 11 Mar 2015 - 20:21

    LET ME LOVE YOUUUU. Wow, je suis totalement amoureuse de cette fiche de présentation. Christopher est vachement original. J'adore ses parents (qui sont adorables et ont une relation presque "saine" avec lui, même s'il s'en est éloigné après le divorce), et il est trop chou dans son côté ancien poufsouffle. J'aime que tu en aies fait un type neutre mais attiré par la magie noire tout en étant un mignon ancien poufsouffle.

    Isaac a raison. Rien que dans les mangemorts, Eden, Alistair, Théodore et Jessie sont à Poufsouffle. Et c'est les plus dangereusement random. /bam/ D'ailleurs, mon petit... Il nous faudra absolument un lien avec Théodore. Un type attiré par la magie noire qui a rien contre Lestrange et qui est potentiellement intéressé par les hommes. Hello, you. *Do the creep*

    Bref, cette jolie fiche est validée ! POSTE TOUT PLEIN PARTOUT.

_________________
Kidnap the Sandy Claws, see what we will see. Lock him in a cage and then throw away the key
Voir le profil de l'utilisateur http://miettes-petillantes.blogspot.fr/
avatar

: We could be up in the clouds.

ϟ ÂGE : 24
ϟ FONCTION : Vendeur chez Barjow & Beurk | Ancien poufsouffle
ϟ AVATAR : Andrew Garfield


ϟ LIENS : Give me a long kiss goodnight and everything will be alright

Christopher || « All morons hate it when you call them a moron »
MessageSujet : Re: Christopher || « All morons hate it when you call them a moron » Mer 11 Mar 2015 - 21:06

MERCI, MERCI. <3 Je suis contente que la fiche plaise, j'étais pas super convaincue au niveau de l'histoire (ça a toujours été mon point faible, je pense), mais je suis rassurée !

Lucas: Uheuhe, j'te garde un lien bien au chaud. B) *s'envole*

_________________
Life's too short to even care at all
If I could find a way to see this straight, I'd run away to some fortune I should have found by now. So I run now to the things they said could restore me, restore life the way it should be. I'm waiting for this cough syrup to come down
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité


Christopher || « All morons hate it when you call them a moron »
MessageSujet : Re: Christopher || « All morons hate it when you call them a moron » Dim 22 Mar 2015 - 19:09

(30 ans après)

Bienvenue
Comme toujours je suis ravie d'accueillir des Poufsouffles (même des anciens), et je dois dire que ta fiche était très agréable à lire et ce notamment grâce aux petites pointes d'humour qui se trouvaient dans les descriptions. Son histoire est beaucoup moins drôle mais j'aime bien la manière dont il ressent les événements sans pour autant tomber dans le cliché.
J'espère que tu t'épanouiras sur le forum o/



Contenu sponsorisé


Christopher || « All morons hate it when you call them a moron »
MessageSujet : Re: Christopher || « All morons hate it when you call them a moron »

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: La Bible du Forum :: Choixpeau Magique :: Présentation du personnage :: Présentations validées-