Secret du moment


A. LICHUAN WHITELAW
(TROUVÉ)

Finalement, tu as plus de points communs avec Lone que tu ne le prétends.

Alors, vous savez ce que c'est ?
Nouvelles de Legi !
ϟ 02/15 : Mise à jour générale. Venez donner votre avis sur le design ici, et découvrir l'event spécial . Vous pouvez en savoir davantage de façon générale ici et découvrir les autres events

ϟ 09/14 : Nouvelles activités ! Vous pouvez participer à la Gazette ici et profiter de la radio de Legilimens.

ϟ WANTED : Nous recherchons actuellement des membres de l'Ordre de tous les âges !

ϟ Et surtout, n'oubliez pas de participer à la vie du forum de n'importe quelle façon ♥


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  


Partagez|


avatar

ϟ ÂGE : 48
ϟ FONCTION : Prof de Divination
ϟ AVATAR : Johnny Depp


ϟ LIENS : Pas encore ._.
AIMEZ MOI \o/

Les soirées en colle, c'est pas les meilleures... [Ft: Elena Wilson]
MessageSujet : Les soirées en colle, c'est pas les meilleures... [Ft: Elena Wilson] Mer 27 Mai 2015 - 22:11

Elena & Austen

Les soirées en colle,
c'est pas les meilleures...


Dieu que les journées passaient vite. Enfin... Ça dépendait de ce qu'on faisais. C'est marrant en fait, cette histoire de temps. Parfois, on avait l'impression que les secondes duraient des heures, et parfois, c'était totalement l'inverse. Et bizarrement, c'est rarement quand on se faisait chier comme un botruc que l'aiguille galopait sur le cadran. Philosophant seul et en silence, le sorcier gardait les yeux rivés sur une pile de parchemin. Comme d'habitude, il avait classé la paperasse administrative dans la catégorie "choses à faire demain si tu veux pas te faire botter l'cul". Poussant un léger soupir, le brun haussa simplement les épaules et ôta ses jambes de sur le bureau.

S'étirant un bon coup, il replaça d'un geste nonchalant une mèche brune rebelle, et lissa son bouc par la même occasion. Dans un élan de nostalgie, il baissa le regard vers un cadre qui traînait sur son espace de travail. La photo mettait en scène deux élèves de Gryffondor, qui riaient comme des biens heureux devant la porte de la cabane hurlante. Bon dieu. Si j'y prends pas garde, je vais finir par dev'nir sentimental. Souriant à sa propre remarque, il caressa Moineau, son bengal, qui venait de se poser sur ses jambes en ronronnant comme le Poudlard-Express.

- Aller mon gros ! Ça à été une dure journée pas vrai ? Moi je dis qu'on mérite bien un peu de calme toi et moi...

Conscient que Moineau n'allait pas lui répondre, McBride secoua légèrement la tête. Finalement, le poste de Concierge était pas tellement paisible. Maintenant qu'il l'occupait, il aurait presque eu de la compassion pour le vieux Rusard. Quoi que. Le souvenir des longues heures passées en sa compagnie effaça rapidement tout sentiment amical à l'égard du cracmol.
Comme le matou venait de bondir au sol, Austen se leva du même élan, déterminé à rejoindre ses quartiers au plus vite pour profiter de sa soirée tranquillement.

C'est alors qu'on toqua à la porte. Les yeux ronds, le chat et le maître avisèrent l'entrée. Réfléchissant un instant, le sorcier ne se rappelait pas avoir de la visite pourtant... Retenant un soupir, il se dirigea mollement vers le pas de la porte, après avoir vérifié d'un coup d'oeil rapide si l'intérieur de la pièce était présentable. Comme tout semblait approximativement rangé, le concierge ouvrit, les sourcils froncés par son questionnement intérieur. Quand il reconnu l'élève qui lui faisait face, il ne put réprimer un léger sourire. Bon dieu. Mrs.Wilson. Elle venait pour sa retenue, et bien évidemment il avait complètement zappé. Reprenant son masque professionnel, il s'écarta de l'entrée et fit signe à la sorcière de venir.

- Mrs.Wilson, c'est par ici que ça se passe. Prenez place à mon bureau, comme ça, je pourrais vous surveiller...

La devançant, il s'installa donc sur le siège qu'il avait quitté il y peu, pendant que Moineau, visiblement peu dérangé, se couchait sur ses genoux. La surveiller. Bien sûr. T'as même rien à lui faire faire. P*tain t'es vraiment un boulet McBride, tu l'sais ça ? Pendant que la Gryffondor prenait place en face de lui, il demanda, avec une once d'espoir presque visible dans la voix :

- Hm... Un de vos professeur vous à-t-il donné du travail ?

Il adressa un sourire à la grande blonde. Il était pas ravi de rester ici, mais après avoir passé des heures à la place de la jeunette pendant sa propre scolarité, il compatissait tout de même. Son côté curieux reprenant le dessus, il se demanda en lui même si Wilson avait -encore- été collée pour avoir fait exploser son chaudron en cours de potions...

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: should I? should I?

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : Etudiante, sixième année
ϟ AVATAR : Cara Delevingne
oupsy.

ϟ LIENS : * want some bacons plz
* tu veux des chips ?

Les soirées en colle, c'est pas les meilleures... [Ft: Elena Wilson]
MessageSujet : Re: Les soirées en colle, c'est pas les meilleures... [Ft: Elena Wilson] Mer 27 Mai 2015 - 23:41

Coucou

je viens
illuminer ta soirée !

Ce n'était absolument pas ce que que vous croyez.

Elle était – encore une fois – victime d'un complot des plus abominables !
Elle ne s'y était absolument pas attendue, mais la jeune Elena avait encore eu de la malchance avec son chaudron. Mais c'était différent, aujourd'hui !

En effet, Mrs. Wilson avait juste malencontreusement mis un peu trop de piques de porc épic – et oui, toujours eux bon sang... - et le chaudron lui avait littéralement explosé à la figure.
Les effluves de la potion la rendirent non pas heureuse, mais complètement stone. Comme si elle avait consommé de la drogue moldue. Elle s'était mise à rire, l'air béat, et elle ne s'en remettait pas. Enfin, si ; elle avait retrouvé ses esprits lorsqu'elle s'était prise une heure de retenue avec son concierge préféré (puisqu'il n'y en avait qu'un).

Aussi, elle s'était dépêchée de se rendre au bureau de Mr. McBride, non sans effacer le sourire satisfait de la blonde de se retrouver avec son monsieur potins préféré. Elle n'avait personne avait qui dépenser cinq gallions, mais elle pariait qu'il avait complètement oublié qu'il avait encore du travail ce soir.

« Mrs. Wilson » bingo, éluda la blonde qui ne cacha pas son sourire extatique, ponctué par son air narquois « c'est par ici que ça se passe. Prenez place à mon bureau, comme ça, je pourrais vous surveiller... »
« Bien sûr, Mr. McBride » railla la blonde, le dévisageant d'un air qui signifiait « ne me prends pas pour un Chartier, dis donc ! »

Elle le suivit du regard, ce dernier s'asseyant derrière son bureau tout en lui indiquant la place qu'il lui avait attribué, puis elle y posa ses fesses, souriante.

« Hm... »

Elena retint un rire pas très classe lorsqu'elle l'entendit ruminer. Elle se doutait qu'il n'avait rien préparé, et elle allait littéralement lui rire au nez si jamais cela se confirmait.

« Un de vos professeur vous à-t-il donné du travail ? »

Un sourire ne signifiant rien de très prometteur franchit ses lèvres, et tout en dévisageant le concierge droit dans les yeux, elle lui dit en articulant parfaitement le mot qui allait sortir :

« Non. A moins de faire exploser à nouveau un chaudron en me proposant de refaire un elixir d'euphorie, je ne pense pas que ce cher professeur ait jugé bon de me proposer un devoir. »

Elle avait encore ce sourire narquois, cet air satisfait d'être une adolescente fière de ses bêtises, têtue comme une mule et complètement ailleurs. Elle croisa ses bras contre elle avant de reprendre, se lâchant enfin :

« Vous aviez complètement oublié que j'allais venir, n'est-ce-pas ? Depuis le temps, vous devriez savoir que je viens souvent sans travail ! »

Elle se mit à rire, enfin ! Enfin elle pouvait rire, imaginant l'expression de son visage lorsque la porte avait été frappé alors qu'il devait – très certainement – se préparer à passer une soirée tranquille. Promis, pour son anniversaire, elle ferait en sorte de ne pas se faire coller ! Après que son rire se soit éteint, elle lâcha, changeant d'humeur comme l'on change de chemise :

« C'était pas ma faute, cette fois ! » Encore. « J'ai un passé fructueux avec les épines de porc épic, je ne pensais pas qu'en en mettant un de plus j'allais être défoncée ! »

Quel argot. Riant rien qu'en se revoyant dans les bras du professeur de potions de MacGonagall complètement dépitée d'avoir une élève comme elle dans sa maison, qui l'emmenaient tout droit vers l'infirmerie... Elle se mit à exploser de rire. Un peu comme son chaudron.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

ϟ ÂGE : 48
ϟ FONCTION : Prof de Divination
ϟ AVATAR : Johnny Depp


ϟ LIENS : Pas encore ._.
AIMEZ MOI \o/

Les soirées en colle, c'est pas les meilleures... [Ft: Elena Wilson]
MessageSujet : Re: Les soirées en colle, c'est pas les meilleures... [Ft: Elena Wilson] Jeu 28 Mai 2015 - 9:58

Elena & Austen

Les soirées en colle,
c'est pas les meilleures...



Par Merlin, soit Mrs.Wilson s'habituait aux heures de colles et les passaient avec joie, soit elle se foutait de lui puisqu'il faut le reconnaître, McBride avait tendance à se montrer irresponsable. Détaillant légèrement la sorcière, il interpréta son air enjoué comme appui de sa seconde option. Bon sang, quel concierge je fais... Comme il lui avait demandé si -par un immaculé miracle- un professeur lui avait donné du travail, voilà qu'Elena brisait tout bonnement ces espoirs, qui plus est avec un grand sourire :

« Non. A moins de faire exploser à nouveau un chaudron en me proposant de refaire un elixir d'euphorie, je ne pense pas que ce cher professeur ait jugé bon de me proposer un devoir. »

Ça au moins c'était clair. L'explosion du chaudron avait bien été à l'origine de la colle. Réprimant un sourire légèrement moqueur, la Gryffondor croisa les bras, et lui fit bien vite perdre l'envie de se moquer d'elle :

« Vous aviez complètement oublié que j'allais venir, n'est-ce-pas ? Depuis le temps, vous devriez savoir que je viens souvent sans travail ! »

Alors qu'il allait nier l'évidence, la sorcière se mit tout bonnement à se marrer. Le concierge de bas étage qu'il était ne la coupa pas, et sourit même de sa propre connerie. Si même les élèves cramaient qu'il était désordonné comme pas possible, ça allait mal finir l'histoire. Et puis merci de l'image d'autorité.
M'enfin, il voyait la blondinette d'un bon oeil. Pour ainsi dire, il appréciait. Un fort caractère, sur une ado aussi jolie, ça pouvait que lui plaire. Certes, elle écourtait ses soirées, mais d'un côté, valait mieux elle qu'un première année flippé du slip.

« C'était pas ma faute, cette fois ! J'ai un passé fructueux avec les épines de porc épic, je ne pensais pas qu'en en mettant un de plus j'allais être défoncée ! »

Pendant que la sixième année se justifiait -alors qu'en étant honnête, il savait qu'elle était juste une chiasse en potions- Austen s'accouda sur le bureau, en haussant les sourcils d'un air de compassion. Du même temps, il hocha la tête pour exprimer une compassion surjouée et fausse à l'extrême. Défoncée ? Quels élèves de son âge utilisaient, ou même connaissaient la signification de ce mot...? McBride perdit le fil si fragile de ses pensées quand la sorcière reparti d'un éclat de rire qui fit sursauter Moineau.

- Pauvre boursouflette... Personne ne doit vouloir t'approcher en Potions sous peine de danger de mort... Mais au moins, on sait que les marchands de chaudrons ont une retraite assurée. P'tête que j'aurais dû m'y lancer quand j't'ai vu débarquer avec la figure encore noircie quand t'étais en première année...

Inspirant un grand coup, il passa sa main au dessus des papiers qui se trouvaient sur son bureau, affichant un air d'intense réflexion. Le métisse renifla quand une mèche brune vint lui tomber devant un oeil, puis il soupira. Son bras tomba mollement sur le plan de travail, et il leva des yeux dépités vers l'élève. Cette fois, j'ai vraiment quedal à lui donner pour s'occuper. J'vais quand même pas lui demander de m'aider pour les inventaires. L'idée l'avait effleuré rien qu'in seconde. Comme quoi, il était vraiment prêt à tout pour sauver le peu de dignité qu'il possédait encore...

- Ben t'as gagné. Exploseuse de chaudron : 1, Concierge : 0. J'peux pas te laisser sortir, alors tu vas juste attendre que l'heure passe. En attendant, tu peux compter les toiles d'araignées ou me demander comment on devient un concierge aussi organisé et parfait que celui que tu as devant toi.

Le sorcier haussa les épaules et remis sa chevelure en place d'un mouvement exagéré pour imiter -selon lui- la représentation idéale d'un concierge. C'était pas si grave, si...? Après tout, il avait improvisé pendant presque toutes ces six années ! Alors mince, une fois de temps en temps, il pouvait bien se relâcher.
Gratouillant au passage Moineau qui dormait comme un mort, le concierge ouvrit un tiroir et en sorti un sachet, qu'il déposa sur le bureau à mi-distance des deux Rouges & Or. Esquissant un geste vers le sachet, il ajouta, après s'être servi et calé dans son fauteuil comme une vieille mamie :

- Sers toi wesh. Patacitrouilles.


Les heures de colles comme ça, il voulait bien en revivre. Il se l'autorisait -parce qu'il était feignant comme pas deux- puisqu'il avait confiance en Wilson. Il la voyait mal balancer à un prof -ou pire- MacGonagall qu'elle avait papoté avec le concierge en guise d'heure de colle... Il vendait pas cher de sa peau si la vieille l'apprenais.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar

: should I? should I?

ϟ ÂGE : 20
ϟ FONCTION : Etudiante, sixième année
ϟ AVATAR : Cara Delevingne
oupsy.

ϟ LIENS : * want some bacons plz
* tu veux des chips ?

Les soirées en colle, c'est pas les meilleures... [Ft: Elena Wilson]
MessageSujet : Re: Les soirées en colle, c'est pas les meilleures... [Ft: Elena Wilson] Jeu 28 Mai 2015 - 21:08

Coucou

je viens
illuminer ta soirée !

Bon, il était inutile de préciser que ce bon vieux Austen ne pipait mot de ce que racontait Elena.

« Pauvre boursouflette... Personne ne doit vouloir s'approcher de toi en Potions sous peine de danger de mort » concéda le concierge, son chat ayant frôlé la crise cardiaque à cause du fou rire non contrôlé de la blonde.

Ça avait le mérite d'être clair, songea la blonde, acceptant le fait qu'elle soit une catastrophe ambulante dans cette matière.

« Mais au moins, on sait que les marchands de chaudrons ont une retraite assurée. » Elena sourit à cette remarque, puis il reprit, plus songeur : « P'tête que j'aurais dû m'y lancer quand j't'ai vu débarquer avec la figure encore noircie quand t'étais en première année... »

Elle eut un grand sourire à l'évocation de ce souvenir. C'est vrai, ce jour-là avait été le début des grands ennuis, elle se souviendrait à tout jamais de la mine malicieuse qu'elle avait eu à peine avait-elle franchi la salle de retenue. Elle avait été toute seule, mais elle avait ri comme si un public s'était tenue là, devant elle. Elle coupa le fil de ses pensées nostalgiques en confiant, les mains dans les poches de son sweat :

« Je serais une cliente férue ! »

Un petit silence s'installa suite à ça. Elena le regarda chercher un semblant de travail, mais elle savait très bien ce qu'il allait se passer. Elle fit un petit compte à rebours, trois... Deux... Un...

« Ben t'as gagné. »
« Eheh » répliqua la blonde, croisant les jambes et posant son coude contre sa cuisse, supportant son menton dans sa paume de main.
« Exploseuse de chaudron : 1, Concierge : 0. J'peux pas te laisser sortir, alors tu vas juste attendre que l'heure passe. En attendant, tu peux compter les toiles d'araignées ou me demander comment on devient un concierge aussi organisé et parfait que celui que tu as devant toi. »

Aussi, elle le regarda remettre sa mèche brune en place d'un geste très théâtral, autant que Malefoy lors de sa troisième année lorsqu'il brutalisa l'hippogriffe qui le remit en place. Par ailleurs, elle sourit à ce souvenir, le voir exagérer à tout bout de champ sa blessure la faisait rire ; il n'avait que ça à faire pour attirer l'attention sur lui, pauvre petit. Elle revint à son concierge qui n'avait plus vraiment la notion de ce qui était un concierge « cool », et elle lui dit, hochant affirmativement de la tête :

« Oh oui, j'aimerais bien te demander comment on fait pour devenir hippie professionnel ! »

Rien que d'imaginer comment pouvait être son concierge dans ses années de jeunesse, elle se mit à rire ; il devait avoir une de ces dégaines... Quoi que ? Lorsqu'il lui proposa de se servir en patacitrouille avec un argot des plus déplorables que le monde ait pu créer, elle se mit à l'imaginer. Sans doute des cheveux super longs, avec un joint moldu dans la bouche entrain de renier la société moderne. Ou peut-être avait-elle trop vu de clichés moldus pour l'imaginer correctement. Alors, elle lui demanda, de la plus simple manière qui soit :

« T'étais comment quand t'étais pas vieux ? T'as des photos de ta jeunesse perdue ? »

Oui, c'était littéralement du foutage de gueule, mais elle aimait bien taquiner son concierge préféré, bien qu'elle ne le trouvait pas vieux du tout, enfin, il devait avoir trente cinq ans environ, sinon il se conservait relativement bien et c'était très enviable ! Elle aimerait ne jamais faire vieille, même si elle souhaitait paradoxalement vivre tous les âges. En fait, elle voulait vivre d'innombrables aventures, et si elles pouvaient en faire toute sa vie, même au delà, elle en serait littéralement refaite. Sur ce, elle attendit qu'Austen lui montre une photo de lui lors de sa vingtaine, même avant ! Elle était persuadée qu'il avait toujours été un vieux hippie avec des tenues de hippie et une façon d'être hippie. Hippie, quoi.

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Les soirées en colle, c'est pas les meilleures... [Ft: Elena Wilson]
MessageSujet : Re: Les soirées en colle, c'est pas les meilleures... [Ft: Elena Wilson]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Flip 7 ans1/2, adorable pot de colle - cani seniors - DECEDE
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LEGILIMENS ▬ The One who Knows :: Poudlard :: Rez-De-Chaussée :: Salle de Retenue-